Une nonagénaire menacée d’expropriation par la maire (PS) de Plédran

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

26/11/2013 – 17H00 Plédran (Breizh-info.com) – « Ce jardin, c’est toute ma vie ! ». Menacée d’expropriation, Réjane Corlay, une nonagénaire de 92 ans résidant à Pledran (Côtes-d’Armor) n’entend pas se laisser faire. La municipalité socialiste a en effet décidé de la priver du potager qu’elle cultive depuis plusieurs décennies. Et ce pour un prix six fois inférieur à celui du marché.

La maire de Plédran, Maryse Raoult (PS), a pris la décision d’exproprier les propriétaires des parcelles de terrain situées dans le centre bourg de l’angle de la rue du Val et de la rue Charles de Gaulle, jusqu’à la place Julien Tanguy, afin de réaliser 10 logements sociaux pour personnes âgées. Expulser une femme de 92 ans pour reloger des personnes âgées, il fallait oser.

Au-delà de cette mesure coercitive – certes légale, mais dont l’opportunité peut paraître discutable – le prix de rachat proposé par la commune laisse en outre perplexe : alors que les terrains alentour sont évalués à 100 € le mètre carré au  prix du marché, la mairie propose un rachat à 15 € le mètre carré.

Sur Internet, une mobilisation s’organise, avec notamment une page Facebook de soutien mise en place ainsi qu’une pétition en ligne qui dénonce « le racket pur et simple des petites gens» . Sur place et dans les communes voisines, riverains et commerçants sont nombreux à apporter des témoignages de soutien à Réjane, dont le potager et la façon de vivre ont  fait d’elle un modèle pour beaucoup. Contactée, la municipalité préfère pour l’instant garder le silence. Affaire à suivre…

Photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

9 Commentaires

  1. La démarche de l’elue est vraiment absente de bon sens et de respect, un véritable déni de citoyenneté , seule le populisme électoral doit trouver de l’écho dans ses projets. Rappel qui crève les Cotes D’Armor dans son identité et équilibre social, c’est le département de France qui enregistre le plus fort pourcentage de retraité de la fonction publique qui viennent s’installer en Bretagne pour leur retraite ‘les zones pavillonnaires » poussent à cette effet . Certaines communes ont vu leurs habitants avoir + de 25% relevant de cette catégorie professionnelle… devenant des empécheurs pour les jeunes. Ces retraités protestent pour le bruit des ZI des paysans (en plus des pollutions olfactives = plaintes de ce type sur 3 communes) et in fine demande,nt des équipement pour leur catégorie sociale (maison de retraite-espace pour marcheur avec des chemins dédiés- etc… ça c’est de la vraie politique du PS … les fonctionnaires de la fonction public votent quoi à votre avis !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Pierre-Emmanuel Guigo : « Beaucoup des idées de Michel Rocard ont largement imprégné la gauche et bien au-delà » [Interview]

Pierre-Emmanuel Guigo est maître de conférences et agrégé en histoire à l’Université Paris Est Créteil. Il y enseigne l’histoire et la communication Politique depuis...

Parti socialiste : une disparition possible ?

Le Parti socialiste ne devrait pas faire de vieux os selon une majorité de Français. Un sondage indique que 74 % d'entre eux considèrent...

Corlay (Côtes d’Armor). L’église pillée et vandalisée : silence des autorités et des élus

L'église de Corlay a été pillée et vandalisée dimanche 28 juillet. Un nouvel acte contre un édifice catholique qui n'a suscité pour l'instant aucune...

« Fort soutien » des Nantais à Johanna Rolland : un sondage pas franc du collier

À la demande du Parti socialiste, l’Ifop vient de réaliser un sondage sur les prochaines municipales à Nantes. Totalement à rebours des élections européennes,...