Quimper. Pro et anti immigration manifestent : un journaliste de Breizh-info menacé de mort par des « antifas »

A LA UNE

25/01/2016 ‑ 07H15 Quimper (Breizh-info.com) – Répondant à l’appel d’Adsav, le Parti du peuple breton, 150 personnes se sont réunies samedi 23 janvier 2016 à Quimper pour marquer leur opposition à l’immigration. 400 militants de gauche et d’ «antifas» favorables – comme le MEDEF – à l’invasion migratoire ont manifesté de leurs côté. Un de nos journalistes, qui exerçait son métier, a été menacé de mort par des «antifas».

Alors que les opposants à l’immigration étaient rassemblés devant la préfecture du Finistère, autour de laquelle les forces de l’ordre avaient pris position, les partisans de l’invasion migratoire, arrivant de l’autre côté de l’Odet, se sont arrêtés durant de longues minutes face au cortège des manifestants bretons.

Si des échanges de noms d’oiseaux, des jets d’oeufs et de fumigènes ont été observés – sans parler des deux tentatives de militants de gauche de venir provoquer les militants d’Adsav -, dans l’ensemble la présence massive des forces de police s’est révélée très efficace.

Ronan Le Gall, porte-parole d’Adsav, a rappelé les raisons de l’opposition croissante des Bretons à l’immigration, avant d’évoquer l’affaire des viols de Cologne, mais également les dangers que représentent à ses yeux la fabrication artificielle de sociétés multiculturelles. Le groupe s’est ensuite dispersé dans le calme comme l’avait réclamé l’organisateur de la manifestation.

En tout début de soirée, divers petits groupes – étrangers à la mouvance  « skinhead » comme ont pu l’écrire à tort certains médias – ont manifesté  la volonté d’en découdre. Une brève rixe a ainsi éclaté devant un débit de boisson proche de la gare. Quelques dégâts matériels sont à déplorer. Une plainte devrait être déposée. Contrairement à ce qui a été affirmé un peu rapidement par des journalistes visiblement mal informés, si des insultes et des noms d’oiseau entre militants d’extrême gauche et d’extrême droite ont été échangés, aucune insulte raciste n’a été rapportée à notre connaissance durant ce début de soir.

A noter enfin qu’à plusieurs reprises un de nos journalistes, qui couvrait l’événement, a été nommément menacé de mort (ainsi que sa famille) par les manifestants d’extrême gauche. Ces menaces ont été enregistrées. Une plainte sera déposée.

Crédit photo  : Breizh-info (mention obligatoire)
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

22 Commentaires

  1. Les mecs d’Adsav sont allés saccager le pub le plus bretonnant de Quimper, dont le patron est un sympathisant de la cause bretonne, sous prétexte que deux antifas ou trois s’y réfugiaient. Bien qu’opposé à l’immigration de masse, je conchie ces barbares indignes. La honte les mecs ! Gant ar vezh ! Vous ne valez pas un pet de lapin !

  2. Bravo aux Patriotes et Nationalistes bretons.
    Qu’est-ce qu’un Nationaliste français (antijacobin) pourrais rajouter de plus quand tout est dit ici avec courage et bon sens ?
    Juste ceci :
    Mat kentañ !
    Trugarez ha bennozh deoc’h … Ha Bevet Adsav!

    PS : @ Erwan du Radôme, j’aime pas les faux Kuls ni les menteurs comme toi, mais le fait est qu’ils pullulent en France encore plus qu’en Bretagne (Je suis un nationaliste français vivant à Lyon) aussi je te demanderais de méditer sur d’une part ce qu’est devenue la France et d’autre part sur cette antique pensée :

    « Une nation peut survivre à ses fous, et même à ses ambitieux. Mais elle ne peut pas survivre à la trahison de l’intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et il porte sa bannière ouvertement. Mais le traître se déplace librement parmi ceux qui sont à l’intérieur des murailles, ses murmures pervers bruissent à travers les ruelles, et on les entend dans les allées même du pouvoir. Un traître ne ressemble pas à un traître ; il parle avec une voix familière à ses victimes, et il porte leur visage et leurs arguments ; il en appelle à la bassesse qui se trouve ancrée dans le cœur des hommes. Il pourrit l’âme d’une nation, travaillant en secret, inconnu dans la nuit, sapant les piliers de la ville. Il contamine le corps politique qui ne peut plus résister. Un assassin est moins à craindre. Le traître c’est la peste ».

    Marcus Tullius Cicéron – 1er siècle avant notre ère.

    • Et moi, je n’aime pas les Français dans ton genre qui viennent nous dire, à nous, Bretons, ce qu’on doit faire ou penser. J’ai pu constater les dégâts de mes propres yeux. Alors, ton laïus sur le mensonge, tu peux te le fourrer où je pense, genaoueg !

      Le fait est que des conards ont projeté des tables contre les vitres du Poitin Still tenu par un Breton et dont la clientèle est principalement constituée de locaux. Résultat : une vitre brisée et plusieurs fissurées. Soit une facture élevée pour le patron qui est un pur souche. C’est ça votre solidarité et votre préférence nationale ?

      Laissez-moi rire, ça n’est que des agissements de singes et les petites frappes qui ont fait ça ont beau jeu d’avoir mimer des singes pendant leur manif. Ils ne valent pas mieux que les gens qu’ils dénoncent. Jusqu’à présent, Adsav na ‘pas condamné ces débordements et agissements dignes des pires racailles. Wait and see !

      • Vu que tu tires dans le dos d’Adsav! (seul parti authentiquement nationaliste breton) et ne perds pas une occasion de lui faire du tort et de hurler avec la meute lâche et tièdes des  »bien-pensants » contre ce courageux mouvement et que je n’ose même pas imaginer le sort que tu souhaites aux authentiques nationalistes français qui se battent seuls contre tous et le dos au mur ; je me pose la question de savoir avec qui quand il s’agira pour toi de voter ou de te battre réellement pour une cause (si cela t’arrive un jours, mais j’en doute) tu te rallieras : avec le MODEM, le PS, Les Républicains, Europe-Ecologie les Verts, le Front de Gauche ou alors l’UDB ou Troadec peut-être ?

      • Tu mets le doigt sur quelque chose d’intéressant Erwan, le manque de discernement de ses pseudos nationalistes qui ne représentent qu’eux même et dont la seule forme de combat est la violence. En même temps, l’ADSAV est tellement minoritaire (heureusement d’ailleurs) que la frustration de ne pas être entendus doit les conduire à ce genre d’acte dénué de sens (j’arrive même à leur trouver des excuses !!!).
        Bref les membres de l’ADSAV me font honte et font honte à la bretagne …

    • Conclusion, d’après Lacuson le franchouillard, quand on est patriote et nationaliste breton, on se doit d’apprécier le vandalisme des cagoulés, sinon on est un traître. Pas mieux qu’un antifa. Bravo !
      Patriote de mes couilles. Vous êtes typiquement le genre de « patriote » français qui aime son pays uniquement épuré de 99,99 % de sa population.
      Consultez, faites vous prescrire un ou deux neurones, car vous en faites un beau, de bobiat, et une paire de baloches tant qu’on y est, puisque l’anonymat du net vous fait pousser des ailes.
      Teod hir ha piti berr !

      • “Teod hir ha piti berr !” ou à peu près “langue longue (grande gueule) et … courte”.
        Bravo ! Quelle argumentation imparable ! Et puis quelle maîtrise de votre langue ancestrale !
        Notez qu’avec votre alter-égo affabulateur j’avais déjà eu du “genaoueg” ce qui veut dire un peu la même chose.
        Alors vu que j’ai affaire à de courageux et érudits internautes je vais leurs faire honneur en leurs apportant ici quelques précisions me concernant dans une langue qu’ils maîtrisent surement à la perfection … mais leurs préciser avant en français (on ne sait jamais) que j’ai longtemps milité à visage découvert au Front National (mais cela c’était du temps de l’homme le plus courageux et respectable qu’il me fût accordé d’approcher : Jean-Marie Le Pen), que j’ai même eu mon nom inscrit sur une liste communale du FN (en 27ème position) et que donc je connais donc tous les coups bas que cela m’a fait subir de la part de lâches de leur espèce …

        Gwir eo, Franc-Comtois on (Franche-Comté = Bourgogn uhel) ha komz a ran galleg da gentañ.
        Met komz a ran italianeg mat a-walc’h ivez (met n’hallan ket skrivañ mat … me a fell din kreñvaat ma live italianeg).
        Kompren a ran rannyezh arpitaneg a vro ‘’liyonnè’’ ivez (met tost d’an anaon emañ ar rannyezh-se, hag aet da get a-c’houde pell zo eo an arpitaneg e Franche-Comté).
        Kompren a ran rannyezhoù vro ‘’Berghèm’’ ha vro ‘’Valtellin’’ (norz Italia) met ne gomzan ket mat … siwazh.
        Kompren a ran ar romañcheg un tammig (selaou a ran Radio Rumantsch pa vezan e Valtellin pe e “Svizra”) ; ar romañcheg zo ur yezh iskis-tre, ur pouez-mouezh heñvel ouzh an alamaneg gant ur yezh un tamm latin hag un tamm ? met aes da gompren koulskoude.
        Kompren a ran ar Breizhoneg ivez (ar Breizhoneg a blij din kalz) ; koulskoude n’eo ket dissi ma zamm brezhoneg ganin, santet e vez poes-mouezh ar galleg àrnehon c’hoazh.
        Hag a-benn ar fin, kompren a ran saozneg un tammig èl-rezon … ha mat pell zo !

        Ken ar wech all.

      • Magnifique déballage de vie privée. Y’a pas à dire, votre grandeur en impose. On aura compris que que c’est donc votre formidable carrière politique et vos multiples compétences linguistiques qui vous permettent d’aller dire à un breton, s’il est patriote, ou s’il est un traître (et vous osez parlez d’ego ?)
        Bref, je m’incline, et aimant mon pays (j’imagine donc que d’une certaine manière, je suis patriote), je me vois contraint et forcé par votre brillant raisonnement, de soutenir dorénavant tout acte de vandalisme aux abords des manifestations menées par Adsav, puisqu’il semble qu’eux seuls soient dépositaires du patriotisme et du nationalisme breton, le reste étant un ramassis de raclures de traîtres.

        Allez, j’attends que vous nous contiez encore un autre pan de votre vie merveilleuse, en vieux norrois cette fois peut être ?

      • Suite à ma précédente réponse vous concernant sur cet excellent site :
        http://www.breizh-info.com/2016/01/22/guerre-civile-du-yemen-plus-de-8000-morts-en-dix-mois/#comment-2485213292
        … Ce que veulent les juifs, chez moi en Italie du nord, comme en Bretagne, en France et comme partout où il reste des européens :
        La « gauche européenne » veut faire venir dix millions d’immigrés supplémentaires :
        http://fr.novopress.info/166004/gauche-europeenne-veut-faire-venir-dix-millions-dimmigres-supplementaires/

        http://www.youtube.com/watch?v=XVGOjiRdl4I
        Barbara Spinelli di Tsipras vuole altri 10 MILIONI di immigrati. Salvini: FOLLIA!

        PS : Con un dito d’onore per sual il povero cafono.

      • C’est bien de parler breton et ça te place au dessus de neuf-dixièmes des mecs d’Adsav, si ce n’est plus. Donc, je ne vais pas t’accabler outre mesure. Je ne suis pas haineux vis-à-vis de ces adsaverien mais profondément déçus. Ce sont des nationalistes bretons en carton et ils nous font honte : non seulement, ils ne parlent pas breton, adoptent des modes étrangère telles qu’anglaises (hooliganisme, skinheadisme…) – d’ailleurs ils font honte aux Irlandais qui vomissent ces pratiques saxonnes – , ne pensent qu’à ratonner, mais en plus ils font du tort aux nôtres…Il n’y a pas à dire ce sont des blaireaux et des imposteurs…Et je ne peux blairer les imposteurs donc, en effet, à moins qu’ils ne changent de stratégie et ne deviennent plus crédibles, je les descendrai à vue. Un nationaliste breton doit être breton jusqu’au trognon et ne doit pas faire semblant. Les mecs d’Adsav sont dans ce parti pour se donner un supplément d’âme et leur bretonnité n’est que factice. Je hais ça.

        D’une certaine manière, ils participent à la dénaturation de l’âme bretonne qui est toute en nuance et est celtique. Donc, ils ne me sont pas plus sympathiques que les métèques qui nous souillent. Une Bretagne défendue par des francophones exclusifs et qui chient l’héritage de l’Église : non merci ! Ce sont des ennemis à abattre !

        Gwell eo ganin un den estren hag a oar brezhoneg ha katolik eget ur Brezhon kant-dre-gant na oar ket hon yezh hag a vez atav o kemer modoù estren pagan da batrom.

  3. Malheureusement, l’affrontement est maintenant inéluctable. ce que je n’ai cessé de hurler et de dénoncer depuis 2008. La France va connaître l’opération de la terre brûlée depuis Marseille jusqu’à Dunkerque. Préparez-vous dans les jours qui arrivent de gros attentats programmés plus terribles que celui du Bataclan vont donner l’alibi, l’excuse à l’actuel gouvernement pour décréter la LOI Martiale. Les français riront moins. Ceux qui ont de grosses économies en banque, feraient bien de s’en débarrasser, car les politiques vont faire main basse dessus et personne ne pourra rien y faire. Un homme averti en vaut deux.

      • Argumentez un peu M. CL, car à votre niveau, vous êtes un Monsieur…Qu’est-ce qui vous tracasse, que des gens soient lucides? Expliquez-nous un peu d’où vous venez et votre vécu, parce que j’ai l’impression que vous nous arrivez en direct de l’Ile aux enfants.

      • Vos réactions ? en effet, nous l’avons tous remarqué depuis un moment, vous n’avez rien a opposé ni sur le fond ni même sur la forme, alors vous usez d’invectives comme tous les incultes de base lorsque ils se retrouvent en difficulté.

      • Très profond, on sent que l’on a affaire à un intellectuel…

        Vos analyses sont toujours aussi poussées, cela fait plaisir à voir.

    • Ouest France … torchon dont la partialité et le fanatisme de gauche maçonnique est connu et reconnu dans toute l’Europe et même jusqu’à chez moi en Italie du nord … c’est dire !
      Donc, bien après la dispersion de la manifestation d’Adsav ! des ‘’individus encagoulés’’ se sont rendus coupables d’actes de vandalismes.
      Et alors cela prouve quoi ?
      Des provocateurs gauchistes ? Des agents en service commandé ? … ???
      En tant que militant de la Lega Nord et au nom de l’amitié qui uni mon mouvement et quelques autres (le Vlaams Belang par exemple) à Adsav ! je peux témoigner ici que nous sommes passés maître dans l’art du self contrôle et des connaissances de nos limites d’action puisque même le fait de nous défendre contre des agressions avérées et hargneuses des ‘’pue la pisse’’ et autres fils à papa gauchistes nous fait aussitôt assurés de nous retrouver mis en examen pour ‘’violences’’ … Ce qui n’est assurément jamais le cas pour les petits capos généralement issus de ‘’bonnes familles’’ écolo-gauchos-anarcos-trotskistes qui en fait sont des petits flics au service d’un establishment qui les protège et les chouchoute en retours.
      J’en profite aussi pour relayer le communiqué de nos frères de lutte bretons puisque comme nos mouvement (Lega Nord ; Vlaams Belang …) encore aujourd’hui (alors que contre vents et marées nous avons nombres d’élus), Adsav ! est systématiquement ostracisé par le média servile :
      « Puisque aucun média subventionné n’a daigné relater notre discours hier à Kemper, nous vous le livrons ici intégralement.
      Par ailleurs, nous reviendrons plus en détails sur des menaces que reçoivent certains de nos adhérents ou de nos proches sur les réseaux sociaux. … »
      http://blog.adsav.org/7408/kemper-les-notres-avant-les-autres/

  4. Allez je vous fais part d’un courrier adressé ce matin en réponse à un mail avec lie:

    Objet : Une lettre du grand-père d’Assad à Léon Blum de 1936 prévoyait déjà le massacre des minorités par les musulmans

    Très instructif. Cela ne change en rien mes premières découvertes que l’américano-sionisme depuis au moins 1776, a le chic pour allumer discrètement des incendies et ensuite l’Amérique se présente comme des pompiers. En recherchant bien, ces américano-sionistes ont provoqué en France la révolution de 1789 en jouant sur l’économie….. Nous connaissons la suite. Je ne vais pas être l’avocat de Hitler, mais Hitler avait vu juste en coupant le pont avec l’Amérique en 1933 je pense…… Ce que De Gaulle fera en 1966. D’ailleurs mettons des lunettes. Après la chute de De Gaulle, l’immigration galopante a commencé à voir le jour.. Des patrons d’usines, fermaient leurs boîtes et allaient s’implanter à l’étranger. Ils avaient flairé le danger. Hormis le charbonnage de France qui paraît-il, n’est plus exploitable, combien d’usines ont fermé dans les années 1970 ? Il y a même un cas époustouflant dont je fus témoin. A Nieppe à la sortie d’Armentières, donc pas loin de Lille, un gros patron d’une usine qui occupait au moins un hectare, en 1974 , si ma mémoire est bonne, du samedi au dimanche soir, il avait fait remplir la cour de camions semi-remorques. Dans la nuit une équipe d’ouvriers (inconnus)ont démonté toutes les machines. Le patron avait affrété un gros cargo ( il avait les moyens) et est parti s’implanter en Argentine. Le lundi matin les employés n’avaient que leurs yeux pour pleurer. La plainte déposée n’a pas pu avoir d’effet, car avec l’Argentine l’extradition n’existe pas. Quelques jours plus tard des délégués syndicaux de cette usine reçurent une lettre de leur ex-patron. J’ai dû quitter la France, car l’entreprise n’aurait pas pu survivre, trop de charges l’auraient complètement ruinée. En plus ici, en Argentine il y a la matière première. Pour ceux qui veulent venir, ils seront les bien venus pour être réembauchés, ils seront toutefois au même régime que les argentins…..

    La gravité du problème est que les usines fermaient, mais les politiques continuaient à faire entrer des cargos de maghrébins pour de la main d’oeuvre et les français s’en trouvaient heureux………….. Des veaux avec une cervelle de colibri……..

    André
    Un billet sur mes blogs:
    http://france.libre1.overblog.com/2016/01/l-apres-de-gaulle-l-islamisation-de-la-france.html

  5. Adsav! ne peut que condamner ces violences. par contre, nous nous posons quelques questions. tous les adhérents d’Adsav! étaient soit à l’opposé de la ville, soit déjà partis. ensuite, pourquoi aller s’en prendre à un pub qui sert de lieu de rdv à la kevrenn locale? de plus, nous n’oublions pas qu’en 2008, après les résultats aux élections cantonales, on nous y avait offert un verre suite à nos bon résultats.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés