page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Belfast. Des loyalistes appellent les habitants des quartiers à retirer les drapeaux

07/09/2016 – 08H25 Belfast (Breizh-info.com) –  Le South Belfast UPRG (Ulster political research group), proche de l’UDA (loyaliste nord-irlandais) vient d’appeler les habitants des enclaves loyalistes d’Irlande du Nord à retirer les nombreux drapeaux qui ornent leur quartier avant la fin du mois de septembre. Cette annonce intervient en ce mois de septembre, alors que la saison des traditionnelles marches s’achève.

Le South Belfast URPG demande aux habitants de retirer ces drapeaux des lampadaires « afin qu’ils ne finissent pas en lambeau ou volés ».

Plus tôt dans l’année, le Loyalist Communities Council, composé d’anciens membres des groupes paramilitaires UDA, UVF et Red Hand Commando, avait lancé un nouveau drapeau afin de remplacer les emblèmes paramilitaires qui flottaient depuis des années dans les rues de Belfast et d’Irlande du Nord. A la place a été lancé un drapeau commémorant la bataille de la Somme, épisode de la Premier guerre mondiale où de nombreux loyalistes périrent dans les tranchées ; les représentants du LCC avaient déjà demandé à ce que ces drapeaux ne restent en place que trois mois durant l’été.

Cette demande a toutefois suscité très peu d’écho dans les quartiers loyalistes, au sein desquels les drapeaux d’organisations paramilitaires continuent de flotter après la saison des marches. De nombreux combattants de ces organisations armées ayant lutté contre l’IRA et les nationalistes irlandais sont en effet issus de ces quartiers populaires, et sont toujours aujourd’hui considérés comme des héros par leur communauté.

Une réticence d’autant plus forte qu’actuellement, les autorités mènent une politique de recouvrement des « murals », ces fresques peintes en hommage aux paramilitaires (loyalistes ou nationalistes) dans de nombreux quartiers d’Irlande du Nord. Une partie de la mémoire récente d’un peuple – bien qu’une mémoire sanglante – se trouve ainsi effacée.

Devant ce peu d’attention accordée par de nombreux quartiers à enlever ces drapeaux, l’URPG a annoncé qu’une consultation avait eu lieu il y a de nombreux mois déjà. « Dans les premiers jours de septembre, les communautés locales vont démarrer les opérations pour enlever les drapeaux, et s’assurer que cela serait fait partout dans notre ville » a déclaré le responsable de l’URPG à Lisburn. « Il n y a nullement besoin de les voir flotter toute l’année au dessus de nos hôtels, de nos parkings, et de nos centre commerciaux . Soyez respectueux, soyez fiers (…) enlevez vos drapeaux en septembre » a-t-il déclaré.

Les gestes en faveur d’un apaisement – et de moins de communautarisme (ou de « sectarisme » comme l’appellent certains ) se multiplient ces derniers mois, notamment en raison d’un net regain de tension ou tout du moins de radicalisation à l’intérieur des communautés.

Récemment, le député à l’Assemblée nord irlandaise Paul Givan (DUP-Loyaliste) a suscité de nombreuses critiques après avoir été photographié en juillet 2016 en train d’allumer un « bonfire » à l’occasion d’une célébration loyaliste. Les Bonfire font partie d’une tradition qui perdure chez les nationalistes irlandais comme chez les loyalistes, et qui consistent à ériger de grands buchés de palettes à l’entrée d’un quartier, bûchers affublés des drapeaux de « l’ennemi » qui s’embrasent à la nuit tombée durant la saison des marches.

En août, un membre craint et respecté de l’UDA mais également ancien joueur de Linfield FC, John Boreland, a été par ailleurs abattu d’une balle dans la tête à Belfast. A Derry il y a quelques jours, une fresque appelant à « rejoindre l’IRA » et à « terminer le travail » a été érigée dans un quartier nationaliste…

Ces deux événements ont suscité de l’émotion mais aussi de nouveau des tensions internes et externes entre communautés ; au sein du camp nationaliste comme du camp loyaliste, plusieurs groupes – pour le moment assez peu influents – souhaiteraient en effet mettre fin à la trêve née des accords du vendredi Saint et reprendre les hostilités.

D’un côté, les nationalistes irlandais craignent que le Brexit n’éloigne un peu plus administrativement et politiquement l’Irlande du Nord de l’Irlande. De l’autre, les loyalistes craignent la réunification, qui signifierait la sortie du Royaume-Uni et de l’union avec la couronne d’Angleterre.

Certains militants loyalistes que nous avions rencontrés lors d’une enquête sur place, partisans d’un « juste milieu », préconisaient une forme de troisième voie : la réunification de l’Irlande, mais un statut d’autonomie renforcée pour l’Irlande du Nord pour préserver leur identité, leur culture et leurs racines, pluri-centenaires dans cette région . Une idée qui jusqu’ici, n’a trouvé que très peu d’échos …

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Belfast. Des loyalistes appellent les habitants des quartiers à retirer les drapeaux”

  1. PL44 dit :

    Il n’y a pas photo, c’est la “troisième voie” qui semble la plus logique et raisonnable (éventuellement étendue à tout l’Ulster historique avec les comtés de Cavan, Donegal et Monaghan).

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Irlande. Des candidats anti-immigration élus à Dublin lors d’élections locales : une première historique

Découvrir l'article

Histoire, Politique

À la découverte de l’Irlande : Héritage, Revendications et Avenir

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Irlande : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Football, Sport

Ligue des Champions, Ligue Europa, Ligue Europa Conférence…le point sur les qualifiés dans les championnats celtes

Découvrir l'article

International

Le gouvernement Irlandais réduit les dépenses d’argent public pour les réfugiés Ukrainiens

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. L’écart se resserre en United Rugby Championship (URC)

Découvrir l'article

Immigration

L’Irlande se réveille ! Des milliers de patriotes irlandais manifestent dans le centre de Dublin pour protester contre l’arrivée massive de migrants en Irlande.

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky