Sos Méditerrannée. Marie-France Clergeau (PS) et 16 députés vont financer l’immigration avec sa réserve parlementaire

clergeau

10/11/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) – 80 000 euros de la réserve parlementaire de 16 députés de gauche – une réserve parlementaire qui est tirée du budget de l’Etat donc de la poche du contribuable – vont être alloués à l’immigration et à son organisation. En effet, ces 16 députés, parmi lesquels la bretonne Marie-France Clergeau, ont décidé de transférer ces fonds à l’association SOS Méditerranée, qui est chargée, grâce au bateau l’Aquarius, de « sauver les migrants en mer » ; en réalité de les sauver, certes, mais de les amener sur le territoire européen et non pas de les ramener sur les terres de départ.

Cette association contribue donc sciemment à l’arrivée de migrants illégaux sur le territoire européen. Ainsi, l’argent public en France servira à financer le sauvetage et la répartition sur le territoire de ces migrants. Depuis le début de ses missions, l’Aquarius, le navire de haute-mer affrété par SOS Méditerannée, a mené 35 opérations de sauvetage, portant secours à 7 967 personnes. Une journée de sauvetage est estimée à 11 000 euros, et c’est ainsi une semaine de sauvetage qui sera financée par l’Assemblée nationale.

Selon Le Parisien, « au-delà de l’«urgence vitale», les députés donateurs insistent sur la politique sur l’asile et l’immigration depuis 2012, avec des mesures (généralisation du titre pluriannuel de séjour, passeport talent, rétablissement de l’AME, fin de la rétention d’enfants, réforme de l’asile, etc.), «un discours et une méthode» rompant selon eux avec la droite.».

Paradoxe (ou politique de terre brûlée en vue d’un changement de majorité en 2017 ?), dans un entretien publié par le quotidien Presse Océan la semaine dernière, Marie-Françoise Clergeau préconise la suppression de la réserve parlementaire ! Parmi les autres députés qui collaboreront à l’initiative de SOS Méditerranée, Bruno Le Roux, les députés PS Christophe Borgel, Marie-Arlette Carlotti, Jean-Marc Germain, ou encore le chef de file des élus radicaux de gauche, Roger-Gérard Schwartzenberg.

« C’est tout simplement une incitation à l’immigration illégale » commente un Internaute sur la page facebook d’un autre média. « Ils se posent en sauveurs de l’humanité, ils hurlent quand certains responsables politiques parlent de remigration ou de maintien des populations sur leur propre territoire, mais ils trouvent très humain de contribuer à déplacer des populations entières, déracinées, pauvres, dans la misère ».

L’association SOS Méditerranée France est présidée par  Francis Vallat. Ce dernier est président d’honneur de l’Institut Français de la Mer, est président d’honneur et fondateur du « Cluster Maritime Français », qui développe les synergies entre les différents secteurs « mer » pour dynamiser la France maritime.

Au moins 3 800 migrants sont morts en mer Méditerranée depuis le début de l’année en tentant de rallier les côtes européennes, contre 3 771 morts sur l’ensemble de 2015. « L’appel d’air provoqué par les politiques des puissances occidentales de l’Ouest, France et Allemagne en tête, additionnées aux contrôles de l’immigration par les Mafias esclavagistes sur les lieux de départ sont responsables de cette situation. Il faut recadrer le débat. Aujourd’hui, ce sont les populistes qui sont pointés du doigts alors que ce sont les « progressistes » alliées aux dirigeants économiques, aux forces de gauche et aux mafias, qui organisent et qui collaborent à ces tragédies, tout en prétendant les sauver et être les plus humains » nous explique un internaute travaillant pour Frontex, en première ligne face à ces grandes migrations. « Il faudrait les empêcher militairement là bas de partir, et éradiquer toutes les mafias qui ont pris en main la Méditerranée, c’est la seule solution pour éviter que cette mer ne devienne un cimetière géant »•

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

5 réponses

  1. Comme tous les socialo-écolo-bobo de sa fratrie , cette mère Thérésa est bête comme ses pieds.
    A vidanger en Mai 2017 , avec l’eau des chiottes.
    Amen !

    1. Nous savons bien que le Q I des Français est bas au niveau zéro et surtout ceux des socialos qui détruisent la France ….

  2. Donner 80.000 euros pour sauver 50.000 personnes en une semaine, soit 1,6 euros par tête, cela paraît d’un bon rapport. Mais surtout, l’effet de levier est extraordinaire puisque ces 50.000 personnes, une fois prise en charge par les autorités françaises, coûteront aux contribuables, au bas mot, 800 millions d’euros par an, soit 10.000 fois plus que le montant de la réserve parlementaire qui leur est consacrée. Ces députés ont trouvé un moyen de peser sur le budget de l’Etat sans avoir à le voter !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !