Morbihan. David Cabas, nouveau secrétaire départemental de Debout la France

cabas

12/10/2017 – 07H00 Vannes (Breizh-info.com) – La dernière fois que nous avions évoqué David Cabas, c’était à l’occasion des élections législatives de juin 2017, dans le Morbihan. Ce dernier vient d’être nommé secrétaire départemental de Debout la France, mouvement souverainiste en évolution et en construction sous la houlette de Nicolas Dupont Aignan.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait reconnaître le drapeau européen et les autres symboles de l’Union européenne lors du prochain Conseil européen, Nicolas Dupont-Aignan a réclamé un référendum à ce sujet, craignant que le drapeau français ne soit dévalué en conséquence ..

Concernant la politique bretonne, et morbihannaise, David Cabas – qui fait suite à Patrick Guiol, démissionnaire – annonce une réunion de rentrée de son mouvement, le jeudi 19 octobre 2017 au Palais des Arts à Vannes, à 19h. Ce dernier explique par ailleurs dans un communiqué qu’en « tendant la main à Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan a été le seul qui a eu le courage de s’opposer clairement à ce que représente Emmanuel Macron : une oligarchie qui se moque du peuple, la finance, la banque, le monde de l’argent-Roi, cette mauvaise Union Européenne, cette dangereuse mondialisation libérale. »

Avant de fustiger le Président de la république : « Le Macronisme, par son mépris des gens et son injustice sociale (loi travail, la hausse de la CSG pour les retraités, la suppression des emplois aidés, la baisse des APL), va générer la désunion des français, un profond désordre sociale et l’abandon des français-es, des territoires de la France rurale et de la France périphérique. Le Macronisme, par la fin de l’ISF, c’est le paradis des ultra-riches. Le Macronisme, par son ultra-libéralisme, c’est l’abandon de nos fleurons industriels (Altoms, STX …) aux entreprises étrangères.

Le Macronisme, par son laxisme face au terrorisme islamiste, c’est l’impuissance de l’Etat qui menace notre sécurité et notre style de vie. En sommes, le Macronisme, c’est être de plus en plus fort avec les faibles et être extrêmement fable avec les forts.

D’ailleurs, le projet de budget 2018 présenté par le gouvernement est un véritable « Coup d’Etat fiscal » des super-riches et hyper-privilégiés contre la classe moyenne et populaire. ».

Reste à voir désormais si ce discours prendra dans le Morbihan et dans le reste de la Bretagne. Les défaillances successives de secrétaires départementaux ou de candidats (notamment en Morbihan et dans le Finistère) ces dernières années semblent empêcher une structuration durable. David Cabas, enraciné localement et formé politiquement, souhaitera sans doute mettre un terme à cela.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine