Nantes. Mercredi 21 février, Rendez-vous pour les États généraux de la bioéthique

A LA UNE

15/02/2018 – 06hoo Nantes (Breizh-info.com) – Un peu partout en France se déroulent actuellement les États généraux de la bioéthique. La Bretagne accueille plusieurs rendez-vous, à Rennes, comme nous l’avons annoncé, mais aussi à Nantes, le 21 février prochain à 18h30, salle de la Manufacture des Tabacs, 10 bis, boulevard Stalingrad à Nantes.

Le président Macron a en effet déclaré ne pas vouloir à nouveau diviser la France sur des sujets tels que la discrimination des enfants, la privation de la filiation, la disparition de la paternité, l’instrumentalisation de la médecine, la marchandisation de l’humain, l’eugénisme, et a donc lancé ce grand débat.

Le but de ces États généraux est de permettre de récolter un maximum de témoignages pour éclairer le Président avant de légiférer sur les sujets liés au progrès de la science dans le domaine de la vie. En particulier, faut-il étendre  la procréation médicalement assistée (PMA) à tous ceux qui le souhaitent ? Doit-on autoriser la gestation pour  autrui (GPA) ?

Le site de l’EREPL (Espace de réflexion « éthique » des Pays de la Loire) a publié le nom des intervenants et les questions qui seront posées :

« L’assistance Médicale à la Procréation (A.M.P.) pour tou-te-s ? »

 – Pr Paul BARRIERE (professeur des universités, praticien hospitalier – chef du pôle hospitalo-universitaire (PHU) 5 « femme-enfant-adolescent » – responsable du centre AMP du CHU de Nantes)

– Magali BOUTEILLE-BRIGANT (maitre de conférences en droit privé – Le Mans-Université). Elle a codirigé le Traité des nouveaux droits de la mort et a donné des tribunes au journal Libération.

– Caroline DELAVOUX  du Collectif BAMP. Ce dernier se définit comme association de patients et d’ex-patients de l’assistance médicale à la procréation. Il œuvre pour communiquer, informer et agir en faveur de l’amélioration des prises en charges médicales de l’infertilité.

– Aurélien DUTIER (philosophe, chargé de mission de l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire)

– Animateur du débat : Antony TORZEC (journaliste)

L’Espace de réflexion éthique des Pays de la Loire (EREPL) a été créé  par  application de l’arrêté du 4 janvier 2012 et sous l’égide de l’Agence régionale de Santé, par les CHU et les Universités de Nantes et d’Angers

Pour plus d’information, voir le site de l’EREPL : http://www.erepl.fr/fr/evenement/les-evenements-de-l-erepl/

Pour pouvoir y participer, il faut  s’inscrire sans délai en écrivant à : [email protected] .

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Dans son discours au Parlement européen sur l’immigration Macron a t-il choisi le conflit entre les membres de l’UE ?

Lors de son discours prononcé devant le Parlement européen le 19 janvier dernier, Emmanuel Macron a fait part de...

Commission Bronner : nouvelle étape d’exclusion des penseurs dissidents ?

Fin septembre 2021, Gérald Bronner, sociologue,  est nommé par Emmanuel Macron à la tête d'une commission, chargée de rendre...

Articles liés