La piraterie redouble dans les eaux d’Afrique de l’Ouest

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Bien que le sujet semble moins évoqué ces temps-ci dans les médias, la piraterie est plus que jamais présente en Afrique de l’Ouest. Et redouble même d’intensité.

Hausse des attaques armées

Une recrudescence des attaques armées contre les navires, principalement marchands, dans les eaux de l’Afrique de l’Ouest est à signaler selon le BMI (Bureau Maritime International), une division appartenant à la Chambre de commerce internationale.

Au cours du premier trimestre de 2018, 66 faits de piraterie ont été recensés, contre 43 pour la même période en 2017 et 37 au premier trimestre de 2016. Soit un quasi doublement en l’espace de deux ans. À l’échelle mondiale, 100 membres d’équipage ont été pris en otage au cours de ces trois premiers mois de l’année. Tandis que 14 ont fait l’objet d’un enlèvement depuis leur bord de la part des pirates.

Tentatives d’attentats

Sur cette même période, ce sont donc 39 navires qui ont été arraisonnés. De plus, 11 ont fait l’objet de tirs et quatre navires ont également été détournés. Encore plus inquiétant, le BMI rapporte également que près de 12 tentatives d’attentats ont été constatées.

À lui seul, le Golfe de Guinée a comptabilisé 29 incidents sur les trois premiers mois de 2018. Ce qui représente près de 40 % des actes de piraterie commis sur la planète. Sur les 114 marins victimes d’un enlèvement ou d’une prise d’otage en ce début d’année, 113 ont connu leurs déboires dans cette région de l’Afrique de l’Ouest. Un phénomène particulièrement concentré donc.

Hotspot nigérian

Parmi les navires les plus visés par ces attaques se trouvent les pétroliers. Les pirates qui détournent ces derniers revendent ensuite la cargaison et demandent aussi une rançon pour la libération de l’équipage. Une activité dans laquelle le Nigéria excelle puisque le pays a, à lui seul, enregistré 22 incidents de ce type. Huit des 11 navires qui ont été la cible de la piraterie se trouvaient dans les eaux nigériannes au moment des faits.

piraterie

Mais ces actes n’épargnent pas non plus les bateaux de pêche ou les cargos frigorifiques qui naviguent le long de cette côte africaine. Et, il faut bien le dire, les armateurs sont assez démunis face aux pirates. La protection militaire accordée par la France à certains thoniers notamment a pris fin en 2016. Les compagnies doivent désormais faire appel à des sociétés privées de sécurité.

Des sociétés auxquelles les navires marchands sont moins enclins à faire appel puisqu’ils ne naviguent que de façon temporaire dans la région. Cependant, les mesures d’évitement ou de détection des pirates utilisées par les armements sont parfois insuffisantes. Les chiffres du BMI en attestent et ne risquent pas de redorer l’image d’une profession déjà bien abîmée.

Crédit photos : Public.navy.mil (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La préfecture, entre opposants au passe sanitaire et souvenir de Clemenceau

La préfecture de Nantes ressemble un peu aux deux faces de l'exercice du pouvoir, ou au dieu Janus. Face...

Résistance de la 25è heure : Quand Françoise Morvan fait des adeptes à LREM

Que cette guerre 39-45 est longue ! 76 ans après l'armistice et la capitulation de l'Allemagne nazie que personne ne...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Piraterie et brigandage maritimes : fortunes de mer diverses en 2019

La piraterie dans le monde est restée stable depuis quatre ans. C'est ce que révèle le bilan publié par le MICA Center, pôle d'expertise...

Nigeria. Le pasteur confond eau bénite et essence : un mort et une énorme explosion [Vidéo]

Au Nigeria, un pasteur a confondu de l'essence avec de l'eau dans une église de Lagos. La suite, tragique, a causé le décès d'une...

Quiberon (56). Le festival de la flibuste, du 17 au 24 avril 2019

Du mercredi 17 au mercredi 24 avril 2019, la ville de Quiberon part à l’abordage avec le Festival de la Flibuste. Cette année, le...

Mafia, migrants. Révolte de Nigérians à Ferrara (Italie)

Une bombe à retardement était prête à exploser depuis longtemps : il s’agit de la zone proche de la gare de Ferrara , l’une des...