Suède. La sexualité « à l’européenne » expliquée aux migrants en vidéo

Suède

En Suède, le gouvernement a lancé une campagne sur l’éducation sexuelle pour les « nouveaux arrivants ». Onze vidéos viennent ainsi expliquer les pratiques autochtones en la matière.

346 000 euros investis

Lancée par l’Association suédoise pour l’éducation sexuelle (RFSU), cette campagne à visée « éducative » a coûté près de 346 000 euros au gouvernement. Des vidéos censées anticiper les incidents à caractère sexuel causés par les migrants. D’autant plus que le flux migratoire ne se tarit toujours pas en Suède.

Selon le ministre suédois des Affaires sociales Annika Strandhäll, cette démarche d’information était plus que nécessaire. Le 3 mai dernier, elle a ainsi déclaré à un journal de son pays : « Nous avons constaté que certaines des femmes qui faisaient partie du groupe des nouveaux arrivants étaient issues de sociétés régies par des lois, des règles et des normes totalement différentes des nôtres ».

Vidéos explicatives

Quant au contenu de ces petits films diffusés via YouTube, il est question d’expliquer aux migrants comment se passent les relations sexuelles « à l’européenne ». À l’aide de dessins explicites, l’Association suédoise pour l’éducation sexuelle détaille les mécanismes du plaisir féminin mais informe aussi sur les maladies sexuellement transmissibles. Des séquences concernant la grossesse et les menstruations sont également proposées.

Toujours selon Annika Strandhäll, le « projet donnera à ce groupe de femmes de meilleures chances de comprendre les droits sexuels et reproductifs ayant cours en Suède ». Des femmes qui, si l’on en croit les observations effectués dans l’ensemble des pays européens ayant accueilli les flux d’immigrés depuis la crise de 2015, sont toutefois très minoritaires au sein de ces groupes.

Multilinguisme obligatoire

Par ailleurs, le gouvernement suédois a anticipé la barrière de la langue puisque ces onze vidéos sont disponibles en anglais bien entendu, mais pas seulement. Des traductions en farsi, somalien, kurde et arabe sont également accessibles. La liste de ces idiomes devrait encore s’allonger. Une liste révélatrice de l’origine de ces migrants.

Après la promulgation d’une loi sur le consentement sexuel au 1er juillet 2018 suite à de très nombreux viols commis dans le pays par ces « nouveaux arrivants » extra-européens, la Suède tourne décidément autour du problème sans jamais lui faire face.

Les dépenses engendrées par ces vidéos à des fins « éducatives » parviendront-elles à supprimer les différences culturelles entre la société suédoise traditionnelle et ces populations aux moeurs très éloignées de celles-ci?

Crédit photo : Pixabay.com (CC0/Bruno)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS