Secteur dynamique et rempli d’opportunités – bien que très mal payé parfois – l’hôtellerie-restauration est le cinquième employeur de France. Parmi ses différentes branches, le métier de barman attire et demande à faire preuve de nombreuses qualités pour se démarquer.

Véritable chef d’orchestre, le barman occupe un rôle essentiel dans un établissement. Il doit manier l’art de la gastronomie liquide comme personne. Brigad, site spécialisé dans lamise en relation entre entreprises et extras qualifiés dans l’hôtellerie-restauration, nous adresse quelques conseils pour ceux qui voudraient « faire le grand saut » dans ce métier.

Un excellent sens de l’organisation

Le métier de barman nécessite une certaine polyvalence et la gestion de multiples tâches simultanées. Votre rôle implique d’assurer le bon approvisionnement des stocks avant l’ouverture du bar, de maîtriser les budgets, d’accueillir, servir, encaisser ainsi que de veiller à la propreté de votre environnement de travail. En cas de débordement, ce qui peut être le cas face à une clientèle consommatrice d’alcool, vous devrez également être sur les fronts et pouvoir trouver la bonne solution à chaque situation. Avec un peu d’expérience, vous pourrez même être amené à encadrer une équipe et gérer les plannings. Organisation, méthode et rapidité seront vos alliés pour devenir le meilleur barman possible.

Une maîtrise unique des saveurs et des textures

Un barman doit avant tout connaître et maîtriser les produits de base (origines, composition, production des alcools…) ainsi que le matériel, les techniques et les recettes les plus classiques.

Mais pour devenir un barman d’exception, être à l’affût des dernières tendances en mixologie est indispensable. Vous devez vous tenir au courant et ne pas hésiter à vous exercer pour connaître les produits et saveurs sur le bout des doigts. Vous devez pouvoir créer, revisiter ou adapter des recettes de cocktails avec les différents ingrédients mis à votre disposition.

Une curiosité et une créativité sans limites

Connaître la carte et savoir reproduire les cocktails proposés par l’établissement pour lequel vous travaillez est le b.a.-ba de votre métier. N’oubliez pas que la concurrence est forte dans votre domaine ! Prouvez que vous avez une grande soif d’apprendre en partageant vos découvertes et vos idées. N’ayez pas peur de surprendre un.e client.e avec une revisite innovante et de qualité.

« Il suffit simplement de mettre de la personnalité dans le cocktail en ajoutant un ingrédient qui fera toute la différence. Par exemple, en laissant macérer un brin de romarin dans une bouteille de gin, vous pourrez alors préparer d’excellent gin-tonic. “ — Maël Magat, Brigader.

Un sens inné du service et du relationnel

En contact constant et direct avec la clientèle, n’oubliez pas que vous êtes l’âme du bar. En plus de servir les clients, votre rôle implique également de fournir l’expérience la plus agréable possible et ainsi de donner envie de revenir dans l’établissement. D’après Nicolas Guerré, ‘il est indispensable d’avoir le sens du service et de la générosité. Quand le client repart avec une expérience inédite et l’envie de revenir pour la prolonger alors nous avons accompli notre métier.’

La clé d’un client satisfait passe tout d’abord par l’amabilité. Souriez et n’hésitez pas à engager la conversation avec la personne qui se trouve en face de vous. Essayez également d’enregistrer les visages et les noms. Se souvenir d’un client régulier ne pourra que le fidéliser davantage et être bénéfique pour l’établissement pour lequel vous travaillez.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine