Objectif atteint ! La pétition initiée par l’association Bretagne Réunie a bien recueilli les 100 000 signatures nécessaires. Lesquelles ont été déposées auprès du Conseil départemental de Loire-Atlantique le 27 novembre au soir.

Bretagne Réunie : un énorme travail de terrain !

Le pari était ambitieux. Le chemin fut long mais la réussite est au bout. Lancée il y a plus d’un an par l’association Bretagne Réunie, la pétition pour faire valoir le droit d’option pour le rattachement du département de Loire-Atlantique à la Bretagne a enfin atteint les 100 000 signatures. Comme le permet la dernière loi de réforme territoriale, l’organisation d’un référendum pour consulter la population d’un département sur un éventuel changement de région administrative est possible à condition de réunir 10 % de signatures du corps électoral du département concerné.

Et ce, pour obliger le conseil  départemental à inscrire cette question à l’ordre du jour d’une prochaine session. Compte tenu des 995 000 inscrits en Loire-Atlantique, les militants de la réunification de la Bretagne dans ses frontières historiques devaient recueillir 100 000 signatures. Voilà qui est fait ! Un succès rendu possible par un impressionnant travail de terrain de la part de ces infatigables bénévoles qui ont arpenté les marchés et autres lieux à la rencontre de la population du Pays nantais.

Un effort sur la durée qui devait en plus répondre à un impératif de temps puisqu’il fallait réunir les 100 000 signatures avant la fin du mois de février 2019. Sur Breizh-info.com, nous n’avons d’ailleurs pas manqué de relayer à plusieurs reprises l’avancée du projet.

Philippe Grosvalet prend acte

Mardi 27 novembre en fin de journée, les choses se sont précisées lorsqu’une délégation de Bretagne Réunie s’est rendue au Conseil départemental de Loire-Atlantique à Nantes pour déposer les 100 000 signatures en question.

Bien qu’hostile à un retour de la Loire-Atlantique dans son giron naturel et historique breton, le président (Parti socialiste) du Conseil départemental Philippe Grosvalet a acté de la réception de la pétition. Pour rappel, son prédécesseur Patrick Mareschal est, quant à lui, un fervent défenseur de l’unité de la Bretagne.

Encore des signatures !

La balle est désormais dans le camp du Conseil départemental. L’association Bretagne Réunie a demandé à Philippe Grosvallet d’inscrire à l’ordre du jour de la session du 17 décembre l’organisation d’une consultation des électeurs de Loire-Atlantique sur la question de la réunification.

Mais, en attendant, les militants de Bretagne Réunie ne comptent pas pour autant en rester là. Ils appellent ainsi à poursuivre la collecte des signatures jusqu’au 17 décembre prochain afin d’en recueillir un maximum et prouver, une fois de plus, la volonté d’une majorité des habitants de Loire-Atlantique de revenir administrativement en Bretagne.

La Région Bretagne unanime, sauf le FN ! 

Du côté de la Région Bretagne, les retrouvailles avec la Loire-Atlantique sont aussi très majoritairement souhaitées. En mars 2016, le Conseil régional de Bretagne avait adopté un vœu sur la question. Après avoir constaté que « La Bretagne [était] une terre historique et économique qui s’étend sur cinq départements », il avait alors demandé au gouvernement :

« – Que soient mis en œuvre tous les moyens permettant la prise en compte administrative de ce périmètre de la Région Bretagne associant le département de Loire-Atlantique afin d’engager une politique moderne et ouverte sur le monde pour tous ; »

« – à être associé à toute initiative institutionnelle notamment de consultation de ses habitants afin de faire reconnaître dans les meilleurs délais les droits culturels reconnus désormais par la loi ».

Ce voeu avait reçu l’approbation de la majorité socialiste élue quelques mois auparavant et de l’opposition (Groupe Droite, Centre et Régionalistes) menée par Marc Le Fur, lui aussi fervent partisan de la Bretagne à cinq départements. Seuls les élus du Front national (pas encore RN) avaient voté contre, faisant fi de l’évidence historique, économique, culturelle et géographique que constitue la Bretagne réunifiée.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Kergourlay)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine