Étiquette : Philippe Grosvalet

Loire-Atlantique. Philippe Grosvalet (PS) prend une retraite bien méritée

Pour son deuxième mandat à la présidence du conseil départemental de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet (PS), a été gâté : annulation du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et relance dynamique de la réunification de la Bretagne. Deux échecs pour lui. Deux raisons qui ont certainement contribué à sa décision de mettre fin à sa carrière politique. Sans oublier la fin

Réunification de la Bretagne : Philippe Grosvalet (PS) va souffrir…

Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, sera probablement candidat aux prochaines élections départementales. En cas de victoire de la gauche, il redeviendra président. Il sait déjà ce qui l’attend : une guerre de tranchée organisée  par Christophe Prugne et les militants d’« À la bretonne ! » Il faut reconnaître que les militants de l’association nantaise « À la bretonne ! »

nathalie_appere

Immigration clandestine. Les maires de Rennes, Nantes et la Région Bretagne appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée

Plusieurs collectivités lancent une plateforme pour soutenir financièrement l’association pro-migrants SOS Méditerranée. Sans surprise, la Bretagne est bien représentée puisque l’initiative est soutenue par les maires de Rennes et Nantes ou encore par le Conseil régional. Bientôt un Grand Remplacement institutionnalisé ? Des collectivités appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée À croire que l’immigration extra-européenne ne pose pas déjà suffisamment

Mineurs non accompagnés en Loire-Atlantique : peut-on laisser des enfants seuls à l’hôtel ?

Le département de Loire-Atlantique va-t-il revoir drastiquement sa politique en faveur des mineurs non accompagnés (MNA) ? La question se pose depuis la parution, lundi dernier, d’un rapport très détaillé de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il porte sur l’aide sociale à l’enfance du département des Hauts-de-Seine*, mais ses conclusions sont applicables à bien d’autres départements. L’aide sociale à l’enfance

Loire-Atlantique. Il manquait un canton à Gatien Meunier pour devenir président…

Au conseil départemental de Loire-Atlantique, la gauche dispose d’une faible majorité (un canton). Ce qui permet à la droite de faire un rêve : devenir majoritaire aux élections départementales de 2021. Elle avait perdu ce département en 2004. En 2021, il n’y a pas que les élections régionales ; les élections départementales figurent également au programme. En Bretagne, la Loire-Atlantique mérite une

Philippe Grosvalet (PS) est encore « traumatisé » par Notre-Dame-des-Landes

En matière de « référendum », Philippe Grosvalet en connaît un rayon. C’est pourquoi, à propos de la réunification de la Bretagne, il réclame un « référendum décisionnel ». Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, n’a pas encore digéré son échec de Notre-Dame-des-Landes. Comme toute la classe dirigeante du secteur (droite et gauche), il était un chaud partisan de la construction

Loire-Atlantique

Loire-Atlantique. Le Département va donner 500 000 € pour aider des migrants

Le Département de Loire-Atlantique va faire un don de 500 000 € à l’association pro-migrants SOS Méditerranée, qui a notamment fait parler d’elle lors de l’épisode de l’Aquarius. Loire-Atlantique : Philippe Grosvalet veut aider les migrants Philippe Grosvalet, le président socialiste du Conseil départemental de Loire-Atlantique, a visiblement plus d’empathie pour les associations favorables à l’immigration extra-européenne que pour celles

Pourquoi Grosvalet n’aime pas Hollande ?

Les interventions de François Hollande dans les lycées sont « pédagogiques », nous dit-on. S’il se trouvait quelques élèves possédant le bagage suffisant pour désarçonner l’ancien président – champion de la langue de bois –, ce dernier ne se serait pas déplacé pour rien. Hollande « rock star » Poursuivant son tour de France, François Hollande a été accueilli comme

Loire-Atlantique

Philippe Grosvalet est devenu écolo

Un professionnel de la politique doit savoir s’adapter aux changements climatiques ; c’est ce que sait faire Philippe Grosvalet. Hier, il œuvrait pour un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Aujourd’hui il défend « une agriculture préservant l’environnement ». Du béton à l’agriculture préservant l’environnement Pendant longtemps, Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, a rêvé de béton et de goudron à

Nantes. Condamnés pour avoir contesté une affiche représentant une femme voilée

La liberté d’expression a ses limites. C’est ce qu’ont appris à leurs dépens deux hommes qui avaient adressé des courriels au conseil départemental de Loire-Atlantique pour critiquer une affiche consacrée à une exposition intitulée « Regards de femmes ». L’ affiche en question représentait une femme voilée. « Quelle honte pour notre démocratie et notre laïcité cette invasion de femmes voilées ! Vous êtes

bretagne-reunification-1

Réunification bretonne : l’association VigiBretagne en appelle aux bonnes volontés

L’association VigiBretagne organise son assemblée générale à Guérande le 30 mars prochain et en appelle aux bonnes volontés. Regard sur ces sentinelles de l’intégrité territoriale de la Bretagne historique. Un travail de tous les instants ! VigiBretagne : pas de Bretagne sans Loire-Atlantique C’est en juin 2016 que l’histoire de l’association VigiBretagne-EvezhBreizh a commencé. L’entité est alors venu combler un

Le chemin de croix de Grosvalet

Philippe Grosvalet comptait s’être débarrassé du dossier « réunification ». Mais 2019 va lui réserver des surprises. Le match n’est pas terminé pour Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique. C’est ce que nous apprend Henri Colliot, vice-président de Bretagne réunie, qui n’a pas apprécié la tricherie du 17 décembre : « Bretagne réunie compte engager une procédure au tribunal administratif contre

La créativité de Philippe Grosvalet (PS) est sans limites

Philippe Grosvalet sait comment s’y prendre pour bâillonner le peuple ; il suffit de l’empêcher de voter sur une question stratégique et de réserver ce privilège aux 62 conseillers départementaux de Loire-Atlantique, petit club qui tient compte davantage des intérêts du Système que de ceux de la Bretagne. Mais pour s’en sortir par le haut et se débarrasser de ce dossier

Réunification : « Philippe » et « Gatien » dans le même bateau…

Philippe Grosvalet (PS) a pu vérifier que le Système fonctionnait bien à Nantes à l’occasion du vote organisé au conseil départemental pour faire suite à la pétition organisée par Bretagne réunie. La gauche a voté contre et la droite – c’est-à-dire l’opposition de Sa Majesté Grosvalet – s’est abstenue. « Philippe » peut remercier « Gatien » pour son soutien. Philippe Grosvalet (PS), président

Réunification. Philippe Grosvalet n’est pas le copain des électeurs

Grosvalet n’aime pas le peuple. Il préfère la classe dominante qui a inventé les « Pays de la Loire ». C’est normal puisqu’il est « socialiste ». Démocrate de salon, il a oublié que les Bretons de Loire-Atlantique n’ont jamais été consultés sur cette question stratégique : la Loire-Atlantique doit-elle regagner le giron de la Bretagne ? Oui ou non. Ce n’est pas aux 62 compères

Loire-Atlantique en Bretagne : non à la réunification mais oui au référendum

Dans une ambiance surréaliste – entre un Pascal Bolo qui citait Morvan Lebesque et une Catherine Touchefeu qui citait Paul Eluard – les élus du conseil général de Loire-Atlantique ont rejeté ce matin la réunification bretonne tout en adoptant presque comme un seul homme  (55 pour, 3 contre, 3 abstentions) un vœu pour un référendum sur la même question –

Bretagne réunie a perdu une bataille mais pas la guerre…

En escamotant le « droit de pétition » au profit du « droit d’option » pour décider du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, Philippe Grosvalet a-t-il enfreint un droit constitutionnel ? La question est posée. On l’aura compris, Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, peut se flatter d’avoir roulé dans la farine les dirigeants de l’association

Réunification de la Bretagne : le tour de passe-passe de Philippe Grosvalet

Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, est un malin. Habile manœuvrier pour ses amis, mais politicien retors pour les autres, il s’apprête à enterrer, en y mettant les formes, la question de la réunification. Comme angle d’attaque, les dirigeants de l’association Bretagne réunie avaient choisi le droit de pétition prévu par l’article L. 1112-16 du code général

Bretagne Réunie

Bretagne Réunie : une réussite qui met Philippe Grosvalet sous pression

Objectif atteint ! La pétition initiée par l’association Bretagne Réunie a bien recueilli les 100 000 signatures nécessaires. Lesquelles ont été déposées auprès du Conseil départemental de Loire-Atlantique le 27 novembre au soir. Bretagne Réunie : un énorme travail de terrain ! Le pari était ambitieux. Le chemin fut long mais la réussite est au bout. Lancée il y a

bretagne-reunification-1

Réunification de la Bretagne : on approche des 100 000 signatures

La réunification de la Bretagne demeure plus que jamais d’actualité. Les dirigeants de l’association « Bretagne réunie s’y emploient en ce moment en faisant valoir le droit de pétition prévu par l’article L. 111-2-16  du Code général des collectivités territoriales. Dans une collectivité territoriale, autre qu’une commune, « un dixième des électeurs peuvent demander à ce que soit inscrite à l’ordre du

Loire-Atlantique. Philippe Grosvalet (PS) prend une retraite bien méritée

Pour son deuxième mandat à la présidence du conseil départemental de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet (PS), a été gâté : annulation du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et relance dynamique de la réunification de la Bretagne. Deux échecs pour lui. Deux raisons qui ont certainement contribué à sa décision de mettre fin à sa carrière politique. Sans oublier la fin

Réunification de la Bretagne : Philippe Grosvalet (PS) va souffrir…

Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, sera probablement candidat aux prochaines élections départementales. En cas de victoire de la gauche, il redeviendra président. Il sait déjà ce qui l’attend : une guerre de tranchée organisée  par Christophe Prugne et les militants d’« À la bretonne ! » Il faut reconnaître que les militants de l’association nantaise « À la bretonne ! »

nathalie_appere

Immigration clandestine. Les maires de Rennes, Nantes et la Région Bretagne appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée

Plusieurs collectivités lancent une plateforme pour soutenir financièrement l’association pro-migrants SOS Méditerranée. Sans surprise, la Bretagne est bien représentée puisque l’initiative est soutenue par les maires de Rennes et Nantes ou encore par le Conseil régional. Bientôt un Grand Remplacement institutionnalisé ? Des collectivités appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée À croire que l’immigration extra-européenne ne pose pas déjà suffisamment

Mineurs non accompagnés en Loire-Atlantique : peut-on laisser des enfants seuls à l’hôtel ?

Le département de Loire-Atlantique va-t-il revoir drastiquement sa politique en faveur des mineurs non accompagnés (MNA) ? La question se pose depuis la parution, lundi dernier, d’un rapport très détaillé de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il porte sur l’aide sociale à l’enfance du département des Hauts-de-Seine*, mais ses conclusions sont applicables à bien d’autres départements. L’aide sociale à l’enfance

Loire-Atlantique. Il manquait un canton à Gatien Meunier pour devenir président…

Au conseil départemental de Loire-Atlantique, la gauche dispose d’une faible majorité (un canton). Ce qui permet à la droite de faire un rêve : devenir majoritaire aux élections départementales de 2021. Elle avait perdu ce département en 2004. En 2021, il n’y a pas que les élections régionales ; les élections départementales figurent également au programme. En Bretagne, la Loire-Atlantique mérite une

Philippe Grosvalet (PS) est encore « traumatisé » par Notre-Dame-des-Landes

En matière de « référendum », Philippe Grosvalet en connaît un rayon. C’est pourquoi, à propos de la réunification de la Bretagne, il réclame un « référendum décisionnel ». Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, n’a pas encore digéré son échec de Notre-Dame-des-Landes. Comme toute la classe dirigeante du secteur (droite et gauche), il était un chaud partisan de la construction

Loire-Atlantique

Loire-Atlantique. Le Département va donner 500 000 € pour aider des migrants

Le Département de Loire-Atlantique va faire un don de 500 000 € à l’association pro-migrants SOS Méditerranée, qui a notamment fait parler d’elle lors de l’épisode de l’Aquarius. Loire-Atlantique : Philippe Grosvalet veut aider les migrants Philippe Grosvalet, le président socialiste du Conseil départemental de Loire-Atlantique, a visiblement plus d’empathie pour les associations favorables à l’immigration extra-européenne que pour celles

Pourquoi Grosvalet n’aime pas Hollande ?

Les interventions de François Hollande dans les lycées sont « pédagogiques », nous dit-on. S’il se trouvait quelques élèves possédant le bagage suffisant pour désarçonner l’ancien président – champion de la langue de bois –, ce dernier ne se serait pas déplacé pour rien. Hollande « rock star » Poursuivant son tour de France, François Hollande a été accueilli comme

Loire-Atlantique

Philippe Grosvalet est devenu écolo

Un professionnel de la politique doit savoir s’adapter aux changements climatiques ; c’est ce que sait faire Philippe Grosvalet. Hier, il œuvrait pour un aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Aujourd’hui il défend « une agriculture préservant l’environnement ». Du béton à l’agriculture préservant l’environnement Pendant longtemps, Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, a rêvé de béton et de goudron à

Nantes. Condamnés pour avoir contesté une affiche représentant une femme voilée

La liberté d’expression a ses limites. C’est ce qu’ont appris à leurs dépens deux hommes qui avaient adressé des courriels au conseil départemental de Loire-Atlantique pour critiquer une affiche consacrée à une exposition intitulée « Regards de femmes ». L’ affiche en question représentait une femme voilée. « Quelle honte pour notre démocratie et notre laïcité cette invasion de femmes voilées ! Vous êtes

bretagne-reunification-1

Réunification bretonne : l’association VigiBretagne en appelle aux bonnes volontés

L’association VigiBretagne organise son assemblée générale à Guérande le 30 mars prochain et en appelle aux bonnes volontés. Regard sur ces sentinelles de l’intégrité territoriale de la Bretagne historique. Un travail de tous les instants ! VigiBretagne : pas de Bretagne sans Loire-Atlantique C’est en juin 2016 que l’histoire de l’association VigiBretagne-EvezhBreizh a commencé. L’entité est alors venu combler un

Le chemin de croix de Grosvalet

Philippe Grosvalet comptait s’être débarrassé du dossier « réunification ». Mais 2019 va lui réserver des surprises. Le match n’est pas terminé pour Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique. C’est ce que nous apprend Henri Colliot, vice-président de Bretagne réunie, qui n’a pas apprécié la tricherie du 17 décembre : « Bretagne réunie compte engager une procédure au tribunal administratif contre

La créativité de Philippe Grosvalet (PS) est sans limites

Philippe Grosvalet sait comment s’y prendre pour bâillonner le peuple ; il suffit de l’empêcher de voter sur une question stratégique et de réserver ce privilège aux 62 conseillers départementaux de Loire-Atlantique, petit club qui tient compte davantage des intérêts du Système que de ceux de la Bretagne. Mais pour s’en sortir par le haut et se débarrasser de ce dossier

Réunification : « Philippe » et « Gatien » dans le même bateau…

Philippe Grosvalet (PS) a pu vérifier que le Système fonctionnait bien à Nantes à l’occasion du vote organisé au conseil départemental pour faire suite à la pétition organisée par Bretagne réunie. La gauche a voté contre et la droite – c’est-à-dire l’opposition de Sa Majesté Grosvalet – s’est abstenue. « Philippe » peut remercier « Gatien » pour son soutien. Philippe Grosvalet (PS), président

Réunification. Philippe Grosvalet n’est pas le copain des électeurs

Grosvalet n’aime pas le peuple. Il préfère la classe dominante qui a inventé les « Pays de la Loire ». C’est normal puisqu’il est « socialiste ». Démocrate de salon, il a oublié que les Bretons de Loire-Atlantique n’ont jamais été consultés sur cette question stratégique : la Loire-Atlantique doit-elle regagner le giron de la Bretagne ? Oui ou non. Ce n’est pas aux 62 compères

Loire-Atlantique en Bretagne : non à la réunification mais oui au référendum

Dans une ambiance surréaliste – entre un Pascal Bolo qui citait Morvan Lebesque et une Catherine Touchefeu qui citait Paul Eluard – les élus du conseil général de Loire-Atlantique ont rejeté ce matin la réunification bretonne tout en adoptant presque comme un seul homme  (55 pour, 3 contre, 3 abstentions) un vœu pour un référendum sur la même question –

Bretagne réunie a perdu une bataille mais pas la guerre…

En escamotant le « droit de pétition » au profit du « droit d’option » pour décider du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, Philippe Grosvalet a-t-il enfreint un droit constitutionnel ? La question est posée. On l’aura compris, Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, peut se flatter d’avoir roulé dans la farine les dirigeants de l’association

Réunification de la Bretagne : le tour de passe-passe de Philippe Grosvalet

Philippe Grosvalet (PS), président du conseil départemental de Loire-Atlantique, est un malin. Habile manœuvrier pour ses amis, mais politicien retors pour les autres, il s’apprête à enterrer, en y mettant les formes, la question de la réunification. Comme angle d’attaque, les dirigeants de l’association Bretagne réunie avaient choisi le droit de pétition prévu par l’article L. 1112-16 du code général

Bretagne Réunie

Bretagne Réunie : une réussite qui met Philippe Grosvalet sous pression

Objectif atteint ! La pétition initiée par l’association Bretagne Réunie a bien recueilli les 100 000 signatures nécessaires. Lesquelles ont été déposées auprès du Conseil départemental de Loire-Atlantique le 27 novembre au soir. Bretagne Réunie : un énorme travail de terrain ! Le pari était ambitieux. Le chemin fut long mais la réussite est au bout. Lancée il y a

bretagne-reunification-1

Réunification de la Bretagne : on approche des 100 000 signatures

La réunification de la Bretagne demeure plus que jamais d’actualité. Les dirigeants de l’association « Bretagne réunie s’y emploient en ce moment en faisant valoir le droit de pétition prévu par l’article L. 111-2-16  du Code général des collectivités territoriales. Dans une collectivité territoriale, autre qu’une commune, « un dixième des électeurs peuvent demander à ce que soit inscrite à l’ordre du

À LA UNE

C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit, Cao Bang 1950, Dans les yeux du procureur, Maxime Blasco, Breizh Vendetta : la sélection littéraire hebdo
Chiré en Montreuil. Les journées chouannes sont de retour les 3-4 septembre 20222
E-keit m'emañ tanioù spontus e Breizh...
Reportage. Massoud l'Afghan

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !