Sauv Life. Voici une nouvelle application pour sauver des vies (une de plus, mais plus elles sont nombreuses, mieux c’est !).

Il s’agit d’une application composée d’une communauté de citoyens volontaires à la disposition des SAMU et des POMPIERS. Les secours organisés mettent en moyenne 13 minutes pour arriver, sachant que chaque minute sans massage cardiaque/défibrillation c’est 10 % de chances de survie en moins. L’objectif est de réduire ce délai en faisant intervenir des « citoyens sauveteurs ».

Formé ou non (c’est mieux de l’être), tout le monde peut agir et devenir un « citoyen sauveteur ».

Quelques chiffres pour sensibiliser à la nécessité des premiers secours :

    • 40 000 à 60 000 victimes de mort subite par an en France soit environ 130 décès par jour.
    • 1/3  des victimes ont moins de 55 ans.
    • Représente presque 10 % des décès par an en France (10 fois plus que les accidents de la route).
    • En France, un taux de survie très faible : à peine 5 %  (contre 20 à 40 % dans les pays anglo-saxons et scandinaves, ou par exemple plus de 70 % à Las Vegas).
    • 70 % des arrêts cardiaques se passent devant des témoins.
    • 80 % des survivants le sont car un témoin à proximité a agi très rapidement.
    • Au-delà de 3 minutes sans massage cardiaque, les lésions cérébrales sont irréversibles.

Comment fonctionne l’application Sauv Life ?

Après avoir téléchargé gratuitement l’application smartphone, en cas d’arrêt cardiaque signalé par les secours à moins de dix minutes de là où vous vous trouvez, l’application vous prévient. Vous êtes alors invité à intervenir sur place pour pratiquer un massage cardiaque ou pour aller chercher le défibrillateur le plus proche.

Une équipe de Sapeurs-Pompiers et du Samu sont envoyés simultanément vers la victime.

L’application est disponible pour IOS et Android.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V