Danemark. La tension monte entre islamistes et nationalistes danois

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Au Danemark, des islamistes ont organisé vendredi une prière de rue devant le Parlement danois. Dans le même temps, un parti hostile à l’immigration a brûlé un Coran à proximité…

Hizb ut-Tahrir, organisation interdite

À Copenhague, capitale du Danemark, les passants ont pu assister à une drôle de scène vendredi 22 mars. En réaction à l’attaque commise contre des musulmans en Nouvelle-Zélande il y a quelques jours, les islamistes de l’organisation liée au terrorisme Hizb ut-Tahrir ont organisé une prière de rue devant le château de Christiansborg, lieu où siège le Parlement danois.

Si la prière des musulmans était autorisée au Danemark, précisons tout de même que cette organisation Hizb ut-Tahrir est interdite dans plusieurs pays (Chine, Russie, Allemagne), y compris dans des États arabes (Égypte notamment). Parmi les objectifs de ces fondamentalistes islamiques : l’abolition de la démocratie et l’instauration de la charia. Autre ambition, le rétablissement d’un califat dans les régions musulmanes de Russie et dans les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale.

Par ailleurs, l’ombre de Hizb ut-Tahrir plana également sur l’attentat du 7 avril 2017 à Stockholm. Un camion avait alors volontairement percuté des passants dans une rue piétonne du centre-ville. Une attaque qui coûtera la vie à 5 personnes et fera 14 blessés. Par la suite, l’enquête avait démontré que le terroriste interpellé, Rakhmat Akilov, un Ouzbek aux « sympathies » djihadistes, avait proclamé son adhésion aux idées du groupe islamiste radical Hizb ut-Tahrir.

Copenhague : un Coran brûlé

Tandis que les islamistes priaient donc devant le Parlement danois, une autre mobilisation avait lieu non loin de là. La formation politique danoise Stram Kurs [NDLR : la Ligne dure], opposée à l’immigration extra-européenne, avait organisé un contre-rassemblement. La mise en place d’un cordon de sécurité par la police a permis d’éviter les affrontements entre les deux groupes.

Dans le même temps, le leader de Stram Kurs (qui défend par ailleurs le concept de nationalisme ethnique danois), Rasmus Paludan, s’est fait remarquer pour avoir mis le feu à un exemplaire du Coran, lequel était enveloppé dans du bacon… Au terme de la journée, six personnes ont été interpellées. Stram Kurs est un jeune parti fondé en 2017 mais qui s’est rapidement fait connaître par plusieurs actions médiatisées.

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

Articles liés

L’affaire Patrick Buisson. Sommes-nous devenus des néoconservateurs américains à passeport français ?

Ci-dessous retrouvez un excellent papier de François Bousquet pour le site Eléments, au sujet de la dernière sortie de Patrick Buisson. Deux phrases maladroites de...

Patrick Buisson sur l’Islam : « J’ai plus de respect pour une femme voilée que pour une lolita en string »

Invité de l'émission Apolline de Malherbe, le rendez-vous, sur BFM TV Patrick Buisson évoque l’islam et le sens du sacré qu’il attribue aux musulmans....

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Religion au travail. Une étude de l’Institut Montaigne montre la pression des revendications liées à l’Islam

Une étude publiée ce jeudi par l’Institut Montaigne constate une hausse des comportements qualifiés de “rigoristes” religieux en entreprise, avec une ampleur significative des...