Une île flottante futuriste de 10 000 habitations pourrait être construite devant les côtes du Pays de Galles pour répondre à la problématique énergétique. Mais aussi pour anticiper la question de la densité de population et du changement climatique.

Pays de Galles : quelle île flottante ?

Les côtes galloises vont-elles voir une nouvelle île leur faire face ? L’idée ne relève en rien de la plaisanterie. Une île flottante futuriste dotée de 10 000 logements pourrait être construite dans la Baie de Swansea.

Selon Rob Stewart, chef du conseil de la ville et du comté de Swansea, ces îles flottantes ont déjà été « un succès dans des pays comme la Hollande, l’Allemagne et le Danemark, apportant une solution durable à des problèmes tels que la densité de population et le changement climatique ».

Le projet, nommé « Dragon Energy Island », concentrera donc des entreprises et des habitations mais prévoit également la construction d’un centre de données sous-marin, d’un parc solaire et de turbines sous-marines géantes qui pourraient alimenter des milliers de foyers pendant une période de 120 ans.

Rob Stewart précise : « Bien que le gouvernement britannique n’ait pas soutenu les propositions précédentes, nous n’avons jamais perdu espoir quant à l’opportunité de réaliser un grand projet d’énergies renouvelables dans la baie de Swansea… La nouvelle proposition est un développement plus vaste et plus ambitieux des énergies renouvelables qui s’appuie sur les avantages naturels des marées dans la baie de Swansea et sur une technologie complémentaire pour produire une énergie zéro carbone. »

Résultat de recherche d'images pour "bay swansea"
Baie de Swansea. Source : BBC

Surpopulation et changement climatique

Si le projet en question placera le Pays de Galles à la pointe de l’innovation mondiale en matière d’énergie marine, il permettra aussi la création de milliers d’emplois et devrait stimuler l’économie locale de l’avis du chef du conseil. La nouvelle proposition de Dragon Energy Island vise à remplacer un projet de bassin de marée dans la baie Swansea qui a été rejeté par le gouvernement en juin 2018. Quant à l’électricité produite sur l’île, une partie sera alors acheté par le secteur public du Pays de Galles.

Au-delà de l’aspect novateur et économique, le développement des îles flottantes est également un moyen d’anticipation face à deux grands maux de notre temps : la surpopulation et le changement climatique. L’élévation future du niveau des océans ne serait plus un problème pour ces habitations qui monteraient et baisseraient avec la marée. La construction pourrait commencer en 2021, et l’île flottante galloise devenir opérationnelle d’ici la fin de 2026. Si nos frères gallois prennent en main leur avenir, la Bretagne franchira-t-elle le pas elle aussi ? Compte tenu de la précarité de notre réseau énergétique, toutes les options mériteraient d’être étudiées !

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/numero007)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine