Italie. La ministre remplaçant Matteo Salvini va-t-elle ouvrir les portes aux migrants ?

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

L’ancien ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a été remplacé à son poste par Luciana Lamorgese. Que faut-il attendre de cette dernière sur le plan de la politique migratoire ?

Fin de l’ère Salvini au ministère

Le pari était osé mais il a échoué. Matteo Salvini n’a pas réussi à obtenir de la part du président de la République italienne Sergio Mattarella la mise en place de nouvelles élections afin de disposer d’un gouvernement plus à son goût. Si la Lega est en effet donnée largement en tête dans les sondages, l’analyste politique et écrivain italien Andrea Carriero a bien résumé les choses : « Salvini a sous-estimé la volonté de Mattarella de ne pas faire voter le peuple italien ».

Toujours est-il que le chef de la Lega ne tient désormais plus les rênes du ministère de l’Intérieur. Et, depuis le 4 septembre, un nouveau gouvernement a officiellement succédé à celui composé de l’alliance (devenue intenable) entre la formation de Matteo Salvini et le Mouvement 5 Étoiles de Luigi Di Maio.

Cette fois-ci, le M5S a passé des accords avec le Parti démocrate (PD) pour une cohabitation qui ne s’annonce pas forcément plus évidente que la précédente… Exit donc les membres de la Lega. Le ministère de l’Intérieur voit ainsi arriver à sa tête Luciana Lamorgese.

Salvini
Luciana Lamorgese et Matteo Salvini. Source : UK24 News

Luciana Lamorgese, experte en migrants

Cette ancien préfet de Varese, de Venise puis de Milan, elle-même fille de préfet, fût chargée ces dernières années de la planification des centres d’accueil de migrants dans le nord de l’Italie.

De son poste de chef de cabinet à l’Intérieur, elle a assisté aux débarquements massifs de clandestins qui ont eu lieu de 2013 à 2016. Luciana Lamorgese avait notamment pour mission de gérer les incitations aux municipalités censées accueillir les migrants. Nommée préfet de Milan en janvier 2017, elle a annulé une série d’ordonnances anti-immigration émises par certaines villes de la région dirigées par la Lega.

Elle déclarait alors à l’époque : « Nous voyons des maires qui ne font pas toujours leur part et je leur dis qu’il est important d’accepter la diversité, qui est une richesse, et d’agir en faveur de l’intégration ». Pour la remplaçante de Matteo Salvini, le « processus d’intégration » était alors « nécessaire pour éviter les phénomènes de radicalisation. L’accueil doit être équilibré et durable et si chacun fait sa part, il n’y aura pas de problèmes ».

Malgré ces belles paroles, des problèmes liés à l’immigration extra-européenne en Italie, il y en a eu depuis cette crise des migrants. Et de nombreux, de surcroît ! Sa nomination semble donc marquer la volonté du nouveau gouvernement italien de rompre avec la politique de Matteo Salvini. D’autant plus qu’au cours des négociations avant la formation de la coalition, le PD a demandé à plusieurs reprises au M5S d’abandonner les politiques migratoires du gouvernement précédent.

La gestion des navires des ONG qui continuent d’opérer en Méditerranée pour faire transiter les migrants vers l’Europe, notamment via les ports italiens, va permettre de rapidement en savoir davantage sur la personnalité de Luciana Lamorgese.

Arthur Keraudren

Crédit photos : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

Articles liés

Euro 2021. Les résumés d’Italie-Suisse, Turquie-Pays de Galles et Finlande-Russie

Retrouvez ci-dessous les résumés d'Italie-Suisse, Turquie-Pays de Galles et Finlande-Russie, matchs comptants pour l'euro 2021. Au terme d'une partie bien maîtrisée, l'Italie a éteint une...

Giorgia Meloni. Au service de l’Italie

En Italie, un parti patriotique peut en cacher un autre. Frères d’Italie est désormais donné à 20 % dans les sondages, juste derrière la...

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à Lampedusa dans le sud de...

1er-Mai : des manifestants installent une guillotine à l’effigie de Mario Draghi en Italie

Des affrontements ont eu lieu le 1er mai à Turin entre les forces de l’ordre et des manifestants descendus dans la rue pour protester contre la...