Un accord sur le Brexit est-il toujours envisageable ?

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Un accord sur le Brexit reste peu probable cette semaine. Dans la situation actuelle, l’option la plus probable est celle d’une autre extension de l’article 50. La loi Benn Act, qualifiée à juste titre de la « loi de capitulation » (Surrender Act), a réduit à néant toute chance réelle de parvenir à un accord comme elle était censée le faire. Elle a donné à l’UE l’assurance que le Royaume-Uni était mandaté pour demander une prolongation, excluant la pression d’un Brexit non négociable (notamment en Irlande et en Allemagne).

Comme on pouvait s’y attendre, Michel Barnier a indiqué que l’UE accorderait cette prolongation, probablement dans l’espoir d’obtenir suffisamment de temps pour que le Parlement britannique, qui reste dominé par la majorité conservatrice, puisse légiférer sur un second référendum.

Les récentes spéculations dans les médias au sujet de la rencontre entre Boris Johnson et Leo Varadkar laissent entendre qu’il y a eu un rapprochement entre les deux camps, ce qui laisse à penser qu’un accord est en vue.

Mais cela reflète plus probablement le désir des deux côtés de paraître raisonnables dans les dernières étapes avant l’échec des pourparlers. L’UE ne renoncera pas à sa position ferme selon laquelle l’Irlande du Nord doit rester dans l’union douanière, ce que le Royaume-Uni ne peut pas autoriser. Des solutions « créatives », telles que le nouveau plan de double dédouanement ou des procédures douanières simplifiées et améliorées sur le plan technologique, qui permettraient de sortir de l’impasse, ont déjà été mises de côté.

Le résultat final est qu’il y aura très vraisemblablement une prolongation jusqu’à l’année prochaine du délai de sortie de l’UE, période au cours de laquelle des élections générales au Royaume-Uni seront organisées. Les sondages laissent entendre que les Britanniques en ont assez du drame du Brexit et qu’ils souhaitent se tourner vers un gouvernement conservateur qui a l’intention d’exprimer la volonté du peuple – c’est-à-dire un Brexit tel que voté lors du référendum de 2016.

David Collins, professeur en droit économique international à City University of London

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tyrannie sanitaire. Le couvre feu sera levé dimanche 20 juin, le masque plus obligatoire en extérieur

Le Premier ministre Jean Castex a décidé de donner quelques bonbons à la population oppressée depuis plus d'un an...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

David Frost (négociateur du Brexit) : « L’UE doit revoir le protocole sur l’Irlande du Nord »

David Frost est un homme politique britannique membre du Parti conservateur, conseiller à la sécurité nationale et, de 2019 à 2020, négociateur-en-chef de la...

Royaume-Uni. Une frontière numérique d’ici 2025… qui n’évitera pas le Grand Remplacement ?

Au Royaume-Uni, le gouvernement envisage de renforcer les contrôles aux frontières avec la mise en place d'un système entièrement numérisé destiné à « compter...

Les frontières du Brexit

L’accord sur le Brexit a profondément modifié les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni. Les nouvelles formalités douanières et sanitaires sont un véritable casse-tête, notamment...

Brexit, pêche. Littoral, la marée du passage

Cette histoire se déroule sur le front maritime du Brexit, à bord du chalutier l'Itasca basé à Roscoff. Ce chalutier hauturier (21 mètres, 5...