Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis se fait remarquer comme le département français comptant le plus d’automobilistes à rouler sans assurance. Un indicateur à mettre en perspective avec d’autres.

La phobie de l’assurance dans le 93 ?

La Seine-Saint-Denis est-elle devenue un territoire à part dans l’Hexagone ? Le département, qui se distingue déjà par de biens piètres records, décroche une nouvelle fois la première place… pour son nombre d’automobilistes conduisant sans assurance.

Les forces de l’ordre ont accès au fichier des véhicules assurés depuis le 15 octobre dernier. De quoi identifier ces conducteurs circulant sans être couverts. Et, depuis le 16 octobre, un nouveau dispositif est entré en service sur les routes françaises. À partir de ce fichier des véhicules assurés, les radars automatiques ont dorénavant la capacité de détecter les automobilistes roulant sans assurance via leurs plaques d’immatriculation.

À l’échelle de la France, ce seraient entre 700 000 et 800 000 automobilistes qui prendraient actuellement le volant sans être assurés. Avec, parmi eux, des délinquants de la route notoires, s’affranchissant en outre du devoir d’être titulaire d’un permis de conduire… La France qui, selon l’Automobile club association et l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, serait le premier pays d’Europe en pourcentage de véhicules non-assurés à circuler.

Seine-Saint-Denis, Bouches-du-Rhône et Nord…

Derrière la Seine-Saint-Denis, les Bouches-du-Rhône et le Nord sont les deux autres départements comptant le plus d’automobilistes non-assurés. Rappelons que rouler sans assurance constitue un délit sanctionné par une amende de 750 € (minorée à 600 € pour un règlement dans les 15 jours ou majorée à 1 500 € après 45 jours). Mais gare à la récidive avec des amendes cette fois beaucoup plus importantes et des peines complémentaires possibles (confiscation du véhicule notamment).

Enfin, il est intéressant de relever que les trois départements en question occupant le podium pour les automobilistes non-assurés se font également remarquer dans un autre registre : celui des vols de véhicules. Pour l’année 2016, les Bouches-du-Rhône étaient le premier département de France en terme de vol de voitures avec plus de 7 000 véhicules dérobés. La Seine-Saint-Denis et le Nord étaient, eux aussi, dans le haut du classement. Une tendance confirmée par les chiffres de la délinquance publiés par le ministère de l’Intérieur au titre de l’année 2018.

Un ministère de l’Intérieur qui serait également bien avisé de mettre en corrélation cette répartition territoriale des automobilistes non-assurés avec d’autres indicateurs…

AK

Crédit photos : Pixabay (Pixabay License/MichaelGaida) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.