Changement climatique. Très chaudes années 2020-2024 ?

A LA UNE

Un nouveau record mondial de températures élevées est « probable » d’ici cinq ans, selon les prévisions à long terme du service météo britannique. Une nouvelle preuve du changement climatique auquel nous assistons ?

2020-2024 : vers de nouveaux records de chaleur ?

Les dernières prévisions du Met Office (le service météorologique britannique) concernant les tendances climatiques des dix prochaines années ont de quoi inquiéter. Publiées le 30 janvier, elles suggèrent qu’un nouveau record de chaleur pourrait être établi dans les cinq années à venir. Selon les prévisionnistes, la Terre pourrait se réchauffer de 1,5 °C d’ici à 2024. Sur l’ensemble des cinq prochaines années, les températures moyennes devraient se situer entre 1,15 °C et 1,46 °C au-dessus de celles de l’ère pré-industrielle. Par ailleurs, ces températures estimées seraient alors supérieures de 1,06 °C à 1,62 °C par rapport à la normale.

Si ces prévisions venaient à se vérifier, il ne s’agirait que du prolongement d’une tendance déjà amorcée depuis plusieurs années puisque la moyenne pour la période 2015-2019, la plus chaude jamais enregistrée, a été évalué à 1,09 °C.

Réchauffement climatique : prolongation de la tendance actuelle ?

D’après le Met Office, l’année la plus chaude actuellement enregistrée, à savoir 2016, devrait donc avoir de la concurrence sérieuse. Selon Doug Smith, membre du Met Office et expert en prévisions décennales, « les dernières prévisions sur cinq ans suggèrent une poursuite du réchauffement, en concordance avec les niveaux élevés de gaz à effet de serre ». Si « des incertitudes existent dans les prévisions », « la plupart des régions devraient être plus chaudes et les modèles de prévision suggèrent un réchauffement accru sur terre, en particulier dans les parties nord de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique du Nord – prolongeant la tendance actuelle ».

Bien que les prévisions suggèrent une augmentation probable de la température moyenne mondiale au cours des cinq prochaines années, les prévisionnistes estiment à moins de 10 % la probabilité qu’une seule année dépasse 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle.

Des prévisions qui pourraient également être contrariées en cas de grande éruption volcanique, laquelle, en bloquant les rayons du soleil, freinerait alors le réchauffement. Rappelons que l’Accord de Paris sur le climat a pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 2 °C par rapport à l’ère pré-industrielle d’ici à 2100…

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés