Claude Ardid. « La montée de la violence autour de la laïcité dans les écoles a été cachée »

A LA UNE

Claude Ardid, co-auteur du livre « Qui veut tuer la laïcité ? » est l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio.

Quelle société voulons-nous pour demain ?  En janvier 2015, la France connaissait des attaques djihadistes de grande ampleur. La première a frappé Charlie Hebdo, précisément ciblé en tant qu’emblème de la liberté d’expression et de la laïcité. Claude Ardid, Marika Bret et Nadège Hubert, collaborateurs du journal satirique, prennent ici la plume pour remonter le fil des dérives identitaires auxquelles nous assistons en France depuis une trentaine d’années. De l’affaire du voile en 1989 à celle de la crèche Baby-Loup en 2008, sans oublier la question du burkini dans les piscines municipales, ils reviennent sur les événements qui ont conduit peu à peu à diviser le pays. Ils ont à cette fin interrogé des acteurs de terrain, des responsables politiques (François Hollande, Bernard Cazeneuve, Benoît Hamon, Malek Boutih…) ainsi que des figures de la société civile (Jean-Pierre Obin, Dilem…), dont ils proposent le témoignage inédit et éclairant. Rappelant l’histoire et définissant les contours de la laïcité, ils partagent avec passion leur attachement rigoureux à la citoyenneté, sans distinction d’origine ou de religion, ainsi qu’aux valeurs de la République, qui protège chacun dans ses convictions en permettant de débattre, de contester et de se moquer.

Un essai nécessaire à l’heure où la société doit faire des choix engageants pour le vivre-ensemble. CLAUDE ARDID est journaliste et écrivain. Précédemment reporter à Var-Matin et Nice-Matin, puis grand reporter pour la télévision, il a signé de nombreux documentaires d’investigation. Reporter à Charlie Hebdo depuis 2016 où il a publié plusieurs enquêtes consacrées à la laïcité, il est l’auteur de plusieurs ouvrages. MARIKA BRET est responsable ressources humaines de Charlie Hebdo, chargée de la transmission de la mémoire de Charb. Membre du Comité Laïcité République, lauréate 2007 du Prix National Laïcité et République, elle est par ailleurs chroniqueuse à Clara magazine-Femmes solidaires.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Johanna Rolland de retour au bercail ?

Presse Océan a consacré ce samedi deux pages entières à Johanna Rolland, dont une consacrée à un entretien étroitement...

Quimper : un collectif « trans », des fesses et des réunions non-mixtes

Une affaire a secoué dernièrement le micro-microcosme transexuel de la ville de Quimper : fin 2021, un homme «...

Articles liés