Zoom sur le Collectif Némésis : Féministes et anticonformistes

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Elles ne veulent plus être des victimes et sont décidées à défendre les femmes sans langue de bois. Elles dénoncent quotidiennement le harcèlement et les agressions trop souvent commises par des migrants. Elles sont à contre courant des mouvement féministes mainstream qui n’osent pas dénoncer les vrais problèmes. « Elles », ce sont les jeunes filles du collectif Némésis. Pour la journée des droits des femmes, le 8 mars dernier, elles ont été agressées au cœur de la manifestation, par des « antifas », pour une pancarte « immigration de masse, les femmes grandes perdantes ».

Alice et Eléna, deux fondatrices du mouvement, sont venues témoigner à visage découvert sur TVLibertés.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve jan de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

Cyclisme. Taco Van Der Hoorn, à l’ancienne, remporte la 3ème étape du Giro !

Les équipes de sprinteurs se sont faites piéger, et on ne peut qu'être content, dans un cyclisme de plus...

Articles liés

Crime, cannabis et police, l’Etat coupable

A la une de ce journal, nous reviendrons sur le meurtre d’un policier à Avignon. Un crime sur fond de trafic de drogue en...

Macron : le prix des erreurs

Au sommaire de ce journal TV Libertés du 16 avril 2020 : le très hypothétique calendrier de réouverture envisagé par l’exécutif. Un programme incertain et...

Covid-19. Vers la vaccination obligatoire ?

A la une de ce journal : la vaccination prend une tournure judiciaire avec un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme...

Covid : Des libertés perdues à jamais ?

Au programme ce soir, l’hypothèse d’un impossible retour à la normale fait son chemin. Alors que le Conseil d’Etat estimait la semaine dernière que...