Retour à l’hôpital pour Michel Cymes, le médecin des médias

cymes

Depuis des années, le docteur Michel Cymes occupait les tribunes audiovisuelles. Cela lui valait une grande notoriété. Dans les sondages, les Français le plébiscitaient. Aujourd’hui, il est très critiqué  pour avoir minimisé le niveau épidémique du coronavirus et ses conséquences. Il le vit très mal. Il a déclaré n’en pouvoir plus de ces attaques qu’il conteste.

Dans un entretien accordé du magasine « Télé Loisirs », il a démenti en affirmant :.» J’ai dit que, dans 80% de cas, c’était une forme de grippe qui est un peu plus cognée que la grippe. Voilà la phrase exacte. À ce moment précis, personne n’avait encore mesuré l’importance que prendrait l’épidémie ».

D’un autre côté, dans  Télé Poche, il lui est également reproché d’être présent dans les médias, alors que les malades ont besoin de lui. Cette critique concerne d’ailleurs tous ces médecins qu’on voit ou entend dans les médias, tout en se plaignant du manque cruel de personnel dans les hôpitaux.

Pour y mettre fin, le docteur Michel Cymes vient donc d’annoncer avoir repris du service dans un hôpital de la région parisienne en qualité d’infirmier. Après les lumières médiatiques, il va retrouver l’ombre des postes modestes mais tellement plus utiles.

Il pourra méditer la citation latine :  » La roche Tarpéienne est proche du Capitole « .

Jean Theme.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !