La Turquie menace une nouvelle fois d’inonder de migrants la Grèce et l’UE

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

La Turquie a proféré de nouvelles menaces concernant une arrivée massive de migrants illégaux en Europe via la Grèce par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères.

La pression migratoire de la Turquie sur la Grèce

Un journal hebdomadaire grec a rapporté le 24 mai les propos du ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu tenus sur une chaîne de télévision turque sur la question des migrants. Celui-ci a professé qu’une fois la pandémie de Covid-19 passée, une autre vague de migrants allait inonder la Grèce : « Il y avait des réfugiés dans les camp de réfugiés qui se sont rendus à la frontière avec la Grèce. En raison de la pandémie, cela s’est arrêté. Je ne dis pas cela comme une menace, mais après la pandémie, les réfugiés voudront certainement partir et aller là-bas », a-t-il déclaré.

Si l’intéressé se défend de menacer, c’est tout de même la Turquie qui a le contrôle, jusqu’à preuve du contraire, des camps de migrants sur son propre sol. Le discours est d’autant plus à prendre avec scepticisme que les déclarations du ministre turc des Affaires étrangères font suite aux précédentes menaces du ministre de l’Intérieur du pays de renvoyer les migrants à la frontière grecque après que la crise du coronavirus s’est achevée.

Chantage aux visas et aux migrants

Mevlüt Çavuşoğlu a également affirmé que l’accord douanier entre l’Union européenne et la Turquie devrait être mis à jour et que les exigences de visas pour les Turcs voyageant vers l’Union européenne devraient être supprimées. Sur la question des migrants, il a indiqué que les deux parties devraient travailler ensemble pour résoudre le problème, tout en appelant à davantage de coopération dans la lutte contre le terrorisme.

« Nous avons envoyé le message suivant qu’à l’occasion de la pandémie, si vous dites que vous n’avez pas besoin de la Turquie, alors vous devez savoir que la pandémie prendra fin, mais la question des réfugiés continuera pendant de nombreuses années. Alors, s’il vous plaît, ne frappez pas à notre porte. Notre objectif est une bonne coopération et bien sûr une coopération où chacun tiendra ses promesses », a-t-il conclu.

Dans le même temps, les tensions entre les forces frontalières turques et grecques ont connu une recrudescence ces derniers jours le long de l’Evros. Une rumeur a ainsi circulé faisant état d’une incursion de soldats turcs en territoire grec dans cette même région de l’Evros, où Athènes est en train de construire une clôture pour empêcher les migrants d’entrer, avant d’être démentie par les autorités grecques le 24 mai via le ministre des Affaires étrangères Nikos Dendias.

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Meghdad Madadi from Tasnim News Agency)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

Articles liés

Turquie : Erdogan annonce un confinement total de 17 jours

En Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé un nouveau confinement à compter du 29 avril. Des mesures strictes, nécessaires selon l’exécutif pour...

Loire-Atlantique. Le préfet va-t-il capituler sur la régularisation d’un migrant « face à l’émotion » ? [MAJ : Capitulation de la Préfecture]

MAJ du 27 avril 6h50 : Comme c'était prévisible, le Préfet de Loire-Atlantique, qui n'hésite pas à envoyer ses troupes faire de la répression...

Lesbos (Grèce) : La Moria, submersion migratoire

Reportage d'investigation signé Paronym France, sur la situation migratoire de Lesbos, cette île grecque est à seulement 9km des côtes turques, elle se trouve...

« L’Allemagne. Mais normale » : l’AfD vote contre le port du masque obligatoire [Vidéo]

Réunie le week-end dernier lors d'un congrès à Dresde dans la perspective des élections législatives allemandes de septembre, la formation politique AfD va mener...