Économie bretonne. Bilan et perspectives pour les chefs d’entreprise bretons après le confinement

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Quel bilan tirer du premier semestre 2020 pour l’économie bretonne ? Un rapport de la CCI livre les  enseignements de cette moitié de l’année mouvementée pour les chefs d’entreprise.

Économie bretonne : un recul important au premier semestre 2020

Dans une récente publication, la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) Bretagne, ne recouvrant que les quatre départements de la région administrative, a interrogé les chefs d’entreprise sur l’évolution de leur activité au premier semestre 2020 et sur leurs perspectives d’avenir.

Bien entendu, si la crise issue de la pandémie du Covid-19 a eu un impact sans précédent sur l’économie mondiale, elle n’a donc pas épargné la Bretagne. Affectés par le confinement quasi-total de la France durant plusieurs semaines, les entrepreneurs bretons déclarent un recul important de leur activité sur le court terme.

Il s’avère qu’aucun secteur d’activité n’a été épargné par cette crise puisque les constats sont les mêmes dans l’industrie, la construction ou encore les services.

Chiffre d’affaires et rentabilité en baisse

D’un point de vue du chiffre d’affaires, celui-ci a largement été impacté par les fermetures des établissements durant le confinement du printemps. Ainsi, la proportion de dirigeants à déclarer une baisse de leur chiffre d’affaires atteint 74,8 % ; ils ne sont que 9,7 % à présenter une hausse sur les six premiers mois de l’année.

Même tendance concernant la rentabilité des entreprises bretonnes : les deux tiers des dirigeants bretons déclarent une baisse de leur rentabilité, le quart constate une stagnation et seuls 7,8% d’entre eux témoignent d’une progression. Un phénomène résultant de l’impossibilité d’aligner complètement les coûts fixes des entreprises sur la contraction de l’activité.

Quelles perspectives pour le second semestre ?

Interrogés sur les perspectives d’activité de leurs entreprises pour le second semestre 2020, les chefs d’entreprise bretons anticipent, pour près de la moitié d’entre eux, une baisse d’activité dans les prochains mois.

Les prévisions en termes de chiffre d’affaires de la part de ces dirigeants indiquent que 43,4 % d’entre eux anticipent encore une diminution. Si ce chiffre est supérieur à celui du 1er semestre, il est toutefois en deçà du niveau de la fin 2019 où seulement 18 % des chefs d’entreprise bretons envisageaient une baisse d’activité.

Quant aux perspectives de rentabilité, c’est là aussi un recul qui est prévu avec 42,6 % des chefs d’entreprise prévoyant une baisse contre 66,6 % au 1er semestre 2020 et 14,8 % au 2nd semestre 2019. La construction est le seul secteur où près d’un dirigeant sur 2 prévoit une stabilité (pour 48,8 %), voire une hausse (pour 6,8%) pour la seconde partie de 2020.

Économie bretonne : des investissements en berne

Sur le plan des investissements, si près d’un dirigeant sur deux anticipait une stabilité de ses investissements lors des précédentes enquêtes, ils ne sont plus 38,5 % seulement à maintenir cette tendance pour le 2e trimestre 2020 tandis que 35,8 % prévoient une baisse dans les six prochains mois.

Enfin, sur le terrain de l’emploi, 60 % des répondants projettent une stabilité de leurs effectifs au cours des prochains mois. Signe plutôt encourageant, 9,3% d’entre eux prévoient malgré tout des recrutements bien qu’ils soient plus nombreux à anticiper une baisse des effectifs par rapport à fin 2019.

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/FelixMittermeier)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

Rennes. Le salon Entreprendre dans l’Ouest se tiendra les 2 et 3 novembre 2020 [Vidéo]

En cette année 2020 particulière, le salon Entreprendre dans l’Ouest a malgré tout annoncé la tenue de sa 23e édition les 2 et 3...

Immobilier. 2019, nouvelle année de hausse pour les investissements en France

Le marché de l'investissement en immobilier en France, qui a terminé l'année 2019 sur une bonne dynamique, s'annonce tout aussi prometteur pour l'année 2020. Investissements...

Hent ar Frankiz, une série-web traitant d’économie et d’indépendance bretonne

17/03/2015 – 09H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Hent ar Frankiz - Le Route de la Liberté est une nouvelle série-web 100% économique et philosophique qui traite de...