Hennebont (56). Une crêperie cambriolée et incendiée

A LA UNE

Ne faut-il pas renforcer la sécurité des commerces plutôt que d’envoyer la police mettre des amendes de 135 € à ceux qui ne portent pas de masque, y compris lorsque cela n’est pas utile ? C’est ce que doivent se demander beaucoup de commerçants, qui subissent cambriolages et dégradations, et de nombreux préjudices, alors même que la crise du Covid-19 les a déjà mis à genoux.

Dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 septembre, la crêperie nomade Le bateau Far, à Hennebont (Morbihan), a été victime de vandalisme, volée et brûlée. La propriétaire a lancé un appel sur les réseaux sociaux.

Elle dit avoir reçu énormément de marques de soutien.

Après avoir travaillé à la Chambre de commerce puis dans la construction navale, la propriétaire avait décidé d’ouvrir ce foodtruck, aboutissement d’un rêve aujourd’hui parti en fumée.

Le commissariat de Lorient est chargé de l’enquête.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés