Fonds Covid Résistance. Des prêts « à taux zéro » jusqu’en décembre en Bretagne pour les TPE et associations

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Le dispositif Covid Résistance, permettant d’accorder des prêts « à taux zéro » aux TPE et aux associations de la Région Bretagne, est accessible jusqu’à fin décembre.

Le fonds Covid Résistance prolongé pour les TPE et les associations

Devant initialement prendre fin le 30 septembre dernier, le fonds Covid Résistance va être prolongé jusqu’à la fin de cette année 2020. Le dispositif permet de proposer des prêts « à taux zéro » aux TPE (très petites entreprises) ainsi qu’aux associations des départements de Bretagne administrative (B4) dont les trésoreries ont été affectées par la crise sanitaire du coronavirus et qui n’ont pu bénéficier ni des aides de l’État ni de financements bancaires depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Ce fonds Covid Résistance est financé par la Région Bretagne, les départements et les 59 intercommunalités de Bretagne ainsi que par la Banque des Territoires. Toutefois, ces différentes entités n’ayant été que peu sollicitées, elles ont décidé de prolonger cette aide potentielle pour les acteurs du territoire durant trois mois.

En effet, seulement 2,5 millions d’euros de prêts aux associations et aux entreprises (pour environ 250 bénéficiaires) ont été accordés en Bretagne par le fonds depuis sa mise en place à la mi-mai 2020.

Un plafonnement à 30 000 €

Sur les bénéficiaires recensés, les cafés-hôtels-restaurants et traiteurs apparaissent en première ligne des entreprises impactées par le coronavirus puisqu’elles représentent 25 % des prêts accordés. La part du commerce de détail étant quant à elle évaluée à 15 % des souscripteurs. De plus, la CCI (chambre de Commerce et d’industrie) Bretagne indique qu’environ « 15% de ces prêts concernent des entreprises en plan de continuation, ayant des difficultés à accéder au PGE [NDLR : Prêt garanti par l’État] et qui ont été orientées vers ce dispositif par leur expert-comptable, leur banque ou l’EPCI [NDLR : Établissement public de coopération intercommunale] ».
Du point de vue de la répartition géographique, 35 % des prêts accordés l’ont été dans le Finistère, 33 % en Ille-et-Vilaine, 20 % dans le Morbihan et 12 % dans les Côtes-d’Armor.
Concernant les montants octroyés, les sommes s’échelonnent de 3 500 € à un plafond de 30 000 € en fonction du chiffre d’affaires du demandeur et de l’effectif de la structure. Quant au remboursement, il est différé de 18 mois. Pour les entreprises ayant déjà bénéficié du fonds de solidarité national financé par l’État et les Régions françaises, ce fonds Covid Résistance peut aussi intervenir en complément, suivant un principe de subsidiarité.
Les dossiers de demande de prêt sont à déposer sur la plate-forme numérique mise en place à cet égard avant d’être instruits et gérés par Bpifrance, en lien avec l’intercommunalité concernée. Une ligne téléphonique est également disponible pour les demandeurs au 09 88 29 13 54 pour obtenir davantage d’informations.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés