Nantes. Place Sainte-Élisabeth : Bonbourg remplace les Tontons Flingueurs

A LA UNE

Jérémie Laborde, directeur de deux salles de sport en Ille et Vilaine : « Nous ouvrirons la 4 janvier 2021, quoiqu’il en coûte »

Jérémie Laborde a ouvert sa première salle de sport sous l’enseigne Sun Form à Liffré il y a maintenant...

Quartiers prioritaires : la Cour des comptes révèle un échec massif et coûteux

Il est dommage que la Cour des comptes ait ignoré la Bretagne en rédigeant son rapport sur L’Évaluation de l’attractivité...

Valéry Giscard d’Estaing, président du déclin

Valéry Giscard d'Estaing est décédé à 94 ans. Pourquoi tous les médias et hommes politiques du système en font-ils...

Terrorisme d’Etat, crime contre l’humanité. Une avocate dénonce les mesures sanitaires et la manipulation autour du Covid-19 [Interview]

Virginie de Araujo-Recchia est avocate depuis 2006. Suite à notre article s'interrogeant sur la possibilité de faire reconnaitre les...

Karl Roos, autonomiste et Dreyfus alsacien ? Interview de Bernard Witmann

Karl Roos (1878-1940), leader emblématique de l’autonomisme alsacien de l’entre-deux-guerres, est arrêté pour espionnage en 1939. C'est à cette...

« Quand ça change, ça change, faut jamais se laisser démonter ». Nantes a au moins une (nouvelle) particularité : en pleine crise de la restauration, suite aux mesures liées à la tyrannie sanitaire, les restaurants s’y vendent, trouvent preneur, et même rouvrent. Ainsi, place Sainte-Elisabeth, à la limite sud du quartier Viarme – Talensac, Bonbourg remplace Chez Tonton, décoré de citations des Tontons Flingueurs.

Si la décoration a disparu, la cuisine fait honneur au prédécesseur. Ce sont pour l’essentiel des classiques de brasserie – poisson du jour (17€), burger (15€), bavette (17.50), mais aussi salade de saison (14€) ou courge farcie. Ce midi, le plat du jour était un poulet jaune, à l’écrasé de pomme de terre et aux champignons de Paris.

Il faut rappeler au passage que le quartier en produit aussi – dans l’ancienne chapelle désaffectée de l’école libre du Martray, rue du Trépied, mais les restaurants du quartier préfèrent amplement les champignons des bois, pourtant peu abondants cette saison, ou leurs collègues de Paris dont la production est plus organisée. Cela dit, à Nantes nous aimons bien accommoder les parisiens à toutes les sauces.

Ouvert il y a dix jours le 9 octobre, le restaurant suit les inspirations du moment – plats simples, entre classiques de brasserie et recettes plus internationales, assiettes creuses, franglais sur le site qui renvoie aux origines anglaises du cuisinier Ben – sa compagne, Louise, travaillait elle aussi dans la restauration auparavant, notamment à la Canopée, mais aussi, avec lui, dans un restaurant gastronomique niché dans la campagne anglaise. Petite touche intéressante : des desserts maison succulents et qui changent des habitudes – on vous a dit que les anglais étaient les rois des confiseries ?

Quant au nom, il rappelle l’ambiance de la petite place Sainte-Elisabeth, en retrait du tramway ; malgré ses remparts de potelets et son banc artistique où il est rigoureusement impossible de s’asseoir, ses plantations en font une petite place de village, à quelques pas du fracas du tram et de la circulante rue Jean Jaurès.

Y aller : Bonbourg, 2 place Sainte-Élisabeth.
Tel. 02-55-54-96-96 ; bonbourgrestaurant[@]gmail.com
Du lundi au vendredi, 10h-15h, 18h-0h

Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Ces grands vins encore à portée de bourse

Notre série se propose de mettre en lumière des vins qui incarnent l’excellence dans leur appellation respective. Ces-derniers appartiennent...

La piste oubliée de Frison-Roche en bande dessinée.

Après l’adaptation en bande dessinée du « Cycle Chamonix » de Roger Frison-Roche, prônant les vertus des guides de...

2 Commentaires

Comments are closed.