Prières devant les églises. Quand des journalistes de Quotidien se transforment en indicateurs de police

A LA UNE

Beaucoup de journalistes de la presse mainstream s’interrogent à savoir pourquoi une partie croissante de la population leur voue une détestation importante.

Peut être que cette vidéo réalisée dans le cadre de l’émission Quotidien, de Yann Barthès, apportera une petite explication à cette détestation croissante de ceux qui passent leur journée à faire la morale, à relayer les ordres du Gouvernement ou à tenter de manipuler l’opinion.

Nous vous laissons découvrir le comportement et la déontologie de ces journalistes qui sont allés jusqu’à jouer les indicateurs de police en plein reportage sur les prières des catholiques réclamant l’ouverture des lieux de culte en marge de la politique sanitaire tyrannique instauré par le gouvernement.

La vidéo se suffit à elle même, pas besoin d’autre commentaire.

Si même le rédacteur en chef numérique de France Inter s’offusque de ces méthodes…

Quotidien, ennemi des Catholiques ? Si vous retrouvez le même type d’attitude vis à vis d’autres religions, nous sommes preneurs…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

#UnionOfEquality et Wokisme. La Commission Européenne édite un document appelant à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin

C'est un document qui doit être diffusé au maximum afin de montrer quelles sont les intentions des personnes qui,...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la démarche scientifique visant à démontrer...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la...

4 Commentaires

  1. je pense que cette journaliste aurait de la même manière dénoncé les juifs pendant la guerre .
    Ceux qui osent les attaquer c’est la fachosphère comme ils disent.
    Mais si l’on y réfléchi bien la fachosphère ce sont eux . Barthes en tête
    Ces journalistes, Coluche ne les aimait déjà pas : s’il revenait il serait sidéré de voir comment leur méthodes totalitaires ont évolué
    Ils passent leur temps à semer la haine entre les Français qui finalement sont beaucoup plus proches que ce qu’on peut imaginer.
    Il ne faut pas tomber dans le panneau de ces provocateurs de journalistes.

    Chapeau Breizh Infos vous faites honneur à votre profession et vous êtes tellement rare à défendre les citoyens.
    Mais j’ai peur pour vous car ils vont demander encore plus de lois contre la liberté de la presse.

    • Cette journaliste est carrement détestable…oui, sûrement qu’elle aurait usé de délation pendant la guerre ! Cette une journaliste est une toute petite pointure qui salit la profession … elle est ultra minable !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés