Avènement du télétravail et réduction des voyages d’affaires : le monde post-Covid selon Bill Gates [Vidéo]

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Si la disparition des voyages d’affaires dans le monde de « l’après Covid-19 » peut paraître comme loufoque pour l’instant, Bill Gates prédit pour sa part leur réduction de 50 %.

Bill Gates prévoit des voyages d’affaires diminués de moitié à l’avenir

Le secteur aérien a été l’un des plus touchés par la crise économique résultant de la pandémie de Covid-19. Mais, tandis que de nombreuses compagnies aériennes, traversant de fortes difficultés en raison de l’arrêt soudain des flux de personnes à travers le monde, espèrent bien retrouver leur niveau d’activité pré-crise au plus vite, Bill Gates voit les choses d’une manière différente.

Le cofondateur de Microsoft, interrogé par le New York Times le 17 novembre dernier, considère pour sa part que le coronavirus va fondamentalement modifier la façon dont les gens voyagent et font des affaires, même après la fin de la pandémie.

« Ma prédiction est que plus de 50% des voyages d’affaires et plus de 30% des jours passés au bureau vont disparaître », a déclaré Bill Gates.

Quel crédit accordé aux prévisions de ce dernier ? Toujours est-il qu’elles corroborent, pour l’année 2021 du moins, celles de l’Association internationale du transport aérien (Iata). Cette dernière, qui regroupe 290 compagnies aériennes, a annoncé à la fin du mois d’octobre dernier que le chiffre d’affaires des compagnies sera encore en baisse de 46% l’an prochain par rapport à 2019. Quant à l’année 2020, la baisse du trafic est déjà évaluée à 66 % en comparaison des chiffres de l’année précédente. Conséquence logique, la pérennité économique des aéroports, y compris en Bretagne comme nous l’avons vu à Brest et Lorient, est aussi remise en cause.

Fin du présentiel et télétravail à vie ?

Selon Bill Gates, il faudra désormais de très bonnes raisons pour se rendre en voyage d’affaires puisque les visioconférences pourraient prendre le pas sur les déplacements physiques. Un constat plus ou moins partagé par les entreprises et les professionnels du transport aérien. Pour les compagnies aériennes américaines, les voyageurs d’affaires avant le virus représentaient la moitié de leurs revenus, mais seulement 30 % des voyages, selon Airlines for America, association regroupant les principales compagnies aériennes américaines.

Concernant la question du télétravail, Microsoft a pris les devants le mois dernier en annonçant l’autorisation du télétravail à vie pour certains de ses employés. À une seule condition toutefois : Qu’ils renoncent définitivement à leurs postes de travail dans les locaux. Dans une lettre destinée aux employés de Microsoft, Kathleen Hogan, directrice des ressources humaines de la firme, écrit : « La pandémie du Covid-19 nous a tous mis au défi de penser, de vivre et de travailler selon des modes nouveaux ».

Un encouragement au télétravail que l’on retrouve aussi chez Facebook, où les employés sont autorisé à travailler depuis leur domicile à temps complet jusqu’en juillet 2021, avec une dotation de 1 000 dollars pour l’acquisition du matériel nécessaire. De bonnes intentions totalement dénuées d’arrières-pensées ? L’avenir nous le dira…

Crédit photo : Flickr (CC BY-NC-SA 2.0/World Economic Forum-Sebastian Derungs) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai travaillé pour une multinationale et je peux confirmer que les voyages d’affaires n’ont pas attendu le covid19 pour diminuer drastiquement. A la recherche permanente de la réduction des coûts, l’entreprise a commencé dès le début des années 2000 à recruter dans ses unités locales, souvent des pays « low cost » au détriment des salariés de la maison mère en France qui ont progressivement subi la disparition de leurs emplois et par conséquent les affaires qui se traitaient depuis la France, avec déplacement chez les clients sont maintenant pris en charge directement par l’unité locale avec du personnel embauché localement. Ce schema doit être courant dans toutes les grandes entreprises qui exercent leurs activités à l’international. Disparition des emplois va de paire avec la réduction des voyages d’affaires.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...