Fichage des Français selon leurs opinions. La cour européenne des droits de l’homme saisie

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Suite au rejet par le Conseil d’État, mardi 5 janvier 2021, du référé-liberté déposé par VIA | la voie du peuple, son président Jean-Frédéric POISSON décide de saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) concernant la collecte rendue possible par l’État de données sur les opinions politiques, philosophiques et religieuses de Français jugés a priori menaçants pour la sécurité publique.

« Pour justifier son rejet, le Conseil d’État argumente en considérant que ces décrets ne viennent que compléter l’article 6 de la loi du 6 janvier 1978 qui autorise le traitement des données relatives « à des activités politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales ». Or, comme indiqué, il s’agit là de données liées à des actions et non à des présupposés » indique le parti de M. Poisson.

« Devant ce qui s’apparente à une esquive juridique de pure forme, ne prenant pas en compte la gravité des conséquences des décrets incriminés sur les libertés fondamentales des Français, VIA | la Voie du Peuple et son président Jean-Frédéric POISSON décident de ne pas lâcher le combat juridique et de saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme »

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

4 Commentaires

  1. Courageux ce Monsieur Poisson !
    S’il y en avait, encore, de sa trempe, chez ses anciens collègues de LR, tous phagocytés par Lrem, qui leur promet de les faire élire.
    Lui, il est sans filet :

  2. Application de la criminologie dite « actuarielle » : la commission d’une infraction n’est plus nécessaire, il suffit que vous ayez « l’intention » de la commettre possiblement pour avoir à rendre des comptes en justice ; et pour caractériser cette intention, la connaissance de vos opinions est bien évidemment indispensable. La boucle est bouclée, la police politique s’installe.

  3. La sur complexité incessante de la société « Française » devient effrayante!
    Certe cela va de paire avec la surpopulation, mais quand même, vu de loin cela paraît abjecte et malsain.

  4. […] Jean-Frédéric Poisson serait-il donc le seul à s’émouvoir de cette atteinte flagrante à nos libertés ?  « Devant ce qui s’apparente à une esquive juridique de pure forme, ne prenant pas en compte la gravité des conséquences des décrets incriminés sur les libertés fondamentales des Français, VIA | la Voie du Peuple et son président Jean-Frédéric POISSON décident de ne pas lâcher le combat juridique et de saisir la Cour européenne des Droits de l’Homme » https://www.breizh-info.com/2021/01/08/156883/fichage-des-francais-selon-leurs-opinions-la-cour-euro… […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Jean-Frédéric Poisson dépose un référé-liberté contre le décret sur le passe sanitaire imposé par le gouvernement

Jean-Frédéric Poisson, Président de VIA | la voie du peuple, a déposé un référé-liberté mercredi 21 juillet à l’encontre du décret gouvernemental n° 2021-955...

Santé. Métaux lourds : tous les Français contaminés, enfants y compris

Selon Santé publique France, l'ensemble de la population serait concerné par la présence de métaux lourds dans l'organisme. Des métaux qui ont des effets...

Jean Frédéric Poisson virtuellement en Bretagne le 19 novembre à 20h30

Au moment où on parle de report des élections départementales et régionales de 2021, que doit-on imaginer pour l’élection présidentielle de 2022 ? La crise...

Le requin grande-gueule, un monstre venu du fin fond de l’océan

Le requin grande-gueule est un véritable monstre, tout droit sorti du fin fond des abysses de nos océans. Il peut atteindre plus de six...