SOS Méditerranée. L’Ocean Viking déjà chargé de migrants après quelques jours de mer…

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

À peine de retour devant les côtes libyennes, l’Ocean Viking, le navire de SOS Méditerranée a déjà plus de 370 migrants à débarquer. Un circuit sans fin ?

SOS Méditerranée : des centaines de migrants supplémentaires en Europe ?

L’Ocean Viking, navire affrété par SOS Méditerranée, était de retour ces derniers jours au large des côtes libyennes. Le jeudi 21 janvier, le navire a récupéré un premier groupe de 117 migrants qui tentaient de gagner l’Europe à bord d’une embarcation. Puis, le 22 janvier, l’Ocean Viking a embarqué 140 autres clandestins lors d’un second « sauvetage » en Méditerranée.

Au total, le navire de l’ONG aura récupéré les passagers de quatre « canots pneumatiques » en l’espace de 48 heures avec désormais 374 migrants extra-européens à son bord.

Puis, scénario devenu habituel, face au refus des autorités libyennes de permettre à l’Ocean Viking de débarquer les migrants dans l’un de leurs ports, SOS Méditerranée s’est tournée vers Malte et l’Italie, avec un chantage émotionnel à peine masqué :

L’appel d’air migratoire des ONG

Il n’aura donc fallu que quelques jours à SOS Méditerranée pour « repêcher » des clandestins à quelques dizaines de kilomètres des côtes libyennes après que l’Ocean Viking ait appareillé de Marseille le 11 janvier dernier. Après une rapide escale technique en Sardaigne le 14 janvier, le navire arrivera sur zone le 18.

En se penchant sur le déroulement de ces « sauvetages », on constate par ailleurs que les migrants disposent d’un numéro à contacter, à savoir le service Alarm Phone, qui prévient ensuite l’Ocean Viking.

Une mécanique plutôt bien huilée qui, si elle ne prouve en rien une quelconque coordination initiale entre migrants au départ des côtes africaines et ONG, laisse cependant penser qu’elle peut inciter des clandestins à prendre la mer avec l’espoir de voir l’un de ces navires les prendre à son bord après quelques milles nautiques de navigation.

Le témoignage d’un migrant cité par le site Infomigrants en mars 2020 conforte notamment cette piste : « Avec mes amis, notre souhait est d’aller en Europe. Nous voulons réessayer de prendre la mer, mais nous savons qu’en ce moment il n’y a pas de bateau humanitaire. Alors, qui va sauver les gens dans l’eau ? », déclarait-il à l’époque.

Le retour de l’Open Arms, navire affrété cette fois par l’ONG espagnole du même nom, annoncé pour le mois de février prochain, pourrait inciter encore davantage les clandestins extra-européens à embarquer depuis les côtes du Maghreb…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

3 Commentaires

  1. Ou l’on obtient un référendum sur l’Immigration, ou l’on porte plainte auprès de la Cour de Justice de la République pour le Grand Remplacement Programmé.

  2. c’est du foutage de gueule, il n’y a aucun sauvetage dans ces actions mais seulement du trafic d’êtres humains.
    pour s’en convaincre, il n’y a qu’à regarder le reportage des gardes cotes de Frontex où l’on voit ces soit-disant migrants descendre d’un cargo dans une chaloupe à l’approche du navire de (( sauvetage ))
    ces associations devraient être poursuivies pour déportation de population car ce sont elles qui payent les passeurs.

  3. et dire que le capitaine d’un de ces navires est une femme.elle transporte des gens venus de pays où la femme est un résidu
    une chose que l’on maltraite .je dit à ce capitaine « tire toi une balle dans le pied »
    capitaine vous êtes complice de trafic
    humain, d’envahissement de l’Europe
    complice des viols quotidien subit par les européenne..capitaine.je vous dégrade.
    vous êtes une conne

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...