Nantes. 10 fusillades depuis le début de l’année, des hommes armés dans l’église d’Orvault ?

A LA UNE

Parfois à Nantes, comme on dit pour l’atome, la réalité dépasse la fission. Le 10 février vers 20h15, les riverains du quartier de la Chicotière ont été surpris d’entendre des coups de feu. Il s’agit très officiellement d’un « différend entre artisans », qui a donné lieu à des coups de feu, à blanc. Il s’agit de la 10e fusillade depuis le début de l’année.

Cela se trouve à l’extrémité nord du quartier très « sensible » de Bellevue, qui a connu pas moins de 17 fusillades en cinq ans, dont neuf sur la place Mendès France ou à ses abords immédiats. Place sur laquelle la métropole aimerait transférer le marché… pas avant 2026. Le temps de doter les commerçants et les clients de gilets pare-balles ?

Par ailleurs toujours ce 10 février, un fidèle de l’église Saint-Léger à Orvault affirme avoir aperçu trois drôles de paroissiens – ils ne pillaient pas les troncs, mais étaient armés. Le curé a transmis le signalement à la police. L’église n’est pas pourvue de vidéo-protection, mais la commune d’Orvault, si. Une enquête a été ouverte.

Sur les 10 fusillades de l’année, trois ont eu lieu dans les quartiers nord – dont 2 au Chêne des Anglais ; quelques jours après la fusillade au 35, rue Jacques Cartier, les policiers ont découvert dans une cave de cet immeuble où des dealers se regroupaient de la cocaïne pour 21.000 € à la revente. Cinq ont eu lieu aux Dervallières – elles ont causé un mort et deux blessés.

L. M.

Photo d’illustration: DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littoral. Gildas Morvan l’esprit de famille

Certains navigateurs sont taiseux. Gildas est tout le contraire. Il aime rire et raconter sa passion pour la course...

Saint-Brieuc. Une centaine de personnes bravent la tempête pour manifester contre la tyrannie sanitaire

Une centaine de personnes ont bravé la tempête samedi 27 novembre pour manifester contre la tyrannie sanitaire, à Saint-Brieuc. Une...

Articles liés