Dr Bernard Kron. « Les chiffres qu’on vous donne sont faux ! Et il suffirait d’ouvrir des lits ! »

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Le Dr Bernard Kron, membre de l’Académie Nationale de Chirurgie, auteur de « Blouses blanches, colère noire » aux éditions Max Milo met les points sur les i au micro d’André Bercoff, ce 24 mars.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

2 Commentaires

  1. Après 60 ans d’utilisation la Nivaquine (HCQ) distribuée sans ordonnance a été classée « vénéneuse »
    On est débordés et impuissants mais on a fait diligence pour interdire aux médecins de ville de prescrire
    On ne veut pas entendre parler du traitement ambulatoire précoce
    On manque de vaccins (ce sont les labos qui décident) mais hors de question de penser à Spoutnik V
    Est-ce que la vie des malades est une priorité ? J’en doute

  2. Avons-nous une raison de vivre si nous devons être confinés (enfermés comme des animaux en cages…)
    Vous n’êtes même pas capable de nous procurer des vaccins… ! pourquoi pas le vaccin RUSSE SPOUTNIK V… Chinois…etc… ? êtes-vous à la solde de qui… ? j’espère qu’un jour nous pourrons demander justice auprès des tribunaux internationaux ….
    Vous avez ruiné l’économie de notre cher pays avec la fermeture de nos petits commerces, bars, restaurants, stations de sport d’hivers etc…
    Souvenez-vous : l’année dernière ; les masques ne servent à rien ! Alors que vous n’aviez même pas été capables de nous en fournir et maintenant où sont les vaccins… ou sont-ils … !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Hôpital, ce qu’on ne vous a jamais dit !

L’hôpital tenu par une administration souvent déconnectée, miné par des corporatistes, géré par des ministres irresponsables, il s’enfonce dans une gestion quotidienne parfois chaotique....

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses Blanches, colère noire » signé...

« Les 4 kilomètres des confinés solidaires » : une course pour soutenir les soignants des Hôpitaux Universitaires de Marseille

Chaque semaine, un défi de taille est lancé aux coureurs débutants, amateurs ou professionnels : parcourir 4km en respectant les mesures de confinement. Une performance...

Hôpitaux : « Quand on dit comment ça va, les gens vont commencer à pleurer » [Vidéo]

Frédéric Boccara, membre des «Économistes atterrés» et du CESE, estime que la crise dans le milieu hospitalier est symbolique du service public. Il considère aussi...