L’algue, cet organisme incroyable

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Les algues sont des organismes incroyables, vecteur de vie et d’oxygène, tout autant et même plus que nos conifères préférés.

Cela dit, depuis plusieurs années et en raisons des échouages massif en Bretagne dès dit « marée vertes » et des articles peu avantageux à leur égard sans faire la différence entre une algue vivante et en décomposition, les algues ont troquée leur image de bienfaiteur pour devenir des algues tueuse, image nauséabonde venant ainsi impacter tout une filière de recherche et d’innovation.

Voici une nouvelle vidéo de la chaine Youtube (que nous vous conseillons) : « les 5 minutes bretonnes ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

1 COMMENTAIRE

  1. le risque causé par le gaz H2S de la décomposition des algues vertes n’est pas minime : L’hydrogène sulfuré est un gaz à l’odeur nauséabonde, très toxique à faible dose par inhalation. Il se dégage des matières organiques en décomposition par fermentation des algues sur les estrans comme ici . Étant plus lourd que l’air, il s’accumule dans les parties basses ou il représente un risque certain … : “La prévention des risques des gaz asphyxiants” : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-individuelles/les-voies-respiratoires/la-prevention-des-risques-professionnels-des-gaz-asphyxiants-industriels

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Restauration d’un banc de maërl patrimonial de la rade de Brest : opération inédite de retrait de macrodéchets

La rade de Brest et l'estuaire de l'Aulne abritent des habitats marins exceptionnels tels que les bancs de maërl. Certains sites sont d'une exceptionnelle...

Nord Finistère. D’où viennent les algues que nous mangeons?

Une entreprise du Nord Finistère, pionnière dans la transformation alimentaire des algues, prépare marinades et tartares d'algues. Après avoir été récoltées au large de Roscoff,...

Pornichet. Jean-Noël Hallet en conférence le 25 novembre sur le monde des algues

07/11/2017 – 16h00 Pornichet (Breizh-info.com) – Le samedi 25 novembre, Jean-Noël Hallet donnera une conférence le 25 novembre sur le monde des algues, à Pornichet. A...

Les algues bretonnes au secours de l’humanité ?

28/10/2017 - 14h45 Bréhan (Breizh-Info.com) - Et si les algues sauvaient l’humanité ? Mieux, et si une entreprise bretonne spécialisée dans les algues sauvait...