Bretagne-Britannia, des liens plus forts que le Brexit ?

A LA UNE

Covid-19. Une évolution contrastée d’un continent à l’autre

La contamination planétaire poursuit sa hausse, toujours suivie, à quelques semaines d’intervalle, par une hausse de la mortalité. Cette...

Irlande du Nord. Quand les enfants perdus d’Ulster sombrent dans la violence

Nous vous proposons ci-dessous la traduction d'un article en langue anglaise signé JENNY MCCARTNEY au sujet des tensions et...

Loi sur les langues régionales : retour sur une journée historique

La défense de cette loi a l'assemblée en deuxième lecture avait visiblement été préparée minutieusement par Paul Molac. Fort...

Jamie Bryson : « Le processus a pour but d’éradiquer l’identité unioniste et de séparer progressivement l’Irlande du Nord du Royaume-Uni »

Jamie Bryson est un activiste loyaliste, qui vit en Irlande du Nord. Il dirige une entreprise de relations publiques...

Alain de Benoist : « Le meilleur moyen de faire accepter des restrictions des libertés est de les justifier par la nécessité de garantir...

Alain de Benoist a publié récemment « La puissance et la foi », aux éditions Pierre Guillaume de Roux....

Quelles relations désormais entre les îles britanniques et la Bretagne ? La Section Bretagne des anciens élèves de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po Alumni) s’interroge. Lundi 12 avril à 18h30, elle organise une table-ronde en ligne sur le sujet.

« Entre la Grande Bretagne et la péninsule bretonne, les relations commerciales et culturelles sont historiques », écrivent les organisateurs. « Depuis les Johnnies léonards jusqu’à la compagnie Britanny Ferries, les secteurs des transports, du tourisme, de l’agro-alimentaire et de la pêche témoignent de la richesse des relations bilatérales. ‘’L’arc celtique’’ (Irlandais, Ecossais, Gallois et Bretons) a créé une dynamique de partenariats culturels qu’il faudra relancer. »

L’accord de commerce et de coopération entre le Royaume-Uni et l’Union européenne conclu le 24 décembre 2020 a posé les bases. Reste à présent à « reconstruire une convergence des intérêts de chacun » pour démentir les prévisions négatives. Du moins celles de certains milieux économiques dont le Brexit est venu perturber les routines !

La table-ronde, franchement pas pro-Brexit a priori, sera animée par Xavier Debontride, journaliste indépendant rennais, ancien directeur des rédactions du Journal des Entreprises et « alumni » Sciences Po. Elle réunira :

  • Isabelle Amauger, vice-présidente du Conseil économique et social régional de Bretagne,
  • Gabrielle Siry, élue parisienne et porte-parole du Parti socialiste, alumni Sciences Po,
  • Marie-Pierre Vedrenne, députée européenne, coordinatrice du MoDem en Bretagne,
  • Olivier Marty, enseignant à Sciences Po, président du Cercle franco-britannique des alumni Sciences Po.

Gratuite pour les alumnis adhérents, la web-conférence est ouverte au public extérieur (droit de participation : 10 euros).

Crédit photo : [cc] Londres au crépuscule, photo David Iliff, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:London_Thames_Sunset_panorama_-_Feb_2008.jpg
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

www
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Irlande du Nord. Des espoirs grandissent sur de possibles changements apportés au Protocole

Les espoirs d'un accord entre le Royaume-Uni et l'UE qui pourrait contribuer à apaiser les tensions en Irlande du...

Suicide du Royaume-Uni. Les universités cesseront de pénaliser l’orthographe « pour réduire l’écart entre Blancs et Noirs »

Les étudiants universitaires ne seront plus pénalisés dans les notes pour leurs fautes d'orthographe, de grammaire et de ponctuation...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO