Bretagne-Britannia, des liens plus forts que le Brexit ?

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Quelles relations désormais entre les îles britanniques et la Bretagne ? La Section Bretagne des anciens élèves de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po Alumni) s’interroge. Lundi 12 avril à 18h30, elle organise une table-ronde en ligne sur le sujet.

« Entre la Grande Bretagne et la péninsule bretonne, les relations commerciales et culturelles sont historiques », écrivent les organisateurs. « Depuis les Johnnies léonards jusqu’à la compagnie Britanny Ferries, les secteurs des transports, du tourisme, de l’agro-alimentaire et de la pêche témoignent de la richesse des relations bilatérales. ‘’L’arc celtique’’ (Irlandais, Ecossais, Gallois et Bretons) a créé une dynamique de partenariats culturels qu’il faudra relancer. »

L’accord de commerce et de coopération entre le Royaume-Uni et l’Union européenne conclu le 24 décembre 2020 a posé les bases. Reste à présent à « reconstruire une convergence des intérêts de chacun » pour démentir les prévisions négatives. Du moins celles de certains milieux économiques dont le Brexit est venu perturber les routines !

La table-ronde, franchement pas pro-Brexit a priori, sera animée par Xavier Debontride, journaliste indépendant rennais, ancien directeur des rédactions du Journal des Entreprises et « alumni » Sciences Po. Elle réunira :

  • Isabelle Amauger, vice-présidente du Conseil économique et social régional de Bretagne,
  • Gabrielle Siry, élue parisienne et porte-parole du Parti socialiste, alumni Sciences Po,
  • Marie-Pierre Vedrenne, députée européenne, coordinatrice du MoDem en Bretagne,
  • Olivier Marty, enseignant à Sciences Po, président du Cercle franco-britannique des alumni Sciences Po.

Gratuite pour les alumnis adhérents, la web-conférence est ouverte au public extérieur (droit de participation : 10 euros).

Crédit photo : [cc] Londres au crépuscule, photo David Iliff, licence CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:London_Thames_Sunset_panorama_-_Feb_2008.jpg
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici