Nantes. Sauve ton bio, pour valoriser les invendus des producteurs bio

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Chaque année, nous jetons 10 millions de tonnes de produits consommables en France, dont 50% sont des fruits et légumes. Ces pertes sont considérables puisqu’en 2016, l’ADEME estimait que «l’étape de la production est responsable de 32% du gaspillage alimentaire, soit le deuxième poste le plus important dans le gâchis national»

D’où la naissance de l’initiative Sauve ton bio, en région nantaise.

 Sauve Ton Bio, donne la possibilité au grand public de sauver à prix réduit, des fruits et légumes bio «délaissés» et boudés par les circuits classiques de consommation. En parallèle, le mouvement soutient les producteurs et les maraîchers en leur garantissant un revenu en échange de leurs invendus et en les aidant à réduire ainsi les pertes «sèches» auxquelles ils sont confrontés.

L’initiative entend Transformer les « déchets » d’aujourd’hui en ressources pour demain ! D’un côté, on participe à améliorer la qualité et le niveau de vie des professionnels du bio, en valorisant ce qu’ils sont contraints de jeter. De l’autre, on donne accès à un plus grand nombre de consommateurs, peu importe leur profil, pouvoir d’achat … à des aliments plus sains et plus respectueux de l’environnement (certifiés Agriculture Biologique), en les incitant à faire une bonne action pour la planète.

Les paniers Sauve Ton Bio sont «surprises», c’est-à-dire qu’un Sauveur ne connaît pas à l’avance le contenu du panier. Ces derniers sont réalisés chaque jour avec ce qui est disponible dans notre «garde manger» en fonction des invendus réceptionnés. Les paniers sont mis en ligne et rendus disponibles à partir de 7h00 chaque matin pour être collectés le jour-même. Il faut faire vite, le fonctionnement repose sur le système du « premier arrivé, premier servi » dans la limite des stocks disponibles dans chaque point de retrait.

Pour vous lancer, c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Consommation. Une hausse des prix de la viande à prévoir sous couvert d’écologie ?

Les consommateurs de viande sont de plus en plus pointés du doigt. Voici qu'un article relayé par le quotidien britannique The Guardian rapporte les...

Brest. 80% de produits bio dans les assiettes des écoliers d’ici 2022

Le jour de rentrée, le menu du petit écolier brestois avoisinera les 100% bio. Ce menu reflète l'ambition fixée par la municipalité brestoise d'atteindre...

Où acheter Bio ? 60 millions de consommateurs mène l’enquête

Farine, beurre, pommes, jus d’orange... Sont-ils plus bio dans les magasins spécialisés que dans les supermarchés ? Réponse dans le nouveau numéro de la...

Produits bio. Toujours plus de succès auprès des consommateurs

Consommer des produits bio est entré dans les habitudes des Français, comme le rapporte une récente étude sur le sujet avec des chiffres révélateurs. Pourquoi...