Formation en langue corse : l’Université de Corse innove avec la méthode ‘Gymcorsu’

A LA UNE

C’est une méthode inédite en matière d’apprentissage de la langue corse : proposer des cours en ligne, concis et personnalisés. Voici, en quelques mots, l’objectif de l’outil qui vient d’être développé à l’Université de Corse. En partenariat avec la plateforme Gymglish, une dizaine d’enseignants du campus de Corte ont décliné une version corse de cette méthode numérique afin de permettre l’apprentissage de la langue corse à distance.

Son nom ? « Gymcorsu ». À la rentrée de septembre 2021, cet outil innovant sera proposé à tous les étudiants qui préparent la certification de langue corse, du niveau A2 vers le niveau B1, tels que définis dans le cadre européen de référence pour les langues. Fruit d’une démarche associant différents acteurs de l’Université de Corse, l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ) de Corse, la Faculté de Lettres, Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales, et le laboratoire LISA (UMR 6240 CNRS / Università di Corsica), cette méthode décline une série d’exercices en ligne, écrits et audio, via un accès quotidien de quinze minutes. « Cet outil numérique permet de proposer une offre complémentaire à la formation la plus classique, en cours, adaptée au profil et aux besoins de chaque étudiant, explique Dominique Verdoni, professeur à l’Université de Corse à l’initiative du projet « Gymcorsu ». Cette nouvelle méthode s’inscrit également dans une logique de dépassement d’une vision académique traditionnelle pour mettre à profit de nouveaux supports innovants et faire évoluer la formation. »

50 leçons en Corse pour l’année 2021-2022

Créée en 2004, la plate-forme Gymglish est un véritable pionnier dans les « EdTechs », ces entreprises qui utilisent les nouvelles technologies pour favoriser l’apprentissage de matières liées à l’univers scolaire. De l’anglais à l’italien, en passant par l’espagnol, cinq millions d’utilisateurs en France ont déjà appris à parler une langue avec Gymglish. Cette méthode propose des micro-leçons dans le cadre d’un tronc commun de compétences mais aussi une personnalisation de la pédagogie sur le long terme, adaptée aux lacunes chaque apprenant. Pour « Gymcorsu », le parcours de formation à distance comprend cinquante leçons pour l’année 2021/2022, réparties de façon équivalente entre les deux principales variétés de la langue corse, le pumuntincu (parlé en Corse-du-Sud) et le cismuntincu (parlé en Haute-Corse).

Si elle s’attache au respect de la polynomie, cette approche a également été privilégiée pour mettre en valeur la culture au-delà de la langue, afin que les apprenants puissent prendre conscience de ses multiples variétés. L’Université de Corse attend beaucoup de cet outil afin de développer les compétences de ses étudiants en matière de corsophonie. Pour cette année universitaire 2021/2022, environ 2000 étudiants candidats à la certification en langue corse devraient ainsi parfaire leur formation à distance par l’intermédiaire de « Gymcorsu ». À terme, les porteurs de ce projet envisagent de mettre cet outil à disposition d’un public adulte beaucoup plus large, désireux de se former à la langue corse ou d’améliorer leurs capacités d’expression ou de compréhension. « Gymcorsu s’inscrit pleinement dans la stratégie de l’Université de Corse visant à généraliser l’usage de la langue corse et de construire les conditions d’une société bilingue, développe Dominique Verdoni. C’est pourquoi cette méthode pourra également être proposée aux entreprises et administrations qui souhaitent engager une démarche de formation de leurs personnels. »

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Articles liés