Tyrannie sanitaire et complotisme. Le Pass sanitaire bientôt dans le droit commun ?

A LA UNE

Tout ce qui fût qualifié de complotiste il y a un ou deux ans à propos de la crise sanitaire se réalise plusieurs mois après, c’est quasiment une constante dans la tyrannie sanitaire dirigée par Emmanuel Macron et ses valets. Ainsi, la presse mainstream et quelques élus « d’avant garde » commencent-ils à évoquer l’entrée dans le droit commun…du pass sanitaire. Le crédit social à la chinoise se rapproche, et les citoyens Français qui ont tout accepté depuis deux ans seront les cocus de l’affaire.

Mercredi, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affirmé que le pass sanitaire était maintenu, mais que l’exécutif allait « continuer à travailler sur une adaptation » prenant en compte les taux d’incidence et le pourcentage de population vaccinée dans chaque département. « A court terme, la situation sanitaire s’améliore, on va pouvoir alléger le dispositif, et l’on peut imaginer que l’approche territoriale est la bonne, comme pour le port du masque dans les écoles », assure Roland Lescure, député LREM des Français d’Amérique du Nord et porte-parole du parti présidentiel. « Pour autant, ce n’est pas parce que cette arme contre le Covid-19 devient moins utile qu’il ne faut pas la garder à la ceinture », ajoute-t-il auprès de 20 Minutes.

L’exécutif envisage une prolongation du pass sanitaire au delà du 15 novembre, et donc de facto jusqu’après les élections législatives, fin juin. « Le pass sanitaire a été mis en place dans le cadre d’une loi d’urgence, et il a démontré son efficacité. Aujourd’hui, il pourrait rentrer dans le droit commun, comme le carnet de vaccination pour les enfants ou le permis de conduire, c’est-à-dire comme un outil qu’on doit avoir sous la main, et qu’on peut sortir en cas de besoin », plaide Anne Genetet, députée d’Asie-Océanie-Europe orientale et porte-parole du groupe LREM, envoyée au casse-pipe pour faire le sale boulot.

Après l’état d’urgence permanent, les lois sécuritaires permanentes, le pass sanitaire permanent ? Et demain, le pass écologique ?

La liberté ou l’esclavage, puis la mort à petit feu, thème central, avec l’immigration, de la prochaine élection présidentielle ? Si les citoyens ne veulent pas finir enfermés et bâillonnés, il serait temps qu’ils réagissent…

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

1 COMMENTAIRE

  1. (annule et remplace svp-désolé)
    Crise sanitaire, le coupable est la Stupidité.
    La stupidité de l’homme est quasiment à son apogée actuellement, et peut, éventuellement, grimper encore un chouia, du moins en France, si une majorité d’individus participe prochainement à cette grande farce et cependant dangereuse « illusion » qu’on appelle « élection présidentielle au suffrage universel », et qui surtout a déjà largement fait ses preuves en tant que « nuisance universelle ».
    (Voir art. « La Révolution Française »).
    Précisons néanmoins que tous les systèmes de gouvernement seraient bons si l’homme était meilleur ou plus intelligent. Mais il faut qu’il soit extrêmement intelligent pour être à peu près bon. La clef de tous les malheurs des peuples, c’est leur stupidité. Toutes les explications politiques ou économiques ne sont que des ornements littéraires autour de cette stupidité foncière, à peu près incurable et qui ne s’est pas sensiblement amendée depuis les temps historiques. L’humanité ne semble pas menée par la raison, ni même par le sentiment, mais par des forces étrangères et inconnues. La stupidité de Démos semble, en ce moment, très nettement infra-humaine. Peut-être subit-elle l’influence de certains climats cosmiques, de certaines zones éthériques qu’elle traverse au cours de son voyage dans l’espace et le temps ? Elle n’a en propre que sa stupidité collective qui l’empêche toujours de suivre les avertissements de ceux qui, instinctivement ou intelligemment, entrevoient où ces forces la mènent.
    https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés