Jardinage. Les vers de terre, des alliés du potager à ménager…

A LA UNE

Les vers de terre jouent un rôle crucial dans la bonne santé d’un potager. Mais il faut savoir fidéliser cet invité de marque dans les sols du jardin avec quelques techniques.

Les vers de terre, acteurs majeurs du potager

Les jardiniers le savent bien, les vers de terre sont des alliés du potager à ne pas sous-estimer concernant la fertilité des sols. Avec l’arrivée de l’automne, ces lombrics sont très actifs. Encore faut-il savoir les attirer avec un environnement propice.

Mais, avant d’aller plus loin, il faut savoir de quels vers de terre on parle. En effet, parmi les quelque 5 000 espèces recensées, ceux-ci se répartissent en trois grands groupes. Citons tout d’abord les Anéciques, pouvant mesurer jusqu’à une quarantaine de centimètre et que l’on retrouve à l’œuvre dans différentes couches du sol. Ils ont la particularité de creuser de longues galeries verticales.

Quant aux Endogées, ces vers plus petits peuvent tout de même dépasser les 15 centimètres. Pour leur part, ils se contentent de rester dans la couche peu profonde du sol comprise entre 10 et 40 centimètres de profondeur. À la différence des précédents, ils vont plutôt creuser des galeries horizontales.

Enfin, ne dépassant guère les 7 à 8 centimètres, les Epigés se retrouvent dans la litière de surface, à savoir la couche supérieure du sol.

Quels intérêts à attirer les vers de terre dans son jardin ?

Une fois les présentations faites, pourquoi donc s’échiner à inviter des lombrics dans son potager ? Il y a plusieurs bonnes raisons à cela car les fonctions écologiques des vers de terre sont multiples dans la fertilisation et l’aération des sols. Ils vont aussi contribuer à améliorer le développement des racines ainsi qu’à favoriser l’infiltration de l’eau de pluie par l’intermédiaire des galeries qu’ils creusent. À titre de comparaison, un sol aéré avec des galeries de vers de terre peut absorber 100 ml d’eau par heure soit 100 fois plus qu’un sol non vivant.

Le lombric a également un rôle d’ascenseur nécessaire à la survie des végétaux du potager en faisant remonter en surface tous les éléments nutritifs (matières organiques, phosphate, potasse, azote, magnésium…) profondément enfouis dans le sol. Par ailleurs, les vers de terre représentent plus de la moitié de la biomasse d’origine animale présente dans le sol.

Autre particularité de l’animal, il mange quasiment son poids chaque jour (terre, bactéries, champignons, matières organiques), qu’il rejette ensuite. Un « fumier de ver » qui est d’une redoutable efficacité pour assurer la richesse d’un sol et la bonne santé des plantations en garantissant une forte teneur en azote, phosphore, potassium, magnésium et calcium.

Ces astuces pour attirer les lombrics

Avec de telles cordes à leur arc, il serait donc dommage de se passer des services des vers de terre dans nos jardins. Pour assurer leur présence, il est nécessaire de respecter un certain nombre de préconisations. Premier conseil qui s’apparente à une évidence : il faut proscrire l’utilisation de produits chimiques tels les pesticides et insecticides afin de ne pas chasser les lombrics.

Deuxièmement, lorsque l’hiver se profile, le jardinier sera bien avisé de pailler son sol afin de ne pas laisser la terre nue. Pour cela, il peut avoir recours à des feuilles mortes, des écorces de bois ou encore des branches d’arbres. De quoi fournir un abri humide et un garde-manger aux vers de terre. L’apport d’engrais naturels fait maison pour le sol est également recommandé.

Attention aussi à ne pas détruire l’habitat des lombrics et le travail de galeries réalisé : mieux vaut ne pas bêcher trop profondément et pratiquer autant que possible la rotation des cultures. Dans le même temps, il est aussi déconseillé de trop tasser le sol. Le jardinier avisé évitera par ailleurs de travailler la terre durant les principales périodes d’activité des vers de terre que sont les mois de mars, avril, septembre et octobre.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Pfly) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés