Pass Vaccinal. #boycottLeclerc en tête des tendances France sur Twitter

Michel-Edouard Leclerc, patron de l’empire commercial du même nom, était l’invité de Laurence Ferrari ce matin sur Cnews. A cette occasion, il a déclaré notamment « faire avec » la décision possible d’un Préfet d’imposer le pass vaccinal dans les centres commerciaux.

Selon le grand patron breton, les non détenteurs de Pass vaccinal, si ce dernier est voté, « ne viendront pas » dans les centres commerciaux. Autrement dit, cela ne pose aucun souci à Michel-Edouard Leclerc que des gens ne puissent plus avoir accès à des denrées alimentaires.

Ce dernier, sur le plateau de Laurence Ferrari, s’est totalement mis à plat ventre devant la politique du Gouvernement balayant la potentielle « rupture d’égalité » soulevée par Laurence Ferrari.

Ce qui explique sans doute que le hashtag #boycottLeclerc soit en tête des tendances France sur Twitter ce jour.

Entre ces propos, et ceux de certains médecins comme le Dr Grimaldi qui voudraient que les non vaccinés signent une éventuelle décharge pour ne pas être réanimés en cas d’hospitalisation, on comprend que la tension monte d’un cran dans le pays, des millions de personnes étant actuellement insultées, humiliées, maltraitées en toute impunité par des personnalités qui défilent sur les plateaux TV….jusqu’à l’Assemblée nationale dans laquelle Olivier Véran multiplie les propos méprisants, menaçants et insultants…

Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour s’alimenter plus sainement, sans engraisser ni les multinationales, ni le grand patronat breton à sa botte, et cela passe notamment par les nombreuses initiatives de circuits courts, comme KBTP dans le Centre Bretagne du côté de Carhaix (mais on retrouve ce type d’initiative presque partout en Bretagne).

Pour voir l’intégralité de l’interview – dans laquelle il est annoncé une forte hausse des prix à venir, là encore au détriment des citoyens – c’est ci-dessous :

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. En effet il existe encore qques épiciers qui ont survécu à la grande distri’ + des Amap + magasins bio et pour ceux qui ont la chance, un petit coin de jardin, voire se regrouper en demandant à des propriétaires et des agri’ qu’ils cèdent un espace moyennant menues finances.
    II serait bon de boycotter la grande distribution, apatride de surcroît.

  2. En fait, l’intéressé ne balaye pas seulement la question-rebelle posée par Mme Renaud Capuçon (oh là, là, la rebelle !!), mais n’oubliez pas que CNews est une chaîne qui s’intéresse avant tout aux gens d’affaires, du genre (! censuré !!) de M. Michel-Edouard Leclerc. Celui-ci se moque de toute façon des citoyens et ne voit en eux que « les consommateurs », « les fournisseurs » avec lesquels il faut négocier dur (l’expression est utilisée plusieurs fois : je note !) les conditions générales de vente et les accords de coopération commerciale, « les importateurs », surtout s’ils viennent de Chine, car quel intérêt de produire en France et de privilégier les produits français (sauf si le gouvernement l’y contraint) ?
    Et on sait ce que veut dire « négocier dur » pour la grande distribution, car vous constaterez dans l’interview intégrale que les petits producteurs, les petits agriculteurs, les revendeurs des réseaux de la distribution sélective déjà menacés de désorganisation par ces prédateurs de la grande distribution (« passagers clandestins », paraît-il) n’intéressent pas Monsieur Leclerc junior comme ce fut le cas de Monsieur Leclerc sénior. Finalement, on peut s’interroger sur la « morale des affaires » de M. Michel-Edouard Leclerc et cela va bien au-delà d’un alignement sur la politique « vaccinale » du gouvernement.
    Pas beaucoup de moralité, donc, et c’est cela qui devrait avant tout justifier une pétition contre ce sinistre personnage du monde des affaires. et moins une pétition sur ce qu’il dit du passe vaccinal (il y a d’autres personnalités à citer, par exemple Madame Robert Ménard, qui est « copie-conforme de Monsieur Emmanuelle Ménard, à moins que ce ne soit l’inverse : regardez par exemple, ce qu’on lit sur le site de « Boulevard Voltaire », histoire de « vacciner » ceux qui croyaient que « les Ménard » faisaient bien de voter Zemmour :

    https://www.bvoltaire.fr/emmanuelle-menard-aujourdhui-la-seule-chose-qui-a-montre-son-efficacite-cest-le-vaccin/

    Et, revenant sur Michel-Edouard Leclerc, je ne parle pas du réflexe bien connu des Bretons « qui ont réussi » ; cela les rend suffisants, opportunistes (avant, ils étaient catholiques traditionnels et ils ont vite laissé la soutane aux orties) et ils écrasent les autres pour revendiquer « la liberté d’entreprendre. Il suffit de regarder ce que sont devenus les ex-petits commerçants et les ex-petits agriculteurs de certains cantons du département du Finistère par exemple.

  3. Mon épouse travaille en pharmacie d’officine. Bien avant les fêtes, aucun fournisseur ne pouvait livrer de tests (c’est encore le cas aujourd’hui). Depuis quelques jours le bruit courrait que Leclerc (et d’autre hypers) créait ces ruptures de stocks, nous en avons la confirmation !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS