Immigration clandestine. 250 migrants supplémentaires débarqués en Sicile par SOS Méditerranée, déjà plus de 10 500 arrivées sur les côtes européennes depuis début 2022

Méditerranée

Les arrivées de clandestins par voie maritime se poursuivent sur les côtes méditerranéennes de l’UE. Plus de 10 500 migrants seraient d’ores et déjà parvenus à débarquer sur le sol européen depuis le début de l’année.

Près de 250 migrants débarqués par SOS Méditerranée en Sicile

Les pressions exercées par les ONG pro-migrants pour débarquer des clandestins dans les ports européens de Méditerranée se poursuivent inexorablement. Et, à chaque fois, on observe un mécanisme similaire à l’œuvre. Ces derniers jours, le navire Ocean Viking, affrété par SOS Méditerranée, a de nouveau repêché des migrants extra-européens devant les côtes libyennes avant de mettre le cap au nord en exerçant un chantage au débarquement auprès des autorités des pays de l’UE les plus proches.

Ainsi, durant cinq « opérations de sauvetage » réalisées entre le 12 et le 14 février dernier en Méditerranée centrale « dans les eaux internationales, dans les zones de recherche et de sauvetage maltaise et libyenne », l’ONG a récupéré au total 247 migrants. Parmi ceux-ci, SOS Méditerranée a indiqué dans un communiqué avoir décompté « 54 mineur.e.s dont 52 sont non accompagné.e.s. », écriture inclusive en prime… Des migrants prétendument « mineurs » que l’on trouve parfois par la suite dans les rues des villes bretonnes.

Cette demande d’attribution d’un port sûr afin d’y débarquer les clandestins a, une fois de plus, obtenu une réponse positive : l’Ocean Viking a mit le cap sur Pozzallo, en Sicile, un port touché par le navire le 19 février. Le débarquement des 247 migrants prendra fin le lendemain.

129 autres clandestins extra-européens repêchés par le Sea Watch 4

Mais SOS Méditerranée n’est pas la seule ONG pro-migrants à effectuer des rotations entre l’Afrique et l’Europe à travers la Mare Nostrum. De son côté, le navire Sea watch 4 affrété par l’organisation allemande Sea-Watch a repêché 129 personnes en deux opérations.

Par ailleurs, le Geo Barents, navire affrété par Médecins sans Frontières, patrouille lui aussi actuellement en Méditerranée à la recherche d’embarcations de migrants à secourir…

Enfin, selon les données de l’OIM (Organisation internationale pour les migrations), plus de 10 500 clandestins seraient parvenus à gagner les côtes européennes via la mer Méditerranée depuis le début de l’année 2022. Des départs s’effectuant principalement depuis le littoral de la Tunisie et de la Libye. À ce nombre, il faut ajouter les près de 12 000 passages illégaux par les routes terrestres.

Source : capture migration.iom.int

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Qu’attend le gouvernement pour dissoudre SOS Méditerranée ? L’article L212-1 du code de sécurité intérieure lui permet de dissoudre les groupes dont l’activité tend à faire échec aux mesures concernant le rétablissement de la légalité républicaine. Et si cela ne suffisait pas, il pourrait déposer un projet de loi visant à compléter cet article, comme il l’a déjà fait avec la loi du 24 août 2021. Il multiplie les dissolutions ou annonces de dissolution de petits groupes sous prétexte de délits d’opinion (apologie du racisme, de l’islamisme…) et il laisse faire cette association qui agit concrètement pour faciliter les entrées illégales de personnes en chair et en os sur le territoire…

  2. En 1962:les Algériens ne voulaient  »plus être Français », ils ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens…maintenant les musulmans se sauvent de  »leur » pays  »indépendant » sur des rafiots de fortune et ils désirent avoir la  »nationalité française »!…Le F.L.N. a  »nationalisé » les biens des non-musulmans  »nés en Algérie » et…. maintenant les membres du F.L.N. achètent des propriétés, en France, avec l’argent de la corruption!…

  3. qu on saississe les bateaux apres les avor obliger a raccompagner les clandestins a bon pot, et qu on resente les armateurs et les ong devant la justice avec grosses amendes a la clef

  4. Je NE VEUX PLUS donner de sous pour les Africains! Dans la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789,il est écrit que  »l’impôt n’est pas fait pour être dépensé à l’étranger »…JE NE
    VEUX PAS qu’on donne les sous de mes impôts aux terroristes musulmans qui nous envahissent et qui m’ont chassée de mon pays natal!…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !