Concarneau. 300 postes à pourvoir dans l’industrie navale, un job dating le 24 mars !

Du 22 au 24 mars, les métiers de l’industrie navale sont à l’honneur sur le port de Concarneau. Un job dating est même proposé puisque plusieurs professionnels du secteur peinent actuellement à recruter.

Opération séduction pour l’industrie navale à Concarneau

À Concarneau, l’industrie navale recrute… et le fait savoir. Du 22 au 24 mars, l’Interprofession du port de Concarneau tente d’attirer de nouveaux profils vers des métiers souvent méconnus du grand public. Dans le cadre de la semaine de l’emploi maritime organisée par Pôle emploi du 21 au 25 mars, les industriels du secteur naval du port finistérien cherchent à séduire les candidats à l’embauche, des étudiants aux jeunes diplômés en passant par les demandeurs d’emploi et les personnes en reconversion professionnelle.

Au cours de ces trois journées, l’événement destiné à promouvoir les métiers et les formations de l’industrie navale est organisée sur le quai des Pétroliers. Des parcours-visites dans les entreprises portuaires concarnoises sont notamment proposés au public. Ce sera également l’occasion pour les personnes intéressées par ce secteur de rencontrer des professionnels.

Et puisqu’il est question d’emplois, les chiffres parlent d’eux-mêmes : selon une étude réalisée par le Campus des Industries Navales, plus de 1 000 emplois doivent être ouverts en Bretagne dans l’industrie navale d’ici 2023. Un dynamisme qui profite largement à Concarneau puisque les industriels locaux, dont une cinquantaine est regroupée au sein de l’Interprofession du port de Concarneau, prévoit de recruter plus de 300 personnes au cours des trois prochaines années. En outre, précisons que ces chiffres ne concernent que la Bretagne administrative et ne prennent donc pas en compte le vaste pôle d’activité navale de Saint-Nazaire.

Par ailleurs, ces nouveaux postes nécessiteront le recrutement d’un large panel de profils, comme l’a précisé l’IPC dans un communiqué de presse : « Électricien, tuyauteur, soudeur, chaudronnier, technicien de bureau d’études, chef d’équipe, chargé d’affaires… de nombreux métiers passionnants, rémunérateurs, qualifiés et évolutifs sont à pourvoir et se conjuguent tous au masculin et au féminin, pour les jeunes et les professionnels expérimentés ou en reconversion. »

Un job dating au programme le 24 mars

Quant au programme de ces trois journées dédiées à la découverte des industriels du secteur maritime, les visiteurs pourront, du 22 au 24 mars de 9 h à 17 h en accès libre, embarquer à bord du « Navire des Métiers », vaste espace de découverte et d’orientation permettant au grand public de s’immerger dans le monde des industries de la mer à travers des vidéos, des bornes d’informations et des expériences en réalité virtuelle.

Sur place, des professionnels viendront aussi échanger sur leur métier et leur parcours. La formation sera également à l’honneur puisque le Pôle Formation UIMM Bretagne, le CEFCM (Centre Européen de Formation Continue Maritime), le Lycée Professionnel Maritime du Guilvinec, le Lycée Pierre Guéguin de Concarneau ou encore l’Institut Nautique de Bretagne présenteront les diplômes et les cursus possibles pour intégrer et évoluer dans le secteur maritime.

En ce qui concerne les parcours découvertes, d’une durée de deux heures, plusieurs circuits sont proposés au public par les industriels concarnois, permettant ainsi de déambuler dans les entreprises, ateliers, bureaux d’études et infrastructures du port. Ainsi, chaque parcours de visite permet de découvrir 3 entreprises du port : Barillec Marine, Barillec Marine Services, Chantiers Piriou, Piriou Naval Services, Méca Diesel, Semim, SIECMI, CN Diffusion, Kaïros/Explore, le Navire des Métiers et Carenco (visite des installations portuaires).

Enfin, jeudi 24 mars, un job dating est organisé de 9 h à 17 h à la salle de réception de Piriou. Une dizaine d’entreprises et d’agences d’intérim seront présentes. À la clé pour les candidats, des postes en CDI et CDD mais aussi des alternances, stages et autres missions d’intérim pour des métiers de la construction et de la réparation navale, mais pas uniquement. À pourvoir immédiatement à Concarneau et ailleurs.

Les informations pratiques et les inscriptions pour ces trois journées sont accessibles sur ce lien. De plus, dans le cadre de la Semaine de l’emploi maritime, d’autres rendez-vous sont proposés en Bretagne administrative.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. « job dating » : il existe un mot précis dans la langue française , qui est celui d’ « entretien d’embauche minute ».
    Source : Commission générale de terminologie et de néologie
    Vocabulaire de l’économie et des finances
    NOR : CTNX1003051X
    https://www.education.gouv.fr/bo/2010/14/menx1003051x.html
    entretien d’embauche minute
    Forme abrégée : entretien minute.
    Domaine : Économie et gestion d’entreprise.
    Définition : Forme organisée de rencontres en groupe et en temps limité, pour des personnes à la recherche d’un emploi.
    Voir aussi : rencontre express.
    Équivalent étranger : job date, job dating, speed networking.
    Breizh Info se veut défenseur des langues « opprimées » (elles le sont dans une certaine mesure : la langue bretonne, mais n’oublions pas l’occitan, le basque, etc.). Il semble oublier cependant qu’avec une utilisation abusive (et journalistique, celle en vogue dans les émissions de télévision en boucle) du globish on opprime du même coup la langue française.
    Merci de faire un effort de rédiger correctement les articles en bon français ; cette langue mérite respect, il me semble. Si Breizh Info veut réussir à relever le défi de la presse conformiste, qu’il demande à ses collaborateurs et contributeurs à bien écrire en français ; le français, dans notre pays est une langue officielle, en attendant que d’autres « moins répandues » en France reçoivent un statut officiel en toute justice. Mais sûrement pas le globish !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !