86% des Français pensent que la lutte contre la corruption devrait être une priorité

Un sondage ETHICS GENERATION avec OpinionWay révèle que 86% des Français estiment que la lutte contre la corruption devrait être une priorité (Échantillon de 1223 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, réalisé du 30 mars au 1er avril 2022.). En pleine affaire McKinsey, cela semble avoir du sens…

Les Français ne sont vis-à-vis des phénomènes de corruption ni dans l’inconscience, ni dans l’indifférence qu’on leur prête trop souvent. Leur verdict est même très clair : avec 80% d’entre eux qui estiment que le niveau de corruption est aussi élevé chez nous que dans les autres pays de l’Union européenne (28% pensant même qu’il y est plus élevé). Dans le même temps, une très large majorité (86%) pensent que la lutte contre la corruption devrait, aujourd’hui, être une priorité de l’action publique. On peut donc parler d’une véritable prise de conscience civique du phénomène.

Il y a également une claire conscience dans l’opinion de l’imbrication des intérêts publics et privés dans ces phénomènes. Là où, traditionnellement, la classe politique concentrait l’essentiel des critiques, on assiste aujourd’hui à une remise en cause plus globale. Cela ressort clairement des catégories jugées les plus perméables à la corruption : grands patrons, élus nationaux, hauts fonctionnaires. Cela ressort également de manière frappante de la défiance qui entoure certains secteurs emblématiques mis en lumière par l’actualité, telles que les pharmaceutiques ou encore les activités de conseil.

L’inquiétude populaire face à la montée des phénomènes de corruption recoupe largement une défiance à l’encontre de ce qu’on l’on appelle couramment “les élites », qu’elles soient politiques, administratives ou économiques.

L’intégralité du sondage est disponible ici : https://www.ethicsgeneration.org/le-sondage/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

2 réponses

  1. Le niveau de corruption dans cette partie Ouest de l’Espace commercial Schengen ou €UROP€, nommé jadis « la France », est bien plus grand que dans n’importe quel autre pays, c’est pour çà que son anéantissement sera incroyable et son « malheur exemplaire » pour reprendre des éléments de langage de De Gaulle, au tout début de ses Mémoires de guerre.

    « La France sera bien petite, mais elle survivra en partie jusqu’à la fin des temps. » prophétise le père Pel :

    https://data.over-blog-kiwi.com/0/89/71/35/20140120/ob_a134d5_garabandal-et-le-pere-pel.pdf

    Donc, après le « Great Reset » divin, l’humanité du « petit reste » sera bien petite, bien humble avec ses toutes petites mains bien jointes devant elle, les yeux bien pudiquement baissés.

    Lorsqu’on entends çà, de la part d’un Raphael Enthoven: “Je m’étonne qu’un pays qui est en bonne santé, qui fonctionne, qui a de l’influence, qui est à la pointe de la lutte contre l’islamisme, dont la bouffe est sublime et l’équipe de foot championne du monde, joue au con à ce point avec son bulletin dans l’urne”, on sait fort bien ce qui va se passer.

    En Mathieu 24, un compatriote lointain de Enthoven affirmait ceci : « Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; ET ILS NE SE DOUTÈRENT DE RIEN, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous ».

  2. ce qui veut dire que 14% des gens trouvent normal cette corruption, étonnant, non? n’oubliez pas d’aller voter pour exprimer votre opinion

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !