Reportage. Un adolescent dans l’IRA. L’histoire de Thomas « Dixie » Elliott (VO)

Né en Angleterre d’une mère catholique et d’un père presbytérien, Thomas Dixie Elliott a déménagé à Derry à l’âge de deux ans. Il a plus tard rejoint l’IRA après avoir été témoin des pires années de guerre civile. Il avait juste 16 ans quand il a été recruté. À 19 ans, il était en prison pour tentative de meurtre sur un soldat britannique.  Son désir de rejoindre l’IRA a été alimenté par ce qu’il considérait comme le ciblage sectaire de la communauté nationaliste par la RUC (la police nord irlandaise de l’époque) et l’armée britannique.

Aujourd’hui âgé de 65 ans, l’ancien « blanketman » qui a partagé les cellules de prison avec les grévistes de la faim Bobby Sands et Thomas McElwee – refuse de romancer la campagne de violence de l’IRA. En fait, il estime même aujourd’hui qu’elle n’a pas servi à grand chose.

Il témoigne dans un long entretien à écouter ci-dessous (c’est en anglais, non sous-titré, de quoi faire une bonne petite leçon de langue !)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Verra-t-on un jour les Français s’intéresser davantage à la tragédie irlandaise et à l’impérialisme britannique qu’à celle, totalement imaginaire, de Vladimir Poutine? Suggestion pour Pshitt.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS