Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La légion d’honneur pour le maire de Saint-Brévin-les-Pins ?

Pour la mairie de Saint-Brévin-les-Pins, les choses sont claires : « De toute façon, pour nous c’est classé : il n’y aura pas de référendum ni d’arrêt des travaux. Pas question de revenir en arrière. » (Le Figaro, mercredi 30 novembre 2022). Un centre d’accueil de migrants (Cada) va donc héberger « 110 personnes dont une trentaine de jeunes hommes, des familles et des femmes célibataires avec enfants » (Presse Océan, lundi 12 décembre 2022). Et comme une école touche le bâtiment (une ancienne colonie de vacances), ce sera formidable… C’est ce que raconte Florian Guyot, directeur général de l’association Aurore, qui gère l’opération : « Les demandeurs d’asile auront vue sur l’école ? Eh bien, ce seront aussi leurs enfants qui iront dans cette école. Car nous aurons des familles : un public plus varié qui permettra de créer des dynamiques intéressantes. Ces personnes apprendront le français, feront du sport, visiteront le patrimoine. ».

Le maire Yannick Morez (centre droit) est tout aussi satisfait : « La directrice de l’école pense qu’intégrer des enfants ayant vécu des choses difficiles peut être intéressant sur le plan pédagogique » (Le Figaro, mercredi 30 novembre 3022). Il a de bonnes raisons d’être content car sa commune (14 000 habitants) est devenue une spécialiste de l’accueil des migrants ; ces derniers venaient de Calais, de Nantes… Depuis 2016, 380 « réfugiés » sont passés par Saint-Brévin-les-Pins. Voilà une affaire qui peut se résumer en quelques mots : décision préfectorale, pas de concertation préalable, immigration imposée, promiscuité forcée. Morez mérite la Légion d’honneur !

Bernard Morvan

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “La légion d’honneur pour le maire de Saint-Brévin-les-Pins ?”

  1. Hadrien Lemur dit :

    Initialement, la Légion d’Honneur crée par Napoléon était décernée pour conduite irréprochable au service (civil) de la nation. Mais depuis 1802 la fenêtre d’Overton c’est toujours déplacée petit à petit vers la gauche et c’est maintenant les traitres à la nation qui en bénéficient !

  2. Prétet Yvette dit :

    Je comprends que la Légion d’Honneur soit décernée à Pesquet…mais qu’ont-ils fait Noah et Badinter pour avoir la ”Légion d’Honneur”?..

    • ALREN dit :

      On peut ne pas être d’accord politiquement avec Badinter mais on ne peut pas mettre Noah et Badinter sur un même plan. Ce n’est pas le même niveau intellectuel.

  3. lg dit :

    “Ces personnes apprendront le français, feront du sport, visiteront le patrimoine”….
    Elles visiteront d’abord le contribuable français et son Trésor Public, pour le sport ce sera le combat, quant à apprendre le français, certainement pas !

  4. FRANCHETTI Patrice dit :

    Quand le peuple n’est pas d’accord avec le pouvoir, il faut supprimer le peuple!

  5. patphil dit :

    léon blum avait fait voter une loi sur la préférence nationale, aujourd’hui les socialistes et autres goches (caviar) préfèrent la préférence étrangère

  6. Carole dit :

    Christophe Castaner, fidèle “boxeur” de Macron lors de la crise des Gilets Jaunes a reçu en 2022 la Légion d’honneur. Ce même “boxeur” avait distribué en 1995, alors qu’il était adjoint au directeur général des services à la mairie d’Avignon, une bande dessinée pornographique visant à discréditer ses adversaires, ce qui lui valut une condamnation pour “diffamations et injures publiques”. De même Richard Ferrand a été décoré bien qu’il fût accusé de prise illégale d’intérêts qui lui auraient permis en tant que directeur général des Mutuelles de Bretagne de favoriser sa compagnie lui permettant d’acheter en 2011 un bien immobilier sans débourser un seul centime.
    Tenez ! Jean Bodel Bokassa le célèbre dictateur africain qui a assassiné des centaines d’hommes, femmes et enfants, qui s’est même livré au cannibalisme et s’est proclamé empereur, a bien reçu la légion d’honneur.
    Des médailles en chocolat distribuées trop souvent par copinage, coquinage, intérêts politiques à des gens qui, pour beaucoup, devraient être en prison, alors que des personnes méritantes sont roulées dans la boue pour leur conduite en opposition à l’ordre et à la morale établis. Faut-il en rire ou en pleurer ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Marie Vitoux est obsédée par le centre de rétention administrative

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Société, ST-NAZAIRE

Sant-Brewen (Bro-Raez) : 200 karavanenn war ar stad !

Découvrir l'article

LORIENT, Sociétal

Crack à Lorient : une inquiétude grandissante. Deux suggestions radicales face à la gangrène des stupéfiants

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, LORIENT, NANTES, QUIMPER, RENNES, ST-BRIEUC

Ensauvagement. Alertes à la bombe dans plusieurs mairies bretonnes, 2 cinémas également évacués

Découvrir l'article

SAINT-BREVIN

Incendie de St-Brévin : Le collectif « Callac Partout » s’interroge sur la façon dont est menée l’enquête

Découvrir l'article

Politique

LFI. Les « frères ennemis » étaient tous les deux à Saint-Brevin-les-Pins

Découvrir l'article

Politique, SAINT-BREVIN

Saint-Brévin. La démocratie et les élus ne font pas bon ménage

Découvrir l'article

SAINT-BREVIN

Saint-Brévin. Pour le Collectif de Préservation de la Pierre Attelée « le mécontentement de la population vis à vis de la politique du Maire est réel »

Découvrir l'article

A La Une, Politique, SAINT-BREVIN

Démission du maire de Saint-Brevin-les-Pins : les principales réactions politiques

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky