Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Italie. À Lampedusa, autant de clandestins que d’habitants après des arrivées records [Vidéo]

Les arrivées de migrants ne connaissent pas de répit en Italie, notamment à Lampedusa où, après un record de débarquements, l’île a été contrainte d’accueillir un nombre de clandestins équivalent à sa population autochtone…

Italie : les débarquements de migrants se poursuivent

Les semaines se suivent et se ressemblent en Italie. Au grand dam de Giorgia Meloni et de son gouvernement qui entendaient inverser le cours des choses lors de leur arrivée au pouvoir voilà désormais près d’un an.

Malgré les multiples promesses d’un arrêt de l’immigration illégale sur le territoire italien et l’entrée en vigueur de quelques mesures n’ayant pu permettre d’endiguer ces flux, les arrivées de clandestins se poursuivent toujours au fil des mois.

À commencer par les extra-européen débarqués par les navires des ONG pro-migrants. Affrété par SOS Méditerranée, l’Ocean Viking a indiqué le 10 septembre dernier qu’il mettait le cap sur le port italien d’Ancône pour y débarquer 68 migrants après les avoir « repêché » au large des côtes libyennes le même jour.

Un Ocean Viking qui multiplie les rotations Méditerranée puisque, pas plus tard qu’à la fin du mois d’août, le navire avait déjà débarqué 440 migrants illégaux dans le port italien de Gènes après les avoir eux aussi « repêché » dans les eaux internationales au large de la Libye et de la Tunisie…

Par ailleurs, 83 autres clandestins ont quant à eux été « repêchés » par l’ONG allemande Sea Punks (effectuant là sa première « mission » en Méditerranée) au cours du week-end dernier lors de deux opérations de sauvetage, bénéficiant pour l’une de l’aide du Nadir, un voilier appartenant à l’ONG allemande ResQship. Cette fois, les autorités italiennes ont indiqué au navire de se rendre dans le port de Lampedusa, où les migrants illégaux devaient débarquer quelques heures plus tard.

À Lampedusa, toujours plus de clandestins africains

À Lampedusa justement, les garde-côtes italiens ont intercepté 10 bateaux avec à leur bord 509 clandestins dans la nuit du 11 septembre dernier. Des migrants provenant de différents pays africains, dont le Soudan, le Bénin, le Niger, le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Mali et le Sénégal.

Par la suite, l’ensemble des individus ont été conduits vers une installation d’accueil temporaire sur l’île, où se trouvaient déjà 19 personnes, dont 14 migrants « mineurs non accompagnés », au moment de leur arrivée.

Puis, le 12 septembre, les habitants de Lampedusa ont vu des centaines de clandestins supplémentaires débarquer sur les côtes de l’île italienne en l’espace de quelques heures. Au cours de la journée, 110 débarquements ont eu lieu pour un total de 5 112 migrants illégaux, dont la très grande majorité était des hommes d’âge adulte.

En fin de matinée le 13 septembre, l’agence de presse italienne Ansa indiquait par ailleurs que près d’un millier de migrants supplémentaires étaient arrivés depuis minuit via 23 embarcations. Sur place, les sauveteurs et les forces de police étaient dépassés par la situation tandis que la même source précisait que d’autres embarcations de clandestins étaient en route vers Lampedusa.

Autant de migrants que d’habitants sur l’île !

Au total, toujours selon Ansa, il y avait en date du 13 septembre 6 792 migrants sur l’île de Lampedusa, soit l’équivalent de la population autochtone ! La plupart d’entre eux se trouvaient dans le hotspot de la contrada Imbriacola, mais d’autres groupes attendaient en divers points de l’île, notamment sur les jetées.

La préfecture d’Agrigente a ordonné le transfert, le 13 septembre, de 880 personnes : 700 devaient être embarquées sur le ferry régulier censé arriver à Porto Empedocle dans la soirée et 180 devaient partir à bord d’un vol de l’OIM (Organisation internationale pour les migrations).

Avec les arrivés records de clandestins de ces dernières heures, Lampedusa connaît une situation d’urgence humanitaire sans précédent.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Italie. À Lampedusa, autant de clandestins que d’habitants après des arrivées records [Vidéo]”

  1. Le Celte dit :

    L’Italie doit sortir de la CDEH pour refuser l’accès de leur territoire par les migrants.
    Les ONG sont devenus des passeurs.
    Cette solution est envisagée par les Britanniques et les gauchos humanistes sont outrés.
    Regardez ce qui s’est passé à le racisés qui a agressé une femme en lui donnant des coups de pieds dans la tête et il a sauté à pied joint.
    Dehors les indésirables !

  2. Mylene dit :

    il est plus que temps que les lecteurs de Breizh info, commencent à faire comprendre aux bretons
    qu’ils sont sous-informés et qu’il est urgent de SAVOIR CE QUI NOUS ATTEND TOUS avec le projet HORIZON qui nous prépare à l’installation de ces migrants dans tous les villages de France , alors qu’il n’y a pas d’emplois à leur offrir . D’autre part il est envisagé que nous devons les accueillir dans nos logements.
    C’est juste une volonté des élites, comme le dit si bien Mr MELENCHON, une nécessité de créoliser le monde européen et donc français. LE PLAN KALERGI l’exprimait déjà dans les années 1920. IL a juste été “contrarié” ou retardé par la seconde guerre mondiale (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751.
    Préciser à tous ceux que vous informerez que cela peut ÊTRE EVITE SI NOUS ARRIVONS A FAIRE LE FREXIT.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte de Milan : joyau italien entre art et modernité

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

Sociétal

Accueillir des migrants avec moins d’énergie ? Avec O. Delamarche et Charles-Henri Gallois

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Sélection de la rédaction

Immigration. Dysfonctionnements, situation financière précaire et dépendance aux subventions publiques : Coallia épinglée par la Cour des Comptes

Découvrir l'article

Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration économique. En Italie, record historique du nombre de migrants embauchés en 2023

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Immigration, International

Viol collectif sur une mineure de 13 ans : le lien entre immigration et violence sexuelle enfin admis en Italie

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Îles Canaries (Espagne). Avec plus de 7 000 clandestins débarqués en janvier, le total du 1er semestre 2023 déjà dépassé

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍