Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ensauvagement. Trafic de drogue à Lorient, recel et voleuses roumaines…

Interpellation de deux voleuses roumaines prises sur le fait, vaste saisie de drogue à Lannion en marge d’une rave party et opération policière de grande ampleur à Lorient visant à démanteler des points de deal dans des « quartiers prioritaires » : tel est le bilan d’une criminalité protéiforme ces derniers jours en terre bretonne.

Deux voleuses roumaines interpellées

Après les gangs de cambrioleurs géorgiens, la Bretagne continue de goûter aux conséquences de son « ouverture sur le monde » tant vantée par le Conseil régional avec les exactions de voleuses roumaines.

Comme en témoigne l’intervention des gendarmes de Guipavas, le 8 décembre dernier, à l’hypermarché E.Leclerc Porte de Gouesnou de Kergaradec. La maréchaussée a ainsi été appelée, selon le Télégramme, pour un vol à l’étalage. Ce dernier a été commis par deux femmes ayant dissimulé leur butin (évalué à 80 €) dans une fausse ceinture de grossesse.

Cette tentative de vol s’est terminée en garde à vue pour les deux intéressées. Dont on apprend par ailleurs qu’elles ont été assistées d’un interprète lors de leur audition. Ces deux Roumaines, âgées de 33 et 28 ans, auraient reconnu les faits qui leur étaient reprochés.

Devant désormais répondre de leurs actes au mois d’avril 2024 dans le cadre d’une ordonnance pénale délictuelle, il s’avère que les deux Roumaines sont également accusées d’avoir commis d’autres vols dans un supermarché trois jours plus tôt. Reparties libres après leur passage à la gendarmerie, reste à savoir désormais si la justice retrouvera leur trace au printemps prochain. Une interrogation qui rappelle justement le cas de cambrioleurs géorgiens condamnés mais absents à l’audience à Saint-Brieuc…

Drogue, voiture volée, recel : le quatuor repart libre

À Lannion, c’est une affaire de saisie de drogue qui a marqué l’actualité judiciaire des derniers jours. Le 11 décembre, le journal le Trégor indiquait ainsi que lors d’une rave party s’étant tenue dans la nuit du 2 au 3 décembre derniers dans un hangar vide sur la zone de Pégase à Lannion, les gendarmes de la sous-préfecture costarmoricaine ont réalisé une saisie de drogue conséquente suite à un contrôle de véhicule.

À l’intérieur de ce dernier, stationné à proximité de l’événement, se trouvaient quatre individus lorsque les militaires l’ont repéré. Dans la voiture en question, qui s’avérera ensuite avoir été volée lors d’un cambriolage à Carhaix à la fin du mois de novembre, les gendarmes ont mis la main sur 81 cachets d’ecstasy, environ 1,6 kg d’herbe de cannabis, environ 380 grammes de résine de cannabis, une quarantaine de grammes de cocaïne, du matériel lié au trafic de stupéfiants ou à la consommation et 1 115 € en liquide.

Par la suite, les quatre individus (dont deux mineurs) seront placés en garde à vue. Leur tableau allait s’assombrir encore un peu plus lors des perquisitions réalisées à leur domicile par les forces de l’ordre, celles-ci retrouvant plusieurs objets dérobés lors du festival des Vieilles Charrues de l’été dernier. Il est tout de même question d’un préjudice évalué à 30 000 €…

Enfin, la gendarmerie de Lannion fait savoir que « les quatre mis en cause sont poursuivis pour trafic de stupéfiants, un seul pour le vol du véhicule et les trois autres pour recel, enfin la conduite sans permis de conduire est retenue pour deux d’entre eux. »

Pour autant, tous sont repartis libres à l’issue de leur garde à vue, les deux mineurs impliqués devant désormais répondre d’une convocation devant le tribunal pour enfants de Brest le 28 décembre prochain. Quant aux deux majeurs, ils ont été placés sous contrôle judiciaire en attendant l’audience fixée au mois de mars 2024 à Brest.

Des « quartiers prioritaires » de Lorient  au cœur du trafic de drogue

Enfin, à Lorient, où le trafic de drogue a défrayé la chronique à plusieurs reprises ces derniers mois, une opération policière de grande ampleur a été réalisée samedi 9 décembre.

Au cours de la soirée, plusieurs points de deal ont été démantelés dans plusieurs quartiers de la ville portuaire morbihannaise.

À la lecture des informations communiquées par la préfecture du Morbihan dimanche 10 décembre, nous apprenons donc sans surprise que les quartiers de Kervénanec, Frébault et Kerguillette ont été concernés par cette mobilisation des forces de l’ordre visant à mettre un terme au trafic de stupéfiants. Des quartiers qui ont par ailleurs la particularité d’abriter une forte proportion de population d’origine extra-européenne et de coûter très cher aux contribuables.

La préfecture indique également qu’au total, « plus de 70 fonctionnaires de police, dont une équipe cynophile » ont été dépêchés dans les quartiers lorientais. Des effectifs renforcés par une cinquantaine de policiers de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) n°82.

Crédit photo : page Facebook préfecture du Morbihan (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Ensauvagement. Trafic de drogue à Lorient, recel et voleuses roumaines…”

  1. Rolland dit :

    A la lecture de vos articles, on s’aperçoit que la Bretagne n’est plus épargnée par la délinquance.
    A Lorient , effet de communication, de belles photos prises …3 suspects arrêtés et relâchés et apparemment ils ont pas trouvé grand chose sinon ça serait dans les journaux…🤔🤔
    Le lendemain, spectacle pyrotechnique pour fêter cela….
    En résumé, ils sont tous dehors .. cités à comparaître pour certains en 2024…..
    C,’est la période pour croire au Père Noël…

  2. louis dit :

    et ça continue … attendez de voir les gangs ultra-violents albanais ( les potes a macron ) et géorgiens se pointer bonjour l’ambiance en france

  3. patphil dit :

    darmanin ne peut faire deux choses à la foi, s’occuper à dissoudre les mouvements nationalistes et dissoudre la criminalité

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Découvrir l'article

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

Découvrir l'article

Immigration, Justice, Société

Vendée : 4 individus condamnés pour trafics de drogue

Découvrir l'article

Ensauvagement, Social, Société

Challans (Vendée) : 20 000 habitants, son château et sa nouvelle “cité de la drogue”

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, LORIENT, MORLAIX

Morlaix. Armes et trafic de drogue : c’est l’anarchie cité Bakounine

Découvrir l'article

AURAY, Justice, Local, Société

Auray : une balle dans le genou sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

La Bretagne, terre de prédilection de Rave Party ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Vaste opération policière au Blosne et à Villejean : Nathalie Appéré préfère se plaindre de la loi immigration [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍