Étiquette : natalité

Portugal. Nuno Afonso (Chega) : « Les Européens ont besoin de mesures gouvernementales pour soutenir la famille et la natalité.» [Interview]

Petit (par la taille) pays à la pointe de l’Occident, le Portugal est un des pays les plus sûrs  au Monde, le troisième en 2020 pour être plus exact, « País de brandos costumes » (pays de douces coutumes) disait un intellectuel portugais. Le pays est ethniquement et religieusement homogène, et les conflits sociaux y sont limités, au contraire de la France.

Marion Maréchal : « La famille contribue au bien commun de la société »

Depuis son retrait de la vie électorale en 2017, Marion Maréchal (qui fut le plus jeune député de France en 2012) a fondé une école d’enseignement supérieur, l’Institut des Sciences Sociales Économiques & Politiques (ISSEP). Le pari a pleinement réussi : l’ISSEP a depuis 2020 une branche en Espagne, développé des partenariats en Pologne, au Liban ou encore en Russie.

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe depuis plusieurs années, largement amplifiée par la crise sanitaire. En janvier 2021, la France a connu sa chute la plus importante de la natalité depuis la fin du baby-boom dans les années 70. Une situation grave qui touche également toute l’Europe.

Pologne. Malgré une politique nataliste, le déficit démographique s’accentue

Malgré une politique nataliste mise en place par les autorités en Pologne, le déficit démographique s’accentue. Ainsi, la natalité est repartie à la baisse en 2018, après deux années de hausse du nombre de naissances en 2016 et 2017. Pour 2019 et 2020, les chiffres viennent d’être publiés et indiquent également une baisse des naissances. La Pologne a perdu, hors

Eric Zemmour : « Il faut changer notre politique de natalité, en prenant exemple sur la Hongrie et en tenant compte du Grand remplacement »

Eric Zemmour : « Le nombre de nos naissances n’a jamais été aussi bas. Il faut changer notre politique de natalité, en prenant exemple sur la Hongrie et en tenant compte du Grand remplacement » Eric Zemmour faisait référence à la publication des chiffres, alarmants, de la natalité 2020. Face à l’info du 19 janvier 2021 https://www.youtube.com/watch?v=3LRIc8dNJ3g Crédit photo :

La natalité au plus bas depuis 1945

D’après le bilan démographique publié par l’Insee, la natalité est en baisse de 740 000 en 2020, soit un recul de 1,8% par rapport à 2019. En revanche, la France est la championne d’Europe de la fécondité. Néanmoins, les chiffres de 2020 sont les mêmes qu’en 1945. Comment expliquer cette tendance ? Que nous dit le recul de la natalité

enfant_assurance_scolaire

Finlande. Plus faible nombre de naissances depuis 1868, le recours à l’immigration inéluctable ?

En berne, la démographie en Finlande. En 2019, le pays a vu son taux de fécondité tomber à son plus bas niveau depuis la famine de 1868. Mais le recours à l’immigration pour palier au problème n’est pas du goût de tout le monde. Baisse des naissances en Finlande L’hiver démographique frappe actuellement plusieurs pays d’Europe. Si nous évoquions il

Chine

Démographie. Un taux de natalité plus faible en Chine qu’en France…

En 2019, la Chine a enregistré un nombre de naissances particulièrement bas et plus vu depuis 1949. Comment s’explique cette évolution démographique ? Un taux de natalité plus faible en Chine qu’en France Environ 14,65 millions de bébés sont nés en Chine en 2019, selon le Bureau national des statistiques. Il s’agit d’une baisse de près de 4 % par

enfant_assurance_scolaire

La natalité, grande absente du débat sur la réforme des retraites

Depuis plusieurs semaines la France se déchire au sujet de la réforme des retraites proposée par le gouvernement Macron. Cette réforme, qui mêle fin des régimes spéciaux et allongement de la durée de cotisation – via un « âge d’équilibre », terme technocratique qui correspond à un allongement de la durée de travail, est largement rejetée par une majorité de

Hongrie

Hongrie. Le gouvernement nationalise des cliniques pour relancer la natalité

En Hongrie, le programme du gouvernement de Viktor Orbán pour stimuler la natalité nationale suit son cours. L’État hongrois vient d’acquérir six cliniques spécialisées dans la fécondation in vitro. Six cliniques nationalisées en Hongrie Le projet ne date par d’hier et nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises sur Breizh-info.com. Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán s’est fixé comme priorité

mariage

Démographie, natalité en Hongrie. Nombre record de mariages après le lancement de la politique pro-famille de Viktor Orbán

Le nombre de mariages en Hongrie est en hausse, à la suite du lancement de la politique pro-famille de Viktor Orbán en Hongrie. Une politique en forme de bras d’honneur à de sinistres individus comme M. Delevoye qui voudraient compenser la natalité européenne par l’arrivée de millions d’immigrés extra-européens en Europe. Alors que techniquement, des politiques incitatives natalistes suffiraient, couplées

russie

Youri Kroupnov : « Sur la tendance actuelle, la Russie perdra la moitié de sa population d’ici la fin du siècle » [Interview]

Youri Kroupnov est un démographe russe, et président du conseil de supervision de l’Institut pour la démographie, la migration et le développement régional. Dans un entretien exclusif pour Breizh Info, il décrit sans concession la situation difficile dans laquelle se trouve la démographie actuelle de la Russie. Breizh-info.com : Quelle a été l’évolution démographique de la Fédération de Russie depuis

enfants-qui-lisent

Hongrie. Victor Orbán, la natalité plutôt que l’immigration : « Pour nous, accepter la migration équivaut à déposer les armes »

Chaque début d’année, Viktor Orbán tient un « discours sur l’état de la Nation ». Cette année, ce dernier a notamment annoncé un grand plan nataliste pour relancer la démographie hongroise. Un grand plan au service de la Hongrie et des Hongrois, qui permet également de ne pas céder au chantage à l’immigration qui règne à l’ouest, avec pour leitmotiv

enfants

Italie : le Ministre de la Famille tente de relancer la natalité italienne

Le bonus enfant devrait renaitre en Italie. Ceci a été annoncé par le ministre de la Famille, Lorenzo Fontana, qui veut réintroduire un système d’incitation pour augmenter la natalité grâce à une dotation financière renforcée (444 millions d’euros, au lieu de 400 en 2017). Si cette mesure est adoptée, dès l’année prochaine, pour chaque enfant après le premier né, une

hongrie_natalite

La Hongrie fait le choix de la natalité plutôt que de l’immigration

27/06/2017 – 7h30 Budapest (Breizh-Info.com) –Le Premier ministre conservateur  de Hongrie, Viktor Orbán, est connu pour sa rhétorique anti-immigration. Moins pour sa position nataliste. Cela va pourtant de pair. Nos confrères du Visegrad Post font le point à ce sujet. “[…] il y a en Europe aujourd’hui deux façons de considérer [le déclin et le vieillissement de nos populations]. L’une

fecondite_natalite

France : une natalité toujours plus faible

07/03/2017 – 07h15 France (Breizh-Info.com) –  D’après les derniers décomptes, les Français ont de moins en moins d’enfants et cela dure depuis plusieurs années. 1,93 enfant par femme : voilà, selon les derniers calculs réalisés par l’INSEE, où en est la natalité française en 2016. En 2016, 785 000 bébés sont nés, soit 34 000 de moins qu’en 2014, et l’indice de fécondité est passé de

Portugal. Nuno Afonso (Chega) : « Les Européens ont besoin de mesures gouvernementales pour soutenir la famille et la natalité.» [Interview]

Petit (par la taille) pays à la pointe de l’Occident, le Portugal est un des pays les plus sûrs  au Monde, le troisième en 2020 pour être plus exact, « País de brandos costumes » (pays de douces coutumes) disait un intellectuel portugais. Le pays est ethniquement et religieusement homogène, et les conflits sociaux y sont limités, au contraire de la France.

Marion Maréchal : « La famille contribue au bien commun de la société »

Depuis son retrait de la vie électorale en 2017, Marion Maréchal (qui fut le plus jeune député de France en 2012) a fondé une école d’enseignement supérieur, l’Institut des Sciences Sociales Économiques & Politiques (ISSEP). Le pari a pleinement réussi : l’ISSEP a depuis 2020 une branche en Espagne, développé des partenariats en Pologne, au Liban ou encore en Russie.

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe depuis plusieurs années, largement amplifiée par la crise sanitaire. En janvier 2021, la France a connu sa chute la plus importante de la natalité depuis la fin du baby-boom dans les années 70. Une situation grave qui touche également toute l’Europe.

Pologne. Malgré une politique nataliste, le déficit démographique s’accentue

Malgré une politique nataliste mise en place par les autorités en Pologne, le déficit démographique s’accentue. Ainsi, la natalité est repartie à la baisse en 2018, après deux années de hausse du nombre de naissances en 2016 et 2017. Pour 2019 et 2020, les chiffres viennent d’être publiés et indiquent également une baisse des naissances. La Pologne a perdu, hors

Eric Zemmour : « Il faut changer notre politique de natalité, en prenant exemple sur la Hongrie et en tenant compte du Grand remplacement »

Eric Zemmour : « Le nombre de nos naissances n’a jamais été aussi bas. Il faut changer notre politique de natalité, en prenant exemple sur la Hongrie et en tenant compte du Grand remplacement » Eric Zemmour faisait référence à la publication des chiffres, alarmants, de la natalité 2020. Face à l’info du 19 janvier 2021 https://www.youtube.com/watch?v=3LRIc8dNJ3g Crédit photo :

La natalité au plus bas depuis 1945

D’après le bilan démographique publié par l’Insee, la natalité est en baisse de 740 000 en 2020, soit un recul de 1,8% par rapport à 2019. En revanche, la France est la championne d’Europe de la fécondité. Néanmoins, les chiffres de 2020 sont les mêmes qu’en 1945. Comment expliquer cette tendance ? Que nous dit le recul de la natalité

enfant_assurance_scolaire

Finlande. Plus faible nombre de naissances depuis 1868, le recours à l’immigration inéluctable ?

En berne, la démographie en Finlande. En 2019, le pays a vu son taux de fécondité tomber à son plus bas niveau depuis la famine de 1868. Mais le recours à l’immigration pour palier au problème n’est pas du goût de tout le monde. Baisse des naissances en Finlande L’hiver démographique frappe actuellement plusieurs pays d’Europe. Si nous évoquions il

Chine

Démographie. Un taux de natalité plus faible en Chine qu’en France…

En 2019, la Chine a enregistré un nombre de naissances particulièrement bas et plus vu depuis 1949. Comment s’explique cette évolution démographique ? Un taux de natalité plus faible en Chine qu’en France Environ 14,65 millions de bébés sont nés en Chine en 2019, selon le Bureau national des statistiques. Il s’agit d’une baisse de près de 4 % par

enfant_assurance_scolaire

La natalité, grande absente du débat sur la réforme des retraites

Depuis plusieurs semaines la France se déchire au sujet de la réforme des retraites proposée par le gouvernement Macron. Cette réforme, qui mêle fin des régimes spéciaux et allongement de la durée de cotisation – via un « âge d’équilibre », terme technocratique qui correspond à un allongement de la durée de travail, est largement rejetée par une majorité de

Hongrie

Hongrie. Le gouvernement nationalise des cliniques pour relancer la natalité

En Hongrie, le programme du gouvernement de Viktor Orbán pour stimuler la natalité nationale suit son cours. L’État hongrois vient d’acquérir six cliniques spécialisées dans la fécondation in vitro. Six cliniques nationalisées en Hongrie Le projet ne date par d’hier et nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises sur Breizh-info.com. Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán s’est fixé comme priorité

mariage

Démographie, natalité en Hongrie. Nombre record de mariages après le lancement de la politique pro-famille de Viktor Orbán

Le nombre de mariages en Hongrie est en hausse, à la suite du lancement de la politique pro-famille de Viktor Orbán en Hongrie. Une politique en forme de bras d’honneur à de sinistres individus comme M. Delevoye qui voudraient compenser la natalité européenne par l’arrivée de millions d’immigrés extra-européens en Europe. Alors que techniquement, des politiques incitatives natalistes suffiraient, couplées

russie

Youri Kroupnov : « Sur la tendance actuelle, la Russie perdra la moitié de sa population d’ici la fin du siècle » [Interview]

Youri Kroupnov est un démographe russe, et président du conseil de supervision de l’Institut pour la démographie, la migration et le développement régional. Dans un entretien exclusif pour Breizh Info, il décrit sans concession la situation difficile dans laquelle se trouve la démographie actuelle de la Russie. Breizh-info.com : Quelle a été l’évolution démographique de la Fédération de Russie depuis

enfants-qui-lisent

Hongrie. Victor Orbán, la natalité plutôt que l’immigration : « Pour nous, accepter la migration équivaut à déposer les armes »

Chaque début d’année, Viktor Orbán tient un « discours sur l’état de la Nation ». Cette année, ce dernier a notamment annoncé un grand plan nataliste pour relancer la démographie hongroise. Un grand plan au service de la Hongrie et des Hongrois, qui permet également de ne pas céder au chantage à l’immigration qui règne à l’ouest, avec pour leitmotiv

enfants

Italie : le Ministre de la Famille tente de relancer la natalité italienne

Le bonus enfant devrait renaitre en Italie. Ceci a été annoncé par le ministre de la Famille, Lorenzo Fontana, qui veut réintroduire un système d’incitation pour augmenter la natalité grâce à une dotation financière renforcée (444 millions d’euros, au lieu de 400 en 2017). Si cette mesure est adoptée, dès l’année prochaine, pour chaque enfant après le premier né, une

hongrie_natalite

La Hongrie fait le choix de la natalité plutôt que de l’immigration

27/06/2017 – 7h30 Budapest (Breizh-Info.com) –Le Premier ministre conservateur  de Hongrie, Viktor Orbán, est connu pour sa rhétorique anti-immigration. Moins pour sa position nataliste. Cela va pourtant de pair. Nos confrères du Visegrad Post font le point à ce sujet. “[…] il y a en Europe aujourd’hui deux façons de considérer [le déclin et le vieillissement de nos populations]. L’une

fecondite_natalite

France : une natalité toujours plus faible

07/03/2017 – 07h15 France (Breizh-Info.com) –  D’après les derniers décomptes, les Français ont de moins en moins d’enfants et cela dure depuis plusieurs années. 1,93 enfant par femme : voilà, selon les derniers calculs réalisés par l’INSEE, où en est la natalité française en 2016. En 2016, 785 000 bébés sont nés, soit 34 000 de moins qu’en 2014, et l’indice de fécondité est passé de

À LA UNE

Saint-Florent le Vieil (49) : vous reprendrez bien un peu de bourrage de crânes !
Nantes : à partir de vendredi, la brocante des Trois Jours de retour place Viarme
Santé. Syndrome des jambes sans repos : sous-diagnostiqué mais parfois très pénible
Ur c'hlas divyezhek e Kraozon (29) ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !