Morlaix. La fin des haricots pour Marylise Lebranchu

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

01/11/2015 – 07H30 Morlaix (Breizh-info.com) – « Je suis la dernière de la liste du Finistère, en position non éligible. J’ai été élue à la Région pour la première fois en 1986 ; il est temps de passer la main mais je m’affiche pour faire campagne », raconte Marylise Lebranchu (PS), ministre de la Fonction publique et ancien député de Morlaix. Ce qui est une façon de reconnaître qu’elle a perdu le combat engagé contre Jean-Yves le Drian pour prendre le leadership du PS en Bretagne (4). Pendant le mandat Sarkozy, elle avait monté un « coup » à l’Assemblée nationale afin d’obtenir la réunification de la Bretagne.

Devenue ministre de Hollande, elle défendait la fusion de la Bretagne avec les Pays de la Loire. On ne peut donc pas dire qu’elle ait beaucoup aidé la Bretagne et Le Drian ces derniers temps …

Vengeance de ce dernier : il place sa « copine » Lebranchu non pas à la dernière place, ce qui ne manque pas de relief lorsque l’on est un personnage important, mais à l’avant-dernière place de la section finistérienne. Au piquet !

Cinq députés et un sénateur figurent sur la liste Le Drian dont quatre en position éligible.

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

VIA- la voie du peuple, veut une union à droite aux régionales en Bretagne

Va-t-on assister à une union à droite aux régionales en Bretagne, ou bien chaque parti va-t-il faire cavalier seul ? VIA- la voie du...

Olivier Duhamel et l’inceste : plus dure sera la chute !

QUI N’A JAMAIS ENTENDU PARLER D’OLIVIER DUHAMEL ? PRÉSIDENT DE LA FONDATION NATIONALE DES SCIENCES POLITIQUES, DÉPUTÉ EUROPÉEN (PS) DE 1997 À 2004, CONSEILLER...

Avoir laissé les frontières ouvertes : l’erreur gravissime qui vaut à la France une épidémie de covid-19 sévère

On se souvient de la palinodie gouvernementale des masques chirurgicaux, d’abord inefficaces puis obligatoires. Mais il y a bien plus grave. Au mois de...

Régionales. Ronan Dantec voulait devenir duc de Bretagne

La compétition est ouverte. Aux prochaines élections régionales, les écolos espèrent bien briller en Bretagne (4). Une obligation pour le second tour : fusionner avec...