Notre-Dame-des-Landes. Les partisans de l’aéroport mobiliseront le 5 novembre

notre-dame-des-landes-manuel-valls-souhaite-le-referendum-avant-l-ete-3499

02/11/2016 – 08H00 Notre-Dame-des-Landes (Breizh-info.com) – L’association « des ailes pour l’Ouest », dirigée par Alain Mustière, vient d’annoncer une mobilisation des partisans de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour ce samedi 5 novembre au matin. L’association donne rendez-vous à 10h00 Place du Pont Morand, à deux pas de la Préfecture.

« En partenariat avec l’ACSAN et le COCETA de St Aignan de Grand Lieu, nous organisons une première opération dont l’objectif est de mobiliser les citoyens pour le début des travaux et bien évidemment de faire pression sur François Hollande pour qu’il décide enfin l’évacuation et la réalisation des premiers travaux.» explique Alain Mustière qui rappelle que les plus hauts responsables de l’Etat se sont « engagés à respecter le vote des citoyens et à commencer les travaux à l’automne.»

L’action sera essentiellement symbolique puisque l’association déposera à cette occasion «  les 270000 votes favorables au transfert devant la Préfecture » et édifiera « le nouveau mur de la démocratie pour le respect du vote majoritaire du 26 juin.».

Certains opposants à l’aéroport, parmi les radicaux présents sur la ZAD (Zone à Défendre), n’hésitent pas à s’inviter dans ce type de démonstration de partisans en faveur de l’aéroport. Ceux-ci, généralement, se laissent agresser en comptant exclusivement sur la réactivité des forces de l’ordre. Ce week-end, un partisan de l’aéroport a par ailleurs dénoncé un acte de vandalisme sur sa voiture en raison d’un autocollant « oui à l’aéroport » qu’il avait apposé.

Alors que le gouvernement – sur ce sujet comme sur tant d’autres depuis le début du quinquennat – semble incapable d’agir conformément à ses propres décisions (en l’occurence l’évacuation de la Zad ) , les Zadistes préparent une défense de feu. A Manuel Valls, Premier ministre craintif, qui les accuse de « vouloir créer les conditions d’un drame, avec des victimes et des martyrs », ces derniers répondent par un communiqué cinglant aux accents clairement signés de la marque de l’extrême gauche (féminisation des noms, mélange de différentes affaires impliquant des policiers …) :

« Selon lui, nous serions donc en train de planifier la mort de l’un-e des nôtres au profit d’une stratégie de lutte. Quelques jours après la commémoration du meurtre de Rémi Fraisse par la police, le cynisme de M. Valls est le signe d’un gouvernement en mal d’arguments pour tenter de diminuer le soutien massif dont la lutte contre l’aéroport et son monde fait l’objet, en diabolisant les habitant-e-s de la ZAD. Est-il nécessaire de rappeler que dans l’« état de droit » si cher au gouvernement – et que notre présence au delà de la consultation locale semble tellement contrarier -, la police peut – sans jamais être inquiétée par la justice – mutiler voire tuer pour réprimer dans les quartiers populaires, aux alentours des camps de migrant-es et sur les terrains de résistance, des ZAD jusqu’aux luttes syndicales? Dans la même année 2014, nous n’oublions pas que la police a également assassiné Abdelhak Gorafia, Houcine Bouras, Timothée Lake, Abdoulaye Camara et encore cinq autres personnes.

En cas de tentative d’expulsion ou de démarrage des travaux, nous serons des dizaines de milliers à défendre la ZAD, sur place et ailleurs, dans notre diversité : occupations des arbres et des lieux de pouvoirs, sittings, affrontements, manifestations, blocages de la police et des flux économiques, sabotages… Uni-es contre un pouvoir en pleine crise autoritaire, nous rappelons que c’est ce dernier qui fixe le niveau de la violence et que nous ne plierons pas devant ses menaces.

En cas de tentative d’expulsion ou de démarrage des travaux, nous serons des dizaines de milliers à défendre la ZAD, sur place et ailleurs, dans notre diversité : occupations des arbres et des lieux de pouvoirs, sittings, affrontements, manifestations, blocages de la police et des flux économiques, sabotages… Uni-es contre un pouvoir en pleine crise autoritaire, nous rappelons que c’est ce dernier qui fixe le niveau de la violence et que nous ne plierons pas devant ses menaces.»

La posture du Gouvernement comme celle des Zadistes les plus radicaux ne manquent en tout cas pas de faire réagir. Pierre Levalet de Rennes, écrit ainsi sur Facebook : « je ne suis pas partisan de cet aéroport, alors qu’on pourrait ouvrir de nouvelles lignes dans les aéroports bretons existants. Les Zadistes gagneraient un peu plus de monde à leur cause s’ils évoquaient les conséquences en terme d’arrivées massives de nouvelles populations précaires autour d’un aéroport de type Roissy Bis en Bretagne …ils préfèrent se contenter de la face visible de l’écologie, c’est dommage , ils en oublient l’essentiel : la transformation démographique et humaine de la Bretagne ».

Raillant l’inaction du gouvernement, ce dernier explique : « dans n’importe quel pays avec un peu d’autorité – le Gouvernement élu par le peuple aurait fait évacuer en une journée cette zone, y compris avec des arrestations massives et des blessés. Quand on veut, on peut tout faire ». 

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

42 réponses

  1. Ça va être énorme ! 150 personnes max ? Dont la moitié plus ou moins forcés par leurs patrons ou par zèle en espérant une promotion ?
    Quand même marrant de constater que ceux affichant leur soutien sont quasi tous dans le BTP alors que ceux affichant leur opposition sont de toutes les couches de la société. Bien que pour les autocollants au cul des bagnoles, on peut constater que les classes moyennes et populaires sont sous-représentées chez les partisans…

    1. Ouah quel a. Priori, belle idée reçue! Ça critique ceux qui vleulent faire croire que tous les zadistes sont violent et ça fait… LA même chose!
      Les gens qui viennent ne le font PAS par intérêt.
      JE ne sais pas combien ils seront, mais attention à prendre compte LA chose suivante: ils ne viendront pas de toute LA France ET au delà des frontières, eux! Ce seront des locaux, les vrais concernes!

      1. Mopiti, un aéroport international, par définition, ne concerne pas uniquement les « locaux » ! Pourquoi voudriez-vous que les manifestants ne viennent pas de toute la France ? Je suis sûr que les organisateurs ne les repousseraient pas. Cependant, il y a du vrai dans votre remarque : au nombre de manifestants effectivement constaté, on pourra ajouter 10 ou 15 % de « manifestants virtuels » pour tenir compte des manifestants venus d’ailleurs.
        Vous ne savez pas combien ils seront, mais la page Facebook des organisateurs en donne une petite idée : à cette heure, elle a attiré 161 « j’aime » et 37 annonces de participation.

      2. C’est hallucinant que vous ne lécompteniez pas vous même ou alors c’est de la
        Mauvaise foi, c’est pas possible! Si demain on me demandait mon avis sur un nouvel aéroport à Lyon, ce serait ridicule! D’abord parce que je n’irai jamais prendre un avion à Lyon ET ensuite parce que comme JE n’irais jamais JE ne creuserais pas le sujet ET donc ne serais pas objectif! Navré mais quelle’ perte de temps de devoir expliquer ça!!!

      3. Intéressante remarque : selon vous, seraient qualifiés pour se prononcer sur un aéroport ceux qui l’utiliseront un jour. Le projet de Notre-Dame-des-Landes vise à drainer des voyageurs d’une quinzaine de départements de l’Ouest au moins. Ainsi, vous condamnez implicitement la consultation du 26 juin, où seuls les habitants de Loire-Atlantique ont pu voter. Bravo.
        Et à propos, parmi ceux qui ont voté le 26 juin, combien à votre avis pourraient dire à votre manière : « je n’irai jamais prendre un avion à NDDL » (parce que je n’en ai pas les moyens, parce que je n’aime pas voyager, parce qu’il y déjà a tant à voir autour de moi, parce que j’ai peur de l’avion, etc.) ? Et ils ont voté quand même ! Ridicule, comme vous dites.

      4. Encore un commentaire ridicule, JE suis navre! c’est BIEN vous qui demandez de consulter tout le pays! Merci de ne pas me faire’ dire ce que je n’ai pas dit, encore une fois c’est une’perte de temps face à LA mauvaise foi (ou crédulité?!)ET JE n’aurais pas été contre le fait d’une consultation régionale,’ET d’ailleurs je vous rappelle que les 2 présidents de région ont été fraîchement élus ET les 2 sont à fond pour! Ils ont BIEN été élus par les citoyens rassurez moi?! Le Drian à BIEN refuse toute alliance avec les verts car ils étaient contre ET malgré cela il a BIEN été massivement élu, non?!! ET rappelez-moi, les sondages donnaient BIEN le OUI gagnant même au niveau régional non?!!
        Ah, ET si on avait voté au niveau régional ET que le OUI l’aurait emporté? Vous auriez trouvé quoi comme excuse? Il fallait consulter tout le pays? Il est scandaleux de dépenser autant pour une consultation tronquée? ET si la réponse avait été Non?!! Non, parce que, pour vous rafraîchir la mémoire, les antis ont fait farouchement campagne: dans ce cas c’est pas joli joli de ne pas assumer! Si ils le contestaient, il fallait le boycotter, dans ce cas ils auraient été crédibles de contester le verdict!!! Le beurre et l’argent du beurre, quoi! Ou on retient que ce qui nous arrange! C’est comme les échanges avec les antis: en général c’est « ta gueule j’ai raison! », LA bouche pleine de mensonges, quand même c’est ce qu’ils reprochent à leurs adversaires! C’est magnifique quand même! Il y a un mot pour ca: le totalitarisme!

      5. Vous pouvez au moins reconnaître que démocratiquement parlant, le système français est branlant. En Allemagne ou en Suisse, la question aurait été réglée bien en amont par les urnes et jamais on aurait eu un squat de cet ampleur.
        Vous avez le droit de regretter le projet en soi mais voyez au moins l’avantage que des incompétents vont perdre des plumes. Il faut alors se concentrer pour éviter une telle redite.
        Quant aux squatters, une fois le projet enterré, la sélection naturelle fera le boulot. Seuls quelques-uns vraiment productifs, il y en a quand même des travailleurs courageux même si c’est sur un autre modèle, resteront. Les abrutis violents n’auront plus de raisons d’être, ni de figures politiques pour les soutenir.
        Mais à rester dans la rancoeur et la crispation, même votre échec ne permettra pas d’avoir l’éventualité de redistribuer les cartes. L’annulation du projet ne va pas changer la France mais est un petit pas. Autant l’accompagner. Plutôt que de s’enfermer sur un ressentiment envers les « ennemis », que les partisans se débarrasser des incapables qu’ils ont comme leaders. Là, on aura un peu plus de chance d’opportunités nouvelles. Au moins dans la perspective de mettre fin aux impunités (notamment de la tradition locale des anciens amis de l’ordure et escroc de Guichard qui nous emmerdent encore d’outre-tombe… Fillon et JMA, déjà, vont être bientôt en préretraite, c’est toujours ça de pris).

      6. Les violents sont une minorité chez les zadistes, JE n’ai rien contre leur mode de vie sûils defendent. Mais ils doivent respecter la loi de Notre pays, comme nous tous: acheter leurs terres, faire un crédit, déposer leur permis, payer les impôts, comme tout habitant ou entrepreneur en France: JE ne vois pas en quoi ils auraient un traitement de faveur. Quelque soit le gouvernement, aucun n’a pris ses responsabilités, comme d’habitude on a laissé traîné jusqu’à ce que ce soit catastrophique. L’aéroport c’est pareil d’ailleurs.
        Car désormais, si on ne fait pas NDDL, que va t’il se passer? On a une augmentation de 50% de LA fréquentation dans 9ans, or jusqu’ici les chiffres ont toujours dépassé les stats. On a la région qui a la PLUS grosse croissance démographique, ET ca risque encore d’augmenter du fait de la saturation des grandes villes, de LA délocalisation locale. Trouver un autre site? Il faudrait au moins 5 ans rien que pour obtenir toutes les autorisations. Agrandir NA? D’abord ca coûtera une fortune car non seulement on devra indemniser Vinci MAIS en PLUS aucun concessionnaire ne veut financer, sans compter aussi les indemnités pour la paralysie pendant les travaux. ET enfin il ne sera plus extensible à cause DU lac de Grand Lieu. Le PLUS gros mensonge qu’on profere les antis a été de dire que ce projet est coûteux. Bientôt nous pourrons tous les remercier… car quoiqu’il en soit il est URGENT et nécessaire de réagir, ce sont les 2 seuls elements formels du dernier rapport…

      7. Et si on faisait en sorte de limiter la pression démographique de la région nantaise ? Combien de villes en Centre-Bretagne ou en Mayenne sont à la limite d’être sinistrées ? Pourquoi vouloir être toujours plus gros ? Le nombre ne fait pas la qualité. Et quand bien même, face à l’Asie ou l’Amérique, ça serait un combat perdu d’avance ? Pourquoi ne pas développé, un peu NA (pas forcément en nombres de vols mais en qualité l’aérogare) et les autres aéroports de la région ? Et surtout les connexions intermodales ? Vous êtes sur un modèle du passé ? Il y a d’autres alternatives. Mais oui, c’est sûr que ça demande des prises de risques d’innovations. C’est moins confortable. Mais ça peut tellement être plus excitant, motivant. Il faudrait, entre autres, donner de vrais pouvoirs (donc de budget) aux collectivités locales). C’est un travail de fond. Le projet NDDL, ce n’est que du cosmétique.
        Sinon, j’avais tort en parlant de 150 personnes « à tout casser » devant la préfecture ?
        Quant aux Zadistes, évidemment qu’il ne faut pas espérer les laisser avec un blanc-seing. Mais ce ne sont pas eux les responsables premiers de cette situation mais les décisionnaires pro-aéroport. Ce sont eux qui, d’abord, doivent payer les conséquences. Les Zadistes ensuite. et ça se fera assez vite, une fois l’exaltation passée, la réalité rattrapera ceux bons qu’à casser qui redeviendront des parasites après un épisode de résistance.
        Si le projet est effectivement enterré lundi, j’en serais heureux. Mais aussi amer. Un vote n’aura pas été respecté. Mais je n’en démordrais pas. Les vrais responsables seront les élus et les membres de CCI. Pas des pouilleux au RSA. Seulement, c’est dommage, les Zadistes de bonne volonté et les citoyens lambdas qui avaient la sagesse de se dire dépassé par l’enjeu auront un fossé entre eux. Fossés creusés par ceux au pouvoir. Un pouvoir qu’ils ne méritent pas. Parce que quand (pour le symbole, il n’est pas le seul), le maire de Nantes pendant plus de 20 ans puis PM, puis ministre des affaires étrangères, se fait humilier de cette façon par des marginaux, c’est qu’il y a un problème. C’est qu’il n’est pas à la hauteur.
        Personne ne sortira grandit de cette histoire.
        C’est malheureux.
        Mais tant mieux pour les zanimaux et les petites gens qui auront moins de risque d’être terriblement emmerdés par les inondations comme bien d’autres dans des régions françaises qui ont laissé le BTP tout décider avant la région nantaise.

      8. Il y a DU bon dans vos réflexions, JE l’admets. MAIS sans vouloir vous vexer il vous manque des paramètres ET/ou DU sens de la réalité. Donner de l’argent aux collectivités? Ou le trouver aujourd’hui?! Limiter la pression démographique: bon courage pour motiver les gens à vivre plutôt en Mayenne!!! Soyez réaliste. A moins de sombrer dans le communisme ou le totalitarisme je vois peu de solutions! Q le modèle DU passe, c’est de croire qu’on continuera à concentrer les vols internationaux au départ des aéroports parisiens. C’est la frayeur d’Air France, d’ailleurs, qui est déjà mal au point! ET dont on retrouve toute sa lie salariale syndiquée dans un pseudo collectif citoyen charge de manipuler l’opinion publique pour protéger ses intérêts personnels. MAIS dans l’absolu vous avez raison, de créer une dynamique plus étendu que Nantes St Nazaire. C’est malheureusement une utopie et son une perte de temps qui nous manque aujourd’hui!
        Pour les points de responsabilité: L’Etat est coupable d’avoir mal négocié la durée de la concession et conditions avec Vinci, à cause de LA connivence et LA corruption de nos élus, MAIS aussi leur incompétence: voyez donc Macron qui a empêché Orange d’être racheté par Bouygues, qui préparait un coup à la Bollore: on en pense ce qu’on veut (attention JE ne fais pas sa promo ET suis incapable de vous dire aujourd’hui que je voterais pour lui!) MAIS au moins lui, il a eu LA compétence et l’intégrité de ne pas laisser faire un montage à la « autoroutes de Vinci »! C’est BIEN une exception. L’Etat aussi est coupable d’avoir laissé traîné, bafouant son autorité, tout comme pour ces pauvres réfugiés à Calais.
        Les pro aéroports sont coupables de connivences, de petits arrangements, d’intérêts économiques, de chiffres manipules, masques.
        Les antis, eux, en ont fait autant, voir pire, proférant 3 gros mensonges: dire que cet aéroport serait coûteux, inutile et qu’il ne créerait pas d’emplois: JE me demande encore qui peut croire ca! Les citoyens le découvriront tot ou tard. Coûteux, j’ai déjà expliqué, ET j’ajouterai, avant que quelqu’un affirmé encore une bêtise, que quoiqu’on fasse, il faudra des routes, des ponts, des liaisons ferroviaires pour répondre à la fréquentation et s’adapter à la mutation du marché aérien. inutile, il suffit de voir le dernier rapport, LA démographie, LA mutation du marché LA encore. PAS d’emploi, même un gamin de 10 ans peut affirmer le contraire: augmentation de LA zone de chalandise de 15%, rien que la norme HQE-un comble!- créerait des emplois directs et indirects, impact économique lie à l’image d’un nouvel aéroport, ET j’en passe! Au départ les seuls motifs valables étaient d’ordre écologique (faune, bassins versants…) on en ET loin!
        Tout ce beau monde a menti, menti, menti, pour défendre son porte feuille, son idéologie, ses petits interets… que ca remonte à Guichard: ET ALORS?! ce n’est pas en ressassant le passé qu’on trouvera des solutions. Vous ne bougerez pas des industries, des institutions, même avec le maigre espoir d’avoir un chef d’état courageux demain, avec des caisses vides.
        Si on perd encore du temps pour répondre à la fréquentation, cela va nous coûter très cher, va sacrifier des emplois, va partir un coup de massue à toute la région. ET on pourra encore dire que comme d’habitude on a été incapables de prévoir, qu’on a attendu ET tergiversé trop longtemps, jusqu’au point de non retour, plutôt que d’anticiper un truc si énorme, qui au bout du compte va coûter une fortune et sera obligatoire. LA voilà la réalité…

      9. Pour le budget, commencer par mieux le répartir. Regarder combien de millions ont les Landers, les cantons suisses ou le Pays de Galles et combien d’élus. Comparez avec les collectivités locales en France et l’Etat parisien. La voilà la seule réforme raisonnable de l’Etat. Ça fera déjà pas mal d’économies.
        Pour la pression démographique, le foncier qui ne sera pas libéré avec l’annulation du projet suffira aussi pas mal.
        Ça ne serait qu’un début. Pas la panacée.
        Mais assez simple. Et au moins la perspective d’évoluer.
        Et ce sont des points de convergences possibles entre les Zadistes révolutionnaires et les conservateurs qui se résignent avec le fonctionnement actuel de la France.
        Mais comme cela n’est pas dans l’intérêt de l’État jacobin, celui-ci a bien joué son coup, les deux camps sont arrivés à un point de haine extrême et camperont sur leurs positions sans envisager se rejoindre.
        Résultat, Juppé président. Le Pen première opposante. Mélenchon deuxième. Et rien n’aura vraiment changé.
        Super.

      10. Pour votre prédiction présidentielle, pour une fois JE suis tristement d’accord avec vous:(
        Pour LA réforme, pourquoi pas ET c’est pas la seule raisonnable: on pourrait parler réforme emploi, santé, éducation, retraites (personne n’en parle ET en 2018 les caisses seront vides! On prend déjà sur les prives pour payer celles du public! ET JE ne parle pas pour moi, j’ai 38ans!)
        Des réformes primordiales qui demandent DU courage et de la compétence ça manque pas, aujourd’hui JE ne vois pas qui pourrait faire ca… ET je vais être dur, MAIS vu les moutons qu’on a (le sujet NDDL en est un parfait exemple!), c’est pas gagné: on a quand même élu (PAS MOI) un type qui avait LA région LA plus endettée du pays et qui n’a jamais su prendre une décision au point de mettre la berezina quand il qu’est retrouve à la tête de son propre parti!!! Les gens ne s’informent pas, ont LA mémoire courte…

      11. Ce n’est effectivement pas la seule réforme à faire mais quand je dis raisonnable, c’est qu’elle est éprouvée ailleurs et ne touche essentiellement que l’appareil de l’Etat et les hauts fonctionnaires, pas les citoyens ordinaires, employés de la fonction publique inclus. Parce que pour les autres sujets, c’est bien trop complexe pour espérer un consensus.
        Sur le fédéralisme, il suffirait que ce discours soit porté pour convaincre: un budget qui ne va pas en haut de la pyramide pour redescendre pour des élus moins nombreux, je ne vois pas qui serait contre (en dehors du découpage régional, là encore, lamentable manoeuvre politique d’Hollande pour donner l’impression qu’il faisait quelque chose alors que c’était changer pour que rien ne change)… sauf les élus et hauts fonctionnaires.
        C’est là où ça coince. Ils font tout pour ne pas aborder le sujet. Le seul politique à vouloir le proposer est Christian Troadec à qui on met des bâtons dans les roues pour ne pas qu’il se présente.
        D’ailleurs, sur Ecomouv, qui a déjà coûté cher, c’était aussi un cas d’école. Ses portiques étaient aberrants en Bretagne, surtout à la pointe, mais intéressants en Alsace ou Pays Basque.
        La rigidité du système ne proposait que des mauvaises solutions.
        Donc si les gens sont des moutons, c’est qu’il y a de féroces chiens de berger. Les Zadistes ont ce mérite de s’y opposer directement.
        Mais je n’ai pas à vous rappeler que 55% des votants ont mis le bulletin attendu par le pouvoir dans l’urne.
        Le monde est fait de contradiction. Le pouvoir sage fait avec ses contradictions. Le pouvoir pervers, dont le modèle français est jacobin, utilisé ces contradictions pour ses propres fins.
        Et soutenir NDDL est, in fine, soutenir ce pouvoir.
        Nantes, la Bretagne, le Nord-ouest et la façade atlantique ont encore du potentiel. Penser qu’un nouvel aéroport (ce n’est pas comme si il n’y en avait pas plusieurs dont un à Nantes) soit décisif, c’est faire peu de cas de ces territoires. Il y a surtout la mer, centre du jeu de la mondialisation.
        Par exemple, la France est le 1er ou 2e pays en terme de domaine maritime. Il n’y a pas de Ministère de la Mer dédié. C’est une aberration.
        Vous parliez de Macron. Je vais parler de Mélenchon (que j’exècre autant que Macron, bien que le gaucho ait de la culture, ce qui manque terriblement à beaucoup et à Macron en particulier). Il a eu une épiphanie sur ce point. On verra à quel point ça pourrait être efficace sur les moutons.
        Pour en revenir à NDDL, il y a alors aussi de bonnes choses à tirer des Zadistes même si on est un capitaliste-libéral de base (et inversement).
        Je suis définitivement d’une sensibilité plus proche des Zadistes que des pros aéroports (j’ai pris part aux actions de masses sans être le plus actifs des militants). Mais je ne suis pas sectaire et ça fait de moi un citoyen lambda. Et j’ai la haine de tous les sectarismes (ce qui fait, entre autres, que je lis beaucoup ce site tout en le critiquant souvent). Selon moi, le Jacobinisme est le plus régulier de la France. Si je peux reconnaître qu’il a eu son efficacité, je suis persuadé qu’il est à bout de souffle et que s’en débarrasser fera respirer ce pays. Pour mettre exactement quoi à la place, c’est encore autre chose. Mais à défaut, comme je vous disais, gauche/droite, d’extrême-gauche/extrême-droite, tant que ce sera dans ce carcan, les différences ne seront pas énormes. On l’a vu avec l’UMPS. On le voit avec Philippot au FN. Et Mélenchon qui ne manque pas de sorties xénophobes (plus contre l’Europe du nord et de l’est que du reste du monde mais bien trop violente pour ne pas être e effrayante de la part d’un type qui se drape d’un humanisme universel de bonne conscience).

      12. Et BIEN pour ma part même si j’en ai rien contre les zadistes, ce ne sont certainement pas eux qui changeront le monde. Ce sont aussi des moutons! Quand ils ne sont pas activistes, féministes ou anars. Les premiers moutons sont ceux qui pensent que les autres le sont! Ce sont ceux qui traitent les médias de merdias ALORS qu’ils ne se donnent eux même pas la peine de s’informer, ET Dieu sait si on a ce qu’il faut aujourd’hui.
        Les zadistes ne valent guère mieux que LA CGT, ou ces autres petits groupuscules extrémistes. La véritable inquiétude, ce sera le jour où la majorité silencieuse descendra dans la rue, sans représentant syndical ou politique, ou toute défense de cause quelconque. Ca a commencé avec les policiers, il ne faudrait pas grand chose de plus pour que ça se produise en ces temps. ET LA, JE serai dans la rue moi aussi…
        JE ne suis pas pour NDDL en particulier MAIS on manque de temps, JE pense à la région, à mes enfants, à mon porte monnaie aussi: ALORS allons y faisons le, trop de temps perdu pour faire autre chose. Les zadistes ET autres antis? J’étais contre durant 1 temps: ils m’ont perdu le jour où ils ont prétendu que ca ne créerait pas d’emploi. Dire ALORS que NDDL est coûteux et inutile est un des plus gros mensonges, JE le répète: quand les seules raisons écologiques, légitimes, ne suffisent pas à mobiliser l’opinion, ils ont créé des bobards énormes pour embobiner les moutons. C’est ca que vous soutenez vous?!!!! Les zadistes, quand ils ne sont pas naïfs, font LA même chose detestable que nos politiques….

      13. C’est une lutte politique et sociétale.
        Évidemment qu’il y a des mensonge des deux côtés.
        Vous êtes plus tolérants envers certains, moi envers d’autres.
        Évidemment qu’il y aurait des emplois créés en construisant un aéroport. Mais de pour qui, pour quoi, pour combien de temps ? Ce n’est pas si simple. La plupart serait temporaire le temps du chantier. Les autres reposent sur de la spéculation. D’autant qu’en ce qui concerne les modes de connexion vers NDDL, il n’y a rien de défini précisément ce qui est terriblement amateur. Ne pas être un mouton, c’est aussi ne pas suivre aveugle des promesses, quand bien même elles seraient sincères.
        Vous critiquez la CGT. Le PC est de votre côté. Comme quoi tous les repères sont amenés à changer.
        Vous pensez à vos enfants et à votre porte-monnaie ? Pourquoi éludez-vous la question des bassins versants ?
        Vous avez vu les inondations de plus en plus fréquentes dans le sud où le BTP a fait des ravages ? Vous avez les inondations (en mai !!!) qui ont pourri les récoltes céréalières ? Vous pensez que ça n’a pas d’influence sur le prix du pain ?
        Vous voyez le problème par le petit bout de la lorgnette.
        Je ne veux pas du monde du Zadiste pur et dur. Mais il y a beaucoup de propositions plus qu’intéressantes. Et qui ont le mérite de sortir d’un modèle de croissance qui ne fonctionne plus qu’en dehors de l’Europe. À ce jeu, ce territoire est perdant. Il est temps qu’il cherche des alternatives. Pas de succès assurés mais à rester sur le même modèle, c’est perdu d’avance.

      14. Le pc a fait plus de morts dans l’histoire de l’humanité que les nazis. C’est pire que LA CGT! Le modèle zadistes est une utopie. LA question n’est pas d’être plus tolérant pour l’un ou pour l’autre, MAIS de peser les pour et contre, dans l’intérêt général, le coût, l’emploi, les générations futures. Vous aurez beau retourner dans tous les sens: NDDL sera le – coûteux et le seul projet viable et surtout faisable à court terme. Rien que de le reporter nous cause préjudice. On se tite une balle dans le pied, pire encore on génère un gouffre financier: c’est BIEN ce qui nous attend en rénovant BA: on pourra ALORS tous remercier les Zadistes pour nous avoir fait avaler des bobards pire encore que leurs détracteurs et on fera Beeeeeeeh! Pour les zones humides, OUI c’est un sacrifice, MAIS LA réalité c’est que ce n’est pas ce Qui manque dans notre pays, encore.

    2. Hollande dans son dernier livre révèle que rien ne sera fait à Notre Dame des Landes (NDL ).

      Manuel Valls a bien enregistré , néanmoins il surjoue dans le rôle d’un combat d’arrière garde :
      il déclare que passé le 17 mars 2017 si rien n’est fait , il abandonnera tout projet à NDL . Il sait qu’il ne peut rien faire avant le 7 novembre 2016 – date d’examen des derniers recours des « Zadistes » devant les tribunaux , ce qui l’exonère de toute responsabilité puisque la date limite d’expulsion est le 1er novembre ( avant le début de l’hiver ).

      C’est ainsi qu’il pérore inutilement , accompagnant ses velléités inoffensives de coups de menton dans l’eau !

      Après Nicolas Hulot , c’est José Bové et Noël Mamère qui apportent leur soutien aux Zadistes .
      Paradoxalement c’est le classement de NDL en Zone d’Aménagement Différé ( et différé « in aeternam « ) depuis plus de 40 ans qui a protégé ce petit bijou de boccage ouvert et de prairies humides , de l’aménagement d’un aéroport à 2 pistes ( les partisans d’un nouvel aéroport à NDL utilisent le pseudo argument de la nécessité de 2 pistes alors que la piste unique à Nantes Atlantique est très loin d’être saturée ) .

      La mobilisation du 8 octobre 2016 à NDL a rassemblé le nombre impressionnant de 25 000 personnes ( 12 000 selon la police et plus de 40 000 selon les « zadistes » , venus de toute la France , de partout , et d’ailleurs , pour défendre cet espace de 1 650 hectares unique de richesse biologique végétale et de faune aquatique .

      L’Etat Français doit respecter le Droit Européen : une procédure d’infraction à l’encontre de l’Etat Français est toujours en cours , en raison de l’absence d’évaluation globale des impacts

      1. Il y avait BIEN environ 12000 personnes, ET lamanif précédente avait été un flop d’ailleurs. ET LA plupart des gens ne sont même pas concernés!!!

      2. Personne, à part les habitants de Bretagne et ceux des Pays de la Loire, n’est concerné.
        Quand la Région finance, ses habitants payent…

      3. Vous connaissez très bien le dossier depuis sa remise en route en 2000.
        Si vous êtes assez curieux(se), penchez-vous sur l’origine du projet. Intéressez-vous notamment sur le personnage de Guichard. Demandez-vous pourquoi à l’époque on a choisi des terres au beau milieu d’un bassin de population millénaire plutôt qu’autour de l’aéroport actuel, défiant toute logique, au sud-Loire.
        Mettez ça en parallèle avec le découpage administratif. Voyez la liaison ferroviaire Nantes-Rennes. L’étalage tentaculaire de Nantes, et dans quel sens.
        À partir de là, si vous n’êtes pas trop naïf, vous appréhendrez les racines du mal de NDDL qui à l’époque n’étant pas tant pro-BTP et contre-environnemental, mais idéologique et malthusienne. Provoquez à la fois une cassure entre Nantes et son orientation millénaires vers le nord-ouest et l’explosion démographique de la ville rendant son attraction inévitable et cassant les autres orientations traditionnelles de ses voisines du sud et de l’est (ainsi, Cholet n’est plus angevine mais nantaise). Comprenez que ces orientations traditionnelles ont été dictées par la géographie physique. Si l’Homme a depuis longtemps (mais surtout depuis le chemin de fer) dépassé ses contraintes, chercher a purement et simplement les renverser devient dangereux pour l’environnement.
        Alors, si vous ne l’étiez pas déjà, vous ne devenez pas partisan d’un rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, vous n’appréhendez votre combat que du petit bout de la lorgnette.
        C’est le seul moyen, avec l’annulation du projet NDDL, de ralentir l’explosion dévastatrice de Nantes (c’est un Nantais qui vous le dit). Et pour aller plus loin, vous devez absolument devenir un anti-jacobin obsessionnel. La voilà la racine du mal.
        Il fut un temps où les Verts (avant d’être EELV et de trop se focaliser sur le mondial ou laissant de côté le local) l’avaient compris et étaient cohérents à ce niveau. Fasse que les idéologies de NDDL soient capables de trouver l’équilibre entre le local et le mondial. Mais leur antijacobinisme mesuré (comparé à leurs autres anti) me rend pessimiste. Ce verrou n’est pas le seul, loin de là, mais c’est le premier à faire sauter. Et c’est surtout bien plus facile que celui de Wall Street, entre autres.

  2. Breizh-info nous a habitués à mieux à propos du projet de Notre-Dame-des-Landes. Vous tombez dans le panneau de ses partisans qui cherchent à présenter ses adversaires comme une frange de « zadistes » violents et politisés. D’accord, vous parlez de « certains opposants », mais vous ne vous intéressez qu’à eux en reprenant simplement l’un de leurs communiqués. Vous devriez plutôt vous intéresser à ce que dit l’ACIPA (https://www.acipa-ndl.fr/), acteur « historique » de l’opposition au nouvel aéroport.
    Cela dit, il faut se réjouir que les partisans de l’aéroport ait décidé de se mobiliser pour une grande manifestation. Cela permettra, au-delà de la quantité des votes du 26 juin, de mesurer la qualité des engagements de part et d’autre. Début octobre, les opposants ont réuni des dizaines de milliers de personnes en plein bled sur le site du projet. Reste à voir si les partisans parviendront à en réunir autant en plein centre-ville début novembre.

  3. Aux pouilleux de la zad : je préfère le bulletin de vote plutôt que les batons ! la démocratie , ça vous parle ?

      1. Bravo: répondre à la bêtise par une insulte, qui plus est d’un niveau accablant, vous vous surpassez. Décidément sur cet article les commentaires sont d’un grand niveau!!!!
        J’ai hâte de voir la réponse!

      2. guérini , tes arguments sont imparables , quel sens de l’argumentation , et quel français !
        Allez , va rejoindre tes amis zadistes et continuez de nous proposer une belle société à ton image !

    1. Définissez déjà la démocratie pour commencer. La parfaite n’existe nulle part et en Occident, la française est la plus mauvaise.
      C’est aussi ça la contestation de NDDL. Remettre les pendules à l’heure et se demander comment l’améliorer.

  4. Oulala, ALORS d’abord JE ne suis absolument pas conservateur, preuve que
    vous en me connaissez absolument pas!!! Vous en revanche être conservateur sans vous en rendre compte! Si vous croyez qu’on construit NDDL pour les mêmes raisons qu’il y a 40 ans il va falloir vous mettre à la page! ET les paramètres sont nombreux !!
    Ensuite, vous me demandez d’assumer le soutien d’un système qui a permis le squattent des zadistes? Ne m’insultez pas svp: n’imaginez pas que j’ai voté Hollande! Encore moins Sarkozy si ca vous rassure! ET navré de mon
    Ignorance, MAIS c’est koi JMA?! Éclairez moi sur vos faits en carton!

  5. Il vous manque tellement de paramètres que je ne vais pas me donner la peine d’argumenter. MAIS ca expliqué BIEN pourquoi votre argumentaire est complètement erroné! JE m’ecsie MAIS de vous le dire, MAIS votre niveau de connaissance sur le sujet est trop faible pour être crédible. D’autant que vos convictions personnelles et votre jugement altèrent vos propos. MAIS vous me direz: JE le savais déjà!
    LA preuve? JE vous ai déjà prédis au moins 2 fois ce qui s’est BIEN passé sur des événements précédents! ALORS sans rancune, si vous voulez BIEN… ou pas ;)

  6. Le référendum sur la création d’un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes (NDL ) a une valeur uniquement consultative .

    Ce vote assez équilibré ( 55 % pour , 45 % contre ) était le vote des « bobos » de La Baule contre les « chevelus de NDL « plutôt que pour un nouvel aéroport .
    Politiquement le départ de l’actuel aéroport est souhaité par ceux qui envisagent une spéculation immobilière intense sur ce site à 2 pas de Nantes .

    Nicolas Hulot et Hubert Reeves , José Bové ,et Noël Mamére soutiennent la préservation à NDL de 2000 hectares de bocages humides à la richesse écologique unique et exceptionnelle à sauvegarder ( cf. pétition des Naturalistes en Lutte ) et document ( 18 Euros ) exposant les multiples facettes de ce site ( Bretagne Vivante – 19 rue de Gouesnou BP 62132, 29221 Brest cedex 2 .France .

    La création d’un nouvel aéroport à NDL serait inutile économiquement et d’un gaspillage financier ruineux inadmissible .

    Rappel : Nantes atlantique actuel ( 1 piste ) = prévu à l’origine pour 7 Millions de passagers , il est loin d’être saturé avec 4,4 Millions de passagers et un nombre de vol stable à 55 000 depuis 2000 , alors que des prévisions projetaient 110 000 vols ! ( augmentation de la capacité des avions devenant de plus en plus silencieux , à tel point qu’il est envisagé de construire en banlieue Sud Ouest de Nantes sur la commune de Bougenais ) .

    Genève 1 seule piste à 3 km centre ville =13 Millions passagers .
    San Diego 1 seule piste => 18 M passagers !

    1. 2eme piste = à peine 10% DU projet. 2eme piste pour les riverains. JE vous le répète: pour être crédible, il faut suffisamment s’informer pour ne pas passer pour un incompétent sur le sujet.

      1. Un aéroport loin de Nantes, moins d’employés, plus de galeries marchandes, beaucoup plus de parkings, un gigantesque terrain au sud de Nantes. Comme d’hab’, une histoire de fric !

  7. La demande d’un aéroport à 2 pistes est le seul pseudo argument pour dissimuler que l’aéroport de Nantes Atlantique est en sous capacité évidente .
    Un rapport commandité par la ministre Ségolène Royal confirme ce point de vue .

      1. Le rapport existe et a été enterré. Tout ça n’est qu’une juteuse opération immobilière gérée entre amis.

  8. Est ce que ceux qui souhaitent un nouvel aéroport à NDL ont à l’esprit que cela menacerait l’aéroport de Rennes ( 500 000 passagers /an ) et ses 600 emplois qui serait concurrencé par celui de Brest ( 1 Millions de passagers /an ).

  9. Aéroport Nantes Atlantique prévu à l’origine en 2000 pour 7 Millions de passagers pour 110 000 vols .En 2015 4,4 M passagers pour 55 000 vols =>CQFD .
    Un 2ème aéroport est complètement inutile et ruineux , juste demandé pour des visées à plus value immobilière au Sud de Nantes !
    A NDL le pouvoir de la finance ne passera pas !
    Genève une seule piste à 3 km du centre ville 13 M passagers .
    San Diego une seule piste 18 M passagers .

    1. Alors d’abord vos chiffres c’est du grand n’importe quoi!!! MOI aussi JE peux vous en sortir!!! ET Faire comme Genève, ce n’est pas possible, même les antis ne défendent plus cette hypothèse ! Mettez vous à la page!!! Ah? Au fait pour les 2 pistes, ce n’est pas l’Etat ni Vinci, MAIS les habitants ET LA communauté de communes qui s’est battue avec l’Etat pendant 3 ans pour l’obtenir afin de réduire les nuisances!

  10. Le FN est contre c’est pas mieux! MAIS franchement ça pourrait être le contraire JE m’en contre fiche (pour rester poli). Ils ont 2 points communs: ils sont dangereux ET d’un autre âge.
    Pour l’argument des bassins versants et autres conséquences sur l’environnement, J’ai toujours dit que c’étaient les seuls arguments légitimes contre NDDL, ET j’insiste sur « les seuls ». Pour autant, j’accepte le sacrifice, ET vous ne changerez pas le climat uniquement pour ca!!!
    Tout Grand projet est nuisible pour l’environnement, à PLUS ou moins grande echelle: pour autant on ne pas non plus ne plus rien faire! D’ailleurs NDDL aurait été le 1er aéroport ecolo, avec LA norme HQE: un modèle DU genre. C’est BIEN qu’on se soucie désormais de concilier les 2. ET OUI il faudrait en faire plus encore.
    Enfin, pour balayer vos idées reçues, LA semaine
    Dernière j’ai passé une journée à la forêt de Broceliandd avec ma femme et les enfants: il faisait beau, chaud, les couleurs de l’automne magnifiaient la nature! Cette année j’ai découvert l’Islande: PAS de départ à Nantes malheureusement;) J’espère bien découvrir l’Antarctique, le Grand nord canadien, j’adore LA montagne, ja vais régulièrement à Hoedic, une petite île sans voitures: JE vous conseille d’y aller hors saison, même par gros temps, c’est superbe. Oh j’adore aussi New York, dans un autre style! JE contribue tous les jours à l’environnement, j’ai même participé plusieurs fois a des actions écologiques: ramasser la merde des négligents, nettoyer le mazout après la marée noire sur les plages, ET j’en oublie. Malgré tout JE bosse dans les nouvelles technos: mon travail me prend un temps fou MAIS JE sais apprécier et respecter la nature, tout en étant réaliste et vivant avec mon temps. Tiens, j’aimerais bien découvrir le lac de Grand Lieu sans aéroport à côté, PLUS que de visiter la campagne NDDL! MAIS ca, c’est mal barré;)
    JE reproche aux antis leurs mensonges, de s’être écarté des vrais motifs et mentir en vue de mobiliser un maximum de moutons: exactement ce qui nous exaspéré aujourd’hui chez les politiques. Ca c’est bien lamentable. JE leur reproche d’être sans concessions: ils auraient PLUS se concentrer, comme JE vous le disais, sur les engagements de Vinci, les conditions sur les parkings par exemple!!! Trouver des solutions pour rendre le projet PLUS écologique, participer à la protection des espèces, apporter leur expérience ET leurs motivations quoi!!! JE reproche à l’Etat de toujours plier face a une petite minorité hurlante, par manque de courage.
    Ah au fait, LA piste supplémentaire, c’est LA communauté de communes voisine et ses habitants qui s’est battue 3 ans avec l’Etat pour l’obtenir afin de réduire les nuisances! Pour les voies d’accès, excusez moi, MAIS Bouguenais, c’est aussi l’enfer! OUI, l’économie ne peut plus faire sans l’environnement. Elle est même parfois une aubaine: prenez Elon Musk par exemple, un type qui fait partir des satellites ET récupère le lanceur, démocratise la voiture électrique, investit massivement dans le solaire pour le démocratiser aussi à terme, le rendre accessible. Il vient juste d’annoncer des toits solaires esthetiqment identiques aux toits conventionnels. Bill Gates a même affirmé que grâce à lui, entre autres, on pourra parler d’autonomie énergétique dans nos foyers dans moins de 15 ans. Il n’y a que des types comme ca qui pourront casser les grands lobbies d’aujourd’hui, comme le pétrole. Voila, OUI, je pense être réaliste et vivre avec mon temps, merci! Manger sain, respecter la planète, Le progrès dans la santé, ce sont les grands défis qui se développent en ce moment car c’est l’économie de demain. L’avion en fait partie, en espérant que d’ici une cinquantaine d’années, on lui trouve un carburant bio! Voila cher an,

  11. Vive LA ZAD <3
    J'ai l'impression que la plupart qui critique n'y sont jamais allez, je me demande même si les "journaliste de breizh" y sont allez!!

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !