Jeux vidéo. Hunting Simulator : une simulation de chasse [test]

A LA UNE

Cet été est sorti sur consoles et PC le jeu « Hunting Simulator », une simulation de chasse intéressante. Un jeu vidéo réalisé par le studio Neopica, appuyé par l’éditeur Bigben Interactive . Nous l’avons testé pour vous.

Tout d’abord, il faut savoir qu’à sa sortie, les amateurs du genre étaient plutôt déçus, mais c’était sans compter sur une mise à jour du jeu qui a ajouté des modes, mais aussi corrigé des bugs récurrents, pour rendre une copie de bien meilleure qualité. Au final, Hunting Simulator est un jeu qui permet d’évoluer dans plusieurs mondes ouverts (en Europe, aux Etats-Unis), et d’incarner plusieurs types de chasseurs, traquant différents animaux.

Il s’agit clairement d’un jeu plus axé simulation qu’arcade, et qui demande une bonne prise en main, et surtout, de la patience (il ne s’agit pas de courir sur toute une carte, histoire de bien effrayer tous les animaux potentiellement prélevables) . Toutefois, la simulation comporte quelques défauts ( le comportement physique des animaux, un graphisme pas suffisamment détaillé pour ce type de jeu), mais permet de passer quelques moments sympathiques, permis notamment par les différents modes de jeu.

Ainsi, on peut faire une « chasse libre », sur un domaine particulièrement étendu (au fur et à mesure de sa réussite, de nouvelles armes et de nouvelles cartes seront accessibles aux joueurs), mais également des campagnes aux objectifs bien déterminés (telle espèce recherchée, telle espèce interdite à chasser …) dans le mode carrière. Possibilité également de s’entrainer au tir (en ball-trap) ou de jouer en mode coopératif, en ligne.

On pourra reprocher une IA (intelligence artificielle) assez instable, avec certains animaux qui nous repèrent de très (trop) loin. Ceci n’est pas tout à fait logique lorsqu’on ne bouge pas en étant bien caché. Cela rend certaines missions difficiles, et au bout d’un moment, ennuyeuses car frustrantes. A contrario, d’autres animaux se laissent approcher un peu trop facilement.

Toutefois, globalement, le jeu est bon. Il plaira incontestablement aux amateurs de chasse (qui n’ont pas d’énormes choix sur console) à la recherche de quelque chose qui tende vers du réalisme. Un jeu qui demande de la patience (c’est tout de même le principe même de la chasse) et de la stratégie. Il frustrera par contre à coup sûr ceux qui ne sont pas des adeptes de la chasse – mais normalement ce n’est pas ce public qui est visé par le jeu.

On apprécie également le fait que, contrairement à d’autres simulations de ce type, l’on puisse également évoluer en Europe (en Ecosse, en France …) et que les animaux sont très variés en fonction des lieux choisis.

Pour conclure, Hunting Simulator est une bonne simulation de chasse, notamment sur console (testé sur PS4). Encore une fois, on ne peut pas attendre de ce type de jeu de niche un graphisme dernier cri et une réalisation parfaite, car les studios qui y travaillent ne disposent pas des mêmes moyens que les gens du jeu vidéo.

Il n’empêche que les studios Nepica et Big Ben n’ont pas à rougir de ce jeu, bien au contraire. Il fera passer quelques agréables moments à ceux qui aiment la chasse, ceux qui veulent la découvrir, en attendant de franchir le pas et de passer son permis, pour se lancer à la découverte de son environnement réel.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

DUELS. Nikita Khrouchtchev vs Mao Zedong

Dans cet épisode de DUELS historiques, l'Echiquier mondial se penche sur deux figures emblématiques du communisme. Leur antagonisme idéologique...

Covid-19, l’épidémie qui nous mène au totalitarisme

En été 2020, ce sera derrière nous", qu'ils disaient... Un an et demi plus tard, la dictature sanitaire est installée...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés